Honneur à neuf artistes de notre théâtre

Le Prix du Centre Wallonie-Bruxelles à la Torontoise Marie-Claire Marcotte

Marie-Claire Marcotte (Photo: Tim Leyes)


13 septembre 2017 à 18h01

La dramaturge Marie-Claire Marcotte, de Toronto, a remporté le Prix 2017 du Centre des Écritures dramatiques Wallonie-Bruxelles, d’une valeur approximative de 12 000 $, qui lui permettra de se rendre à Mariemont, en Belgique, pour y effectuer une résidence d’écriture d’un mois et peut-être terminer sa pièce Flush.

L’auteure de Peau, qui avait remporté au printemps le prix Jeanne Sabourin de Théâtre Action, a déjà reçu plusieurs nominations aux prix Dora (Toronto), Jessie (Vancouver) et SATA (Saskatchewan). Le Prix du Centre de Wallonie-Bruxelles lui a été décerné ce mercredi 13 septembre dans le cadre des Zones théâtrales à Ottawa, lors du 13e gala des Prix d’excellence de la Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada.

Marie-Claire Marcotte est diplômée de l’école internationale de comédie à Reggio Emilia en Italie et du programme de théâtre au collège George Brown à Toronto.

La Fondation, créée par l’Association des théâtres francophones du Canada, a décerné neuf prix accompagnés de bourses lors d’une réception au Centre national des Arts. L’évènement était animé par Laura Lussier, comédienne et animatrice, et par Guy Mignault, l’actuel président de la Fondation et récipiendaire du Prix Marcus-Banque Nationale en 2015.

Sarah Migneron, d’Ottawa, y a reçu le Prix national d’excellence RBC pour un artiste émergent, dont la bourse de 8 000 $ lui permettra de développer un projet traitant en deux pièces, une pour enfants et une autre pour adultes, de la dépression post-partum.

Le travail de sept autres artistes de l’Ontario, de l’Ouest et de l’Acadie a été récompensé de prix/bourses de 5000 $:

Caroline Yergeau (Ottawa), Prix Création de l’Ontario, veut développer «un déambulatoire s’inspirant de la frénésie des parcs d’amusement».

Éric Perron (Ottawa), Prix Formation de l’Ontario, poursuivra un projet «rassembleur» en invitant le metteur en scène et comédien Gregory Hlady à offrir une classe de maître à six metteurs en scène de sa région.

Vincent Leblanc-Beaudoin (Vancouver), Prix Power Corporation du Canada, suivra une formation intensive en clown dans un conservatoire bien connu de l’Île Manitoulin, en Ontario.

Anaïs Pellin (Vancouver), Prix Roland Mahé-Banque Nationale, poursuivra un laboratoire de création autour de la pièce de théâtre d’objets Jeux de famille, un spectacle destiné au jeune public qui traite de la séparation d’un couple.

Ludger Beaulieu (Moncton), Prix Banque Nationale, veut effectuer un stage de 9 mois en mise en scène à l’École nationale de théâtre du Canada, à Montréal.

Isabelle Bartkowiak (Moncton), Prix Viola Léger, poursuivra le travail de création pour son projet Conte d’hiver, un spectacle pour l’enfance traitant de la famille monoparentale.

Xavier Lord-Giroux (Frédéricton), Prix spécial Suzanne-Cyr, suivra un stage au sein d’une des deux compagnies membres de l’Association des théâtres francophones du Canada en Acadie.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Les langues officielles ont leur ministère

Mélanie Joly s'occupera aussi de la Francophonie et du Tourisme
En lire plus...

18 juillet 2018 à 17h37

Des portraits d’écrivains qui juxtaposent le réel et le surréaliste

Face à face
Face à face avec Mathieu Laca à la galerie Thompson Landry
En lire plus...

18 juillet 2018 à 12h00

Les araignées utilisent l’électricité de l’air pour voler

Ça intriguait déjà le jeune Darwin
En lire plus...

18 juillet 2018 à 7h00

CAH et le lobby des aînés: FARFO s’parler

Centres d'Accueil Héritage
Prêts pour le «tsunami gris»?
En lire plus...

17 juillet 2018 à 14h24

Une virée à Wasaga Beach

wasaga beach
Des plages qui respirent les vacances et la famille
En lire plus...

17 juillet 2018 à 12h00

Le seuil de l’hypertension est incertain

hypertension
Entre 120 et 140: le chiffre magique
En lire plus...

17 juillet 2018 à 7h00

Succès de la fête torontoise de la Bastille

Wychwood Barns
Un événement annuel redynamisé
En lire plus...

16 juillet 2018 à 12h00

Un capteur contre le dopage technologique

cyclisme
Un capteur détecterait le champ magnétique d’un moteur caché dans un vélo
En lire plus...

Raymond Brousseau nous fait découvrir l’art inuit

Raymond Brousseau
Important don du collectionneur et peintre au MNBAQ
En lire plus...

15 juillet 2018 à 11h00

Quand un écrivain n’est plus cru, il est cuit !

Le premier roman de Claude La Charité s’intitule Le meilleur dernier roman. Ça ne s’applique pas au livre qu’on lit mais plutôt à un...
En lire plus...

15 juillet 2018 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur