Une carte Accents et des Miles Franco pour la Fondation franco-ontarienne

Danny Purcell (président de la FFO), Rhéal Leroux, Claude B. Gingras, Martine Dion (secrétaire du conseil d’administration de la FFO). (Photo : Nathalie Lamy de Lilifoto)
Partagez
Tweetez
Envoyez

«Une panoplie d’expressions parsème notre francophonie ontarienne; il n’y a pas précisément un seul accent franco-ontarien.» C’est ce qui a inspiré les responsables de la Fondation franco-ontarienne à baptiser Accents leur nouvelle carte de membre, dévoilée le 1er novembre.

«Nous sommes chapeautés sous le terme ‘franco-ontarien’ ou ‘ontarois’, mais ce qui nous unit, ce n’est pas notre accent, c’est notre histoire et notre amour de la langue française», explique le président Danny Purcell.

La carte, qui coûte 30$, est illustrée du trille et du lys représentant la francophonie ontarienne, peints de plusieurs couleurs pour illustrer les régions de l’Ontario, sa diversité culturelle et ses accents.

La carte Accents (recto)
La carte Accents (recto)
La carte Accents (verso)
La carte Accents (verso)

Un code-barre permet aux membres de réclamer des points AirMiles, surnommés ici «Miles Franco», chez les détaillants participants (la LCBO, par exemple). Ce code-barre est une réplique de celui de la carte AirMiles de la FFO. Les points accumulés au bénéfice de la Fondation seront échangés à travers le système AirMiles pour des dons.

Car, depuis 30 ans, la FFO oeuvre à l’élargissement des sources de revenus et de financements pour les membres de la communauté francophone de la province. C’est une fiducie qui contribue chaque année à la réalisation de plusieurs initiatives assurant la vitalité de la communauté franco-ontarienne.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

D’autres bénéfices s’ajouteront au fil des partenariats noués par la FFO: des rabais sur certains spectacles, produits et services.

À l’arrière de la carte Accents figure le programme «Ami de la Fondation». Il s’agit d’une initiative qui permet aux membres de choisir de devenir bénévole lors des évènements de la FFO organisés dans leur région.

Lors du lancement de la carte Accents à Ottawa, la FFO a honoré deux de ses bâtisseurs: Rhéal Leroux et Claude B. Gingras. «Ces deux hommes, aux parcours professionnels exceptionnels, ont, au fil des années, façonné la Fondation que nous connaissons aujourd’hui avec tout près de 2.5 millions $ d’actif», a souligné Danny Purcell.

Rhéal Leroux est l’un des créateurs de la FFO. En 2001, il avait convaincu les 4e Jeux de la Francophonie d’Ottawa de donner 375 000 $ à la Fondation – encore son plus gros don jusqu’à maintenant. Claude B. Gingras, lui, a été président de la FFO pendant tout près de 20 ans.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur