La carte santé franco adoptée à l’unanimité

Queen's Park
Le président et le directeur général de l'AFO, avec des gens du milieu de la santé qui ont participé à l'élaboration du second Livre blanc sur la santé. De g. à d.: Gilles Marchildon (Reflet Salvéo), Jacinthe Desaulniers (Réseau des services de santé en français de l'Est de l'Ontario), Bernard Leduc (Hôpital Montfort), Diane Quintas (Réseau du mieux-être francophone du Nord de l'Ontario), Carol Jolin, Estelle Duchon (Entité 4), Peter Hominuk.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Les parlementaires ontariens ont adopté à l’unanimité, jeudi 4 octobre, la motion de la députée conservatrice Amanda Simard visant l’insertion de la variable linguistique dans la carte santé.

L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) en faisait une recommandation dans son récent Livre blanc sur la santé.

L’objectif est de «planifier plus efficacement l’accès aux services de santé en français, la possession de données probantes étant cruciale à la prise de décisions éclairées». L’utilisation d’une carte santé indiquant qu’un usager est francophone y contribuerait.

Santé

Offre active

L’accès à l’information linguistique du patient devrait favoriser une meilleure offre active de services de santé en français. («L’offre active» d’un service en français, c’est quand on n’a pas besoin de le demander…)

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Enfin, les données recueillies fourniront des informations supplémentaires au gouvernement de l’Ontario et aux collèges et universités pour mieux cerner les besoins en matière de formation des professionnels francophones de la santé.

Avancée importante

«Intégrer la langue à la carte santé est la première étape vers un système de santé plus performant respectant davantage le contribuable et le patient», indique le président de l’AFO, Carol Jolin.

«L’AFO est heureuse que le gouvernement passe à l’action moins de deux semaines après la publication du nouveau Livre blanc en santé en appuyant cette mesure.»

«L’inclusion de l’identité linguistique sur la carte santé est une avancée majeure pour les patients et le système de santé», ont convenu des intervenants comme Jacinthe Desaulniers (Réseau des services de santé en français de l’Est de l’Ontario), Diane Quintas (Réseau du mieux-être francophone du Nord de l’Ontario), Bernard Leduc (Hôpital Montfort), Marcel Castonguay (Centre de santé communautaire Hamilton-Niagara).

carte santé
La carte santé de l’Ontario.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur