Un Bien-cuit pour la Fondation franco-ontarienne

Première victime: Mariette Carrier-Fraser

Mariette Carrier-Fraser

Mariette Carrier-Fraser


11 septembre 2017 à 15h54

On saura bientôt tout sur Mariette Carrier-Fraser, y compris ses travers les plus détestables, au cours d’un premier «Bien-cuit» organisé le 3 octobre à Ottawa au profit de la Fondation franco-ontarienne.

La participation à cette soirée au Centre Pauline-Charron coûte 60$. L’événement est organisé en collaboration avec le Club Richelieu d’Ottawa et l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO).

Mariette Carrier-Fraser est une «combattante franco-ontarienne» connue dans toute la province, fait valoir la directrice générale de la FFO, Suzanne Copping.

«Cette femme visionnaire» a consacré sa vie à l’éducation, commençant sa carrière comme enseignante à l’élémentaire dans le nord de l’Ontario pour finir comme sous-ministre adjointe responsable de l’éducation en langue française au ministère de l’Éducation, lors de sa retraite en 1997.

«Elle a vu de grands projets se réaliser tels que la création des douze conseils scolaires francophones et la mise sur pied du collège Boréal à Sudbury. Plusieurs organismes et associations ont profité de son expertise.» Elle siège présentement au conseil d’administration de l’Hôpital Montfort d’Ottawa.

Le Bien-cuit Ottawa 2017 assure aux adeptes d’humour «une soirée chaude à s’esclaffer». Plusieurs personnes ont accepté de «rôtir» Mariette Carrier-Fraser: des membres de sa famille, d’anciens/nes collègues de travail et quelques amis et amies.

La somme ramassée permettra de continuer à contribuer aux développements de projets franco-ontariens choisis par la FFO ou par ses fonds de fiducie. Depuis 30 ans, l’agence a distribué des millions de dollars à une foule de projets socioculturels.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

États généraux: la métamorphose d’une identité

La grande majorité des délégués aux États généraux du Canada français de 1967-69 ont appuyé une motion favorable au droit à l’autodétermination du Québec, «territoire national des Canadiens-Français». L’opposition minoritaire est venue des représentants des communautés francophones de l’Ouest, de l’Ontario et de l’Acadie. L’événement est considéré comme marquant la fin d’un Canada français uni.
Une prise de conscience de qui on est vraiment
En lire plus...

23 novembre 2017 à 10h04

Ça brasse dans nos académies

Ancienne gravure représentant la bibliothèque de l'une des plus vieilles universités au monde, celle de Bologne en Italie. (Photo: Wikipedia Commons)
Pas d'exclusivité pour la nouvelle université franco-ontarienne
En lire plus...

22 novembre 2017 à 15h41

L’UOF veut récupérer les programmes francos de Glendon

Le «Centre d’excellence pour les études postsecondaires en français et bilingues» à l'entrée du campus Glendon de l'Université York.
L'exclusivité à Toronto, puis dans le Nord et l'Est...
En lire plus...

21 novembre 2017 à 17h20

Un astéroïde venu de très loin

Représentation d'artiste de l'astéroïde Oumuamua. (Photo: ESO / M. Kornmesser)
Jusqu'à maintenant, aucun objet ne provenait de l’extérieur de notre système solaire
En lire plus...

21 novembre 2017 à 15h05

Damien plus pop et Mehdi plus rock

Damien Robitaille
Une découverte: le Adelaide Hall
En lire plus...

21 novembre 2017 à 13h44

Offre de travail pour le Salon du Livre de Toronto

J’ai besoin d’une vingtaine de personnes pour aider à monter et démonter les stands du Salon du livre de Toronto. Vous serez payé 12$/heure. C’est un travail très physique...
En lire plus...
Print

Direction des services corporatifs et du développement organisationnel au CFT

Centre Francophone de Toronto - Le Centre Francophone de Toronto effectue un virage important dans une conjoncture de développement et de croissance des services. Pour continuer à réussir, le Centre désire faire l’expansion de...
En lire plus...
Print

Direction de la santé mentale et petite enfance au CFT

Centre Francophone de Toronto - Le Centre francophone de Toronto effectue un virage important dans une conjoncture de développement et de croissance des services. Pour continuer à réussir, le Centre désire faire l’expansion de...
En lire plus...
Print

Direction de la santé primaire et promotion de la santé au CFT

Centre Francophone de Toronto - Le Centre Francophone de Toronto effectue un virage important dans une conjoncture de développement et de croissance des services. Pour continuer à réussir, le Centre désire faire l’expansion de...
En lire plus...

Les Indisciplinés, libres dans l’absurde avec leur nouvelle metteure en scène

Les Indisciplinés incarnent les personnages de Frontières Libres.
Début décembre à l'auditorium de l'école Toronto Ouest
En lire plus...

20 novembre 2017 à 16h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur