Haïti : le séisme de samedi en photos

L'Ouest de la péninsule du Sud gravement touchée

Haïti, séisme
Le séisme a durement frappé le Sud-Ouest d'Haïti. Photos prises dans les zones touchées, acheminées via le réseau de contacts d'Annik Chalifour à Port-au-Prince.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le séisme du samedi 14 août, ressenti sur tout le territoire haïtien, a durement frappé l’Ouest de la péninsule Sud d’Haïti.

Voici un premier aperçu de la situation, selon mes sources sur le terrain en Haïti.

« Les villes les plus sévèrement touchées sont la ville des Cayes avec la perte de l’ex-Sénateur et ex-Maire de la ville, M Gabriel Fortuné, dont le corps sans vie a été retiré sous les décombres de son hôtel de trois étages effondrés avec plusieurs autres personnes présentes.

Le bâtiment de L’évêché des Cayes s’est également effondré. Le cardinal Langlois en est sorti sauf de justesse.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Sur la côte Sud d’Haïti, les villes de Port à Piment et Les Anglais ont été fortement endommagées, environ 90% des maisons et maisonnettes sont tombées, des pertes en vies humaines enregistrées.

Haïti, séismeHaïtiséisme

La ville de Jérémie a vu un pan de sa cathédrale s’abattre sur le sol. La ville de Pestel a subi de lourdes pertes matérielles. Ainsi que la ville de Corail, dont l’église principale s’est également effondrée… Pour ne citer que ces cas spécifiques au niveau de la Grande Anse.

Les Nippes de l’ex-sénateur et ex-président provisoire d’Haïti, Jocelerme Privert, ont connu leur lot de souffrance. L’épicentre a été localisé à 13 kilomètres de la Petite Rivière de Nippes à 10 km de profondeur faisant craindre un tsunami qui finalement n’est pas survenu.

La mer s’était retirée vers les profondeurs sur environ 700 mètres, à l’opposé de la ville des Cayes où elle a envahi certaines rues de la ville.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Haïtiséisme

L’impact est lourd en Haïti. Il faudra attendre les dernières données officielles pour en savoir plus. La Primature a déclaré l’état d’urgence à la suite du premier rapport de l’organisme étatique de la Protection civile qui annonce 227 morts et le triple de disparus. »

Selon la Protection civile, le bilan est passé en début de journée du 15 août à 724 morts répartis ainsi: 500 dans le Sud, 100 dans la Grand’Anse, 122 dans les Nippes et 2 dans le Nord-Ouest.

  • Plus de 2 800 blessés·
  • 1 500 détruites et 3 000 endommagées dans le département du Sud
  • 5 360 détruites et 165 maisons endommagées et dans le département des Nippes ·
  • 469 détruites et 1687 maisons endommagées et dans le département de la Grand’Anse.

Haïti

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur