Hédi Bouraoui, membre de l’Ordre du Canada

Ordre du Canada

Hédi Bouraoui et Rhéal Leroux.


3 juillet 2018 à 11h48

Comme à chaque veille de 1er juillet, Fête du Canada, une centaine de personnes de tout le pays sont nommées au sein de l’Ordre du Canada, dont, en 2018, le Torontois Hédi Bouraoui «pour sa contribution littéraire et ses théories portant sur les identités culturelles, en tant que poète, romancier et essayiste».

Né le 16 juillet 1932 à Sfax, en Tunisie, Hédi Bouraoui vit à Toronto depuis plus de 40 ans. Il a enseigné presque toute sa vie à l’Université York, est membre de l’Académie des lettres et des sciences humaines de la Société royale du Canada depuis 1997, officier de l’Ordre des Palmes académiques (France, 2004) et récipiendaire du Prix du Nouvel-Ontario pour l’ensemble de son œuvre (2004).

On lui doit une cinquantaine d’ouvrages, le plus souvent axés sur diverses facettes de la pluralité culturelle. Son conte poétique Rose des sables (Vermillon) et son roman Ainsi parle la Tour CN (L’Interligne) ont remporté le Prix du Salon du livre de Toronto, respectivement en 1998 et 2000. Une de ses plus récentes publications est Mutante, la poésie (CMC Éditions, 2015).

Hédi Bouraoui a codirigé le collectif Écriture franco-ontarienne 2003 (Vermillon); la même année, il a publié Pierre Léon : humour et virtuosité (Vermillon, 2003). De 1993 à 1999, il a été corédacteur en chef de la revue de poésie Envol.

Rhéal Leroux

Un autre Franco-Ontarien, Rhéal Leroux d’Ottawa, est aussi nommé membre de l’Ordre du Canada, «pour son engagement communautaire et sa créativité dans l’organisation d’évènements majeurs dans la région de la capitale nationale», notamment le Bal de Neige et la visite du pape Jean-Paul II à Ottawa en 1984.

Créé en 1967, l’Ordre du Canada est l’une des plus prestigieuses distinctions honorifiques civiles au pays. On reconnaît ainsi des réalisations exceptionnelles, le dévouement remarquable d’une personne envers la communauté ou une contribution extraordinaire à la nation.

Près de 7 000 personnes de tous les milieux ont été investies de l’Ordre au fil des ans. Leurs contributions reflètent la devise de l’Ordre: Desiderantes meliorem patriam («Ils désirent une patrie meilleure»).

Les nouveaux récipiendaires seront invités à recevoir leur insigne des mains de la gouverneure générale Julie Payette au cours d’une cérémonie qui aura lieu à une date ultérieure.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Le marathon, c’est dans nos gènes

coureurs
Des changements anatomiques ont sans doute permis à nos ancêtres de devenir de bons coureurs d’endurance: un avantage évolutif.
En lire plus...

18 septembre 2018 à 7h00

Balade à Toronto : Gémeaux pour la meilleure composante numérique

Balade à Toronto
Au récent gala des prix de la télévision francophones du pays, 6 émissions sur 150 provenaient de l'extérieur du Québec...
En lire plus...

17 septembre 2018 à 16h55

Le Toronto Wolfpack sort victorieux d’une rencontre historique

Toronto Wolfpack - Toulouse Olympique
Le Toronto Wolfpack a battu 13-12 le Toulouse Olympique lors d'une rencontre de rugby à treize historique ce samedi au stade Lamport.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 15h00

La démocratie pour de vrai… ou presque!

PFJA
Deuxième édition du Parlement francophone des jeunes des Amériques
En lire plus...

17 septembre 2018 à 13h10

Une nouvelle saison pour Oasis sous les meilleurs auspices

AGA Oasis membres
Bilan annuel plutôt favorable et encourageant à l'assemblée générale d'Oasis Centre des femmes.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 13h00

Vins jurassiens et plats gourmets au Notre Bistro

Le Notre Bistro
Une fois par mois, Le Notre Bistro organise une soirée dégustation de vin accompagnée de plats raffinés. Cette semaine, L'Express a eu la chance de...
En lire plus...

17 septembre 2018 à 11h00

Le scénariste d’une série culte en France s’installe à Toronto

Scènes de ménages
Yannick Hervieu, scénariste pour Scènes de ménages en France, s'est installé à Toronto depuis quelques semaines
En lire plus...

17 septembre 2018 à 11h00

À la découverte du village de Blue Mountain

Après les plages de Wasaga, L’express de Toronto vous emmène pour une Visites Express estivale au village de Blue Mountain.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 10h00

C’est mon opinion : fromages et vin rouge ne font pas bon ménage

Vin et fromage
Pourquoi ne pas marier un vin blanc sec dont l’acidité tranchera le gras du fromage?
En lire plus...

17 septembre 2018 à 9h00

Connaissez-vous Rudolf Steiner ?

anthroposophie
Des fermiers travaillent en biodynamie, sous-discipline de l'anthroposophie: une pseudo-science.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur