Jean-Robert Gauthier, membre de l’Ordre du Canada

Plusieurs Torontois à l’honneur

Partagez
Tweetez
Envoyez

Défenseur des droits des Franco-Ontariens, ancien député et sénateur, Jean-Robert Gauthier figure parmi les 77 nouvelles nominations au sein de l’Ordre du Canada. L’annonce a été faite la semaine dernière par la Gouverneure générale Michaëlle Jean. Bien que ces nominations soient entrées en vigueur le 6 avril dernier, les récipiendaires seront invités à recevoir leur insigne au cours d’une cérémonie qui aura lieu à une date ultérieure.

Né à Ottawa le 22 octobre 1929, Jean-Robert Gauthier est un chiropraticien dont l’engagement public s’est d’abord exercé en éducation à titre de commissaire d’écoles. Il s’est fait ensuite élire député fédéral d’Ottawa-Est en 1972, sous la bannière libérale, puis de nouveau en 1974, 1979, 1980, 1984, 1988 et 1993.

C’est lui qui a donné à sa circonscription le vocable «Ottawa-Vanier» en 1974. Whip en chef de l’Opposition officielle (1984-1990), leader de l’Opposition officielle à la Chambre des communes (février 1990 – février 1991), Jean-Robert Gauthier a été nommé au sénat le 23 novembre 1994. Il a assumé la présidence de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, de 1997 à 1999.

Ardent défenseur du dossier des langues officielles, Jean-Robert Gauthier a reçu le Prix Boréal de la Fédération des communautés francophones et acadienne (1998), l’Ordre de la Pléiade, l’Ordre de la Francophonie et du dialogue des cultures et l’Ordre de la Légion d’honneur (2002). L’Université d’Ottawa lui a décerné, en 1996, un doctorat honorifique en éducation.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le sénateur Gauthier a pris sa retraite le 22 octobre 2004, à l’âge de 75 ans. Sa biographie est présentement en train d’être écrite par Rolande Faucher. 

La scène torontoise des arts et de la culture est fort bien représentée dans les nominations annoncées le 24 juillet par la Gouverneure générale. Parmi les Canadiens qui recevront la plus haute distinction honorifique de notre pays, on retrouve deux Torontois qui deviendront Officier.

Il s’agit du photographe Edward Burtynsky et de l’écrivaine-journaliste Michele Landsberg (Toronto Star). Parmi ceux qui accèdent au rang de Membre de l’Ordre du Canada, signalons le cinéaste John Neville, la femme de théâtre Fiona Reid et le critique d’art David P. Silcox (maison Sothbey’s).

L’Ordre du Canada a été établi en 1967 pour reconnaître les réalisations et les services exceptionnels dans divers champs de l’activité humaine. Cette distinction honorifique couronne ordinairement l’œuvre d’une vie entière. Il existe trois grades de membres – Compagnon, Officier et Membre – qui permettent d’honorer des gens en fonction du niveau et de l’envergure de leurs réalisations. Les nominations sont faites sur la recommandation du Conseil de l’Ordre, qui est présidé par le juge en chef du Canada. Le gouverneur général est Chancelier et Compagnon principal de l’Ordre.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur