Guide populaire du Québec

Livre

Normand Cazelais, Dictionnaire géographique du Québec, Montréal, Éditions Fides, 2018, 152 pages, 29,95 $.


24 juin 2018 à 9h00

Dans le Dictionnaire géographique du Québec, Normand Cazelais ne présente pas les lieux selon l’ordre alphabétique de leur toponyme (Amos, Bethierville, Charlevoix, etc.), mais plutôt selon quelque 160 génériques comme: anse, baie, colline… pointe, portage, rapide saut, etc.

On y découvre alors plus de 400 lieux, tous accessibles par la route, ce qui exclut de multiples caps et baies de la mer d’Hudson ou le cratère du Nouveau-Québec.

Le générique «anse» est peut-être le plus populaire: «il y en a des milliers, sinon des millions»! Celles aux noms les plus descriptifs sont anse Chatouilleuse en face de Percé, anse des Bonnes-Femmes sur la Basse-Côte-Nord ou anse à Mouille-Cul dans le parc de conservation du Bic près de Rimouski.

Un canal est une voie d’eau artificielle, souvent dotée d’écluses. On pense évidemment au canal de Lachine ou au canal de Beauharnois. Le chenal et sa variante chenail sont des voies navigables naturelles, parfois invisibles parce que surcreusées dans le lit d’un cours d’eau. Le chenal du Moine se trouve à Sainte-Anne-de-Sorel.

Il y a probablement autant d’îles que de rivières. Les plus connues sont les îles de la Madeleine, d’Orléans, aux Grues et Anticosti. Ce générique me permet de signaler que l’auteur inclut souvent une citation littéraire pour étoffer son propos. Ainsi, Félix Leclerc chante «Pour supporter le difficile et l’inutile / Y a l’ tour de l’île, quarante-deux milles de choses tranquilles / Pour oublier grande blessure dessous l’armure / Été, hiver, y a l’ tour de l’île, l’île d’Orléans».

Sous le générique portage, on apprend que le plus long toponyme amérindien officialisé au Québec est Kamushkuapetshishkuakanishit, d’origine innue; il signifie «quand on passe par ce portage, on s’accroche les pieds dans les racines».

Le Québec est parsemé de rivières, que les Amérindiens appelaient «les chemins qui marchent». La plus grande est sans doute l’Outaouais. En Mingamie, près du lac Manitou, se trouve la rivière Bat-le-Diable. Voulait-on conjurer le démon? Curieusement, le Dictionnaire ne mentionne pas Trois-Rivières.

Parfois un toponyme se compose de deux génériques, comme rivière de la Savane, en Mauricie. Au Québec, une savane correspond à un terrain à fleur d’eau, parfois marécageux. Dans Maria Chapdelaine, Louis Hémon écrit: «Le bois par ici est à moitié bois et à moitié savane. […] La terre est couverte d’une couche de mousse […] toute imprégnée d’eau; on marche sur une énorme éponge mouillée.»

Cet ouvrage est le premier dictionnaire «populaire» de géographie québécoise. On y voit déjà un modèle à une nouvelle génération de guides touristiques québécois.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Les meilleures façons de tuer la francophonie ontarienne

Ne pas faire de la place aux jeunes, aux immigrants et aux francophiles est un bon moyen de ne pas intéresser les gens à...
En lire plus...

12 novembre 2018 à 14h10

Plongée au cœur de Liberty Village, ancien quartier industriel

Liberty Village
Le quartier de Liberty Village, entouré par la rue King et la Gardiner Expressway à l'Est de Toronto, est un concentré d'histoire où les...
En lire plus...

12 novembre 2018 à 11h00

Quand la lumière vient de l’intérieur

galerie Thompson Landry
Ognian Zekoff, l’un des principaux peintres hyperréalistes du Québec, spécialisé dans le «clair-obscur contemporain», veut montrer que les sources de lumière ne viennent pas seulement...
En lire plus...

12 novembre 2018 à 9h00

Hommage des Torontois aux soldats de 14-18

Centenaire armistice Jour du souvenir 2018
Ce 11 novembre au matin, des milliers de Torontois se sont rassemblées pour célébrer le centenaire de l'armistice de la Première Guerre mondiale.
En lire plus...

11 novembre 2018 à 17h00

La Grande Guerre qu’on ne saurait oublier

Chaque année, le 11 novembre nous rappelle un moment important de notre histoire, celui de cet armistice signé le 11 novembre 1918 à 5 h15,...
En lire plus...

11 novembre 2018 à 11h11

Ces colonnes dressées vers le ciel

On remarque un grand nombre de colonnes imposantes dans les grandes villes d'Europe, mais il n'existe pratiquement pas de tels monuments dans nos villes...
En lire plus...

11 novembre 2018 à 11h00

Fin de vie sublime

livre
La journaliste suédoise Sofia Lundberg a autoédité Un petit carnet rouge, roman qui a connu un rare succès sur Internet avant d’être repéré par...
En lire plus...

11 novembre 2018 à 9h00

Quiz : Fin de la «Grande Guerre» 100 ans passés

quiz
Les combats de la Guerre de 1914-1918 prennent fin lorsque l’armistice est signé le 11 novembre 1918.
En lire plus...

11 novembre 2018 à 7h00

La musique a résonné en français aux quatre coins du pays

Une centaine d’artistes viennent de donner plus 200 spectacles de l’Atlantique au Pacifique dans le cadre du festival Coup de cœur.
En lire plus...

10 novembre 2018 à 15h00

Gérer le PLOE comme l’aide en santé?

La pression monte pour qu’Ottawa fasse un ménage du Programme des langues officielles dans l’enseignement (PLOE).
En lire plus...

10 novembre 2018 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur