L’AFO honore Dominic Giroux, l’AFNOO et Jean-Claude Legault

Les récipiendaires des prix de reconnaissance 2016 de l'AFO: Dominic Giroux (recteur de l'Université Laurentienne), Donald Pelletier (président de l'AFNOO) et Jean-Claude Legault (bénévole à Durham). (Photo: Patrick Imbeau)
Partagez
Tweetez
Envoyez

L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario a remis son Prix du Pilier de la francophonie 2016 au recteur de l’Université Laurentienne, Dominic Giroux, «pour son implication depuis plus de 25 ans à travers les milieux communautaire, institutionnel et gouvernemental de l’Ontario français».

Au cours de la soirée de gala de son Congrès annuel à Sudbury, le lobby politique des Franco-Ontariens a aussi décerné à l’Association des francophones du Nord-Ouest de l’Ontario son Prix de l’Horizon franco-ontarien pour la publication et la diffusion de la revue Le Relais. «Depuis 30 ans, Le Relais, seule revue francophone distribuée gratuitement dans le Nord-Ouest, permet d’informer la communauté, mais aussi de promouvoir le dynamisme de la région créant ainsi des synergies et un renforcement de l’unité au sein des groupes francophones.»

Enfin, un bénévole de la région de Durham, Jean-Claude Legault, s’est vu remettre le Prix Florent-Lalonde «pour son engagement significatif au sein de la communauté toute entière». M. Legault «se distingue par son leadership et pour son implication, notamment auprès du CFORD, de Réseau Ontario, de Contact Ontarois, des Chevaliers de Colomb ou encore dans le projet Clarington dans lequel il accompagne des adultes en situation de handicap».

«Je tiens à saluer la contribution des bâtisseurs de notre communauté qui veillent à la pérennité de notre langue et de notre culture ainsi qu’au rayonnement de la francophonie en Ontario», a déclaré le président de l’AFO, Denis Vaillancourt, qui cédait son poste à Carol Jolin (ex-président de l’Association des enseignants franco-ontariens).

Le nouveau conseil d'administration de l'AFO avec, au centre, la ministre aux Affaires francophones Marie-France Lalonde, à côté du nouveau président Carol Jolin. (Photo: Patrick Imbeau)
Le nouveau conseil d’administration de l’AFO avec, au centre, la ministre aux Affaires francophones Marie-France Lalonde, à côté du nouveau président Carol Jolin. (Photo: Patrick Imbeau)

Le financement au cœur des discussions

Par ailleurs, le financement et la réalisation des activités étaient au cœur des discussions entre les représentants d’organismes, d’institutions et les individus présents à Sudbury dans le cadre du Congrès de l’AFO.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Cette année, le Congrès proposait des occasions de formation, de réseautage et de partage d’idées sur le thème «Financez et réalisez vos initiatives» afin de répondre aux besoins et aux intérêts pressants de ses membres.

Vendredi, samedi et dimanche, les participants ont également pu travailler sur la mise en oeuvre du Plan stratégique communautaire de l’Ontario français – Vision 2025 (PSC), qui repose sur quatre piliers: l’essor et la vitalité, l’attraction et la rétention, la participation et la célébration, la concertation et l’organisation.

Au cours de l’Assemblée générale annuelle, les membres ont entériné l’élection sans opposition de Carol Jolin à la présidence, d’Angèle Brunelle au poste de représentante de la région Nord-Ouest, et de Caroline Gélineault pour le secteur Jeunesse. Ils ont élu Marie-Gaëtane Caissie pour la région Centre, Rym Ben-Berrah pour l’Est et Réjean Grenier pour le Nord-Est.

Des propositions ont en outre été adoptées sur la santé, l’équité, l’inclusion, les communications, la culture et les arts: du pain sur la planche pour le nouveau conseil d’administration. Enfin, les participants ont rendu un bel hommage à Denis Vaillancourt, qui achevait son mandat de six ans à la tête de l’organisme porte-parole des Franco-Ontariens.

«Reprendre le flambeau va être passionnant. Je suis prêt à servir avec vigueur les intérêts des francophones des quatre coins de la province», a lancé Carol Jolin. «Il est primordial que la communauté se rallie autour des priorités communes définies dans le PSC afin de faire avancer notre francophonie.»

L'ancien et le nouveau président: Denis Vaillancourt et Carol Jolin. (Photo: Patrick Imbeau)
L’ancien et le nouveau président: Denis Vaillancourt et Carol Jolin. (Photo: Patrick Imbeau)

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur