L’AFO pour la santé des gens

Actualisation du Livre blanc sur la santé après quatre ans de changements

Queen's Park

Le président et le directeur général de l'AFO, avec des gens du milieu de la santé qui ont participé à l'élaboration du second Livre blanc sur la santé. De g. à d.: Gilles Marchildon (Reflet Salvéo), Jacinthe Desaulniers (Réseau des services de santé en français de l'Est de l'Ontario), Bernard Leduc (Hôpital Montfort), Diane Quintas (Réseau du mieux-être francophone du Nord de l'Ontario), Carol Jolin, Estelle Duchon (Entité 4), Peter Hominuk.


26 septembre 2018 à 18h31

Reprenant à son compte le slogan du nouveau gouvernement conservateur de Doug Ford, l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario a publié ce 25 septembre son second Livre blanc sur la santé, sous-titré Un plan santé pour les gens, «for the people», capeesh?

C’est aussi le nom d’un parti anti-bilinguisme qui vient de faire une percée au Nouveau-Brunswick: l’Alliance des gens…

Livre blanc 2.0

Mais restons en Ontario: «Collecter plus de données probantes. Améliorer l’offre de services de santé en français. Hausser le nombre de professionnel.le.s de la santé s’exprimant en français.» Ce sont les trois objectifs au coeur de ce Livre blanc «2.0», une première édition ayant été réalisée en 2014.

Santé

Le plan santé avait besoin d’être réactualisé parce que plusieurs choses ont changé dans le système ontarien au cours des quatre dernières années, indique le directeur général Peter Hominuk.

Plusieurs pages du Livre blanc permettent de comparer les recommandations de 2014 et les progrès observés. À plusieurs endroits, on lit: «Aucun progrès tangible n’a été observé à ce sujet.»

Consultations

La mise à jour a été effectuée avec des leaders de la santé en français.

Plusieurs d’entre eux participaient mardi, Jour des Franco-Ontariens, au petit-déjeuner réseautage Frenchement bon de l’AFO à Queen’s Park: le patron de l’Hôpital Montfort, Bernard Leduc; Gilles Marchildon et Estelle Duchon des Entités francophones conseillant les RLISS; Jacinthe Desaulniers, du Réseau de l’Est, et Diane Quintas, du Réseau du Nord.

En mars dernier, l’AFO avait également organisé une Journée de réflexion sur la santé en français.

Mêmes objectifs

«Nous sommes confiants qu’un bon partenariat puisse s’établir avec le gouvernement de l’Ontario dans ce dossier», assure le président de l’AFO, Carol Jolin.

«Le gouvernement a affirmé son intention d’ajouter des lits, d’embaucher des professionnel.le.s de la santé et d’investir en santé mentale. Nous croyons que les objectifs de ce livre blanc vont de pair avec ceux du gouvernement.»

Santé
Une personne, faisant certainement partie des «gens», peut-être même francophone, erre dans un hôpital, tel dans le système de santé ontarien…

Carte santé

Au chapitre des données probantes, l’AFO recommande notamment que l’identité linguistique des Ontariens soit saisie sur la carte Santé, et que tous les fournisseurs de services subventionnés par les RLISS soient tenus de participer à la collecte de données sur les soins de santé en français.

Carrefours multiservices

L’accès aux soins, lui, pourrait être amélioré par la création de carrefours multiservices et des centres de santé communautaire francophones, ainsi que par la télésanté, afin d’assurer un continuum de soins de qualité et sécuritaires et pour désengorger les couloirs des hôpitaux.

Offre active

Enfin, former le personnel et les étudiants à «l’offre active» de services en français, ainsi que recruter et former davantage de professionnels francophones, permettraient d’élargir le bassin des ressources humaines dont «les gens francophones» ont besoin.

Santé
L’hôpital Montfort à Ottawa

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La moitié des Canadiens diminueraient leur consommation de viande

Les Canadiens seraient de plus en plus disposés à délaisser la viande pour se tourner vers des repas aux alternatives végétales.
En lire plus...

19 novembre 2018 à 7h00

L’écriture est toujours une aventure

roman
«Le plus dangereux, c’est pas les cerveaux fêlés qui nous écrivent. C’est ceux qui veulent nous faire taire.»
En lire plus...

18 novembre 2018 à 9h00

Quiz : L’Europe de l’Est

quiz
Ce qu'on appelle l'Europe de l'Est comprend surtout des pays de culture slave.
En lire plus...

18 novembre 2018 à 7h00

Formation en agriculture : le Collège Boréal présent en Haïti

Haïti
Le Collège Boréal est partenaire avec la Fondation Paul Gérin-Lajoie dans un projet pour une socio-économie durable en Haïti.
En lire plus...

17 novembre 2018 à 11h00

Il y a 100 ans, la grippe espagnole frappait la planète

pandemie, épidémie
Saviez-vous que l’on doit la création du ministère fédéral de la Santé à la grippe espagnole?
En lire plus...

17 novembre 2018 à 9h00

Téléphone cellulaire et cancer : pas pire que le hasard

cancer
Une étude aurait apporté «certaines preuves» d’un lien entre le téléphone cellulaire et l’apparition de tumeurs. Mais on n'a pas fait mieux – ou...
En lire plus...

17 novembre 2018 à 7h00

Les Leafs s’en sortent face aux Ducks après un match très serré (2-1)

Les Leafs l'emportent dans la difficulté ce soir face aux Ducks d'Anaheim (2-1). 
En lire plus...

17 novembre 2018 à 0h48

Marché de Noël : trois raisons de s’y rendre!

Alors que les premiers flocons e neige tombaient sur Toronto, le traditionnel Marché de Noel du quartier de la Distillerie ouvrait ses portes avec...
En lire plus...

16 novembre 2018 à 16h30

Le Beaujolais Nouveau est arrivé au Ricarda’s

Ricarda's
La Fédération Tricolore a réuni une centaine de Français, francophones et francophiles autour d'un cassoulet ce jeudi soir au Ricarda's (angle Peter et Front)...
En lire plus...

16 novembre 2018 à 15h36

Un conservatisme anglo régressif, mésadapté, ignorant

Assemblée de la francophonie de l’Ontario
L'Ontario français vient de reculer de 20 ans
En lire plus...

16 novembre 2018 à 13h03

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur