Financement pour l’agrandissement de l’école Sainte-Trinité

Oakville

Tammie Hayes, directrice adjointe; Rachele Caron, directrice de l’école secondaire catholique Sainte-Trinité; Melinda Chartrand, présidente du Conseil scolaire catholique MonAvenir; Gordon Krantz, maire de la ville de Milton; André Blais, directeur de l’éducation du Csc MonAvenir; Indira Naidoo-Harris, ministre de l’Éducation, de la Petite Enfance et de la Garde d’enfants; Dominique Janssens, conseiller scolaire pour la région de Halton au Csc MonAvenir.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir recevra un financement de 5,3 millions $ pour agrandir l’espace scolaire et ajouter un deuxième étage à son école secondaire Sainte-Trinité à Oakville.

L’école est à surcapacité depuis quelques années et doit accueillir de nombreux élèves dans des portatives.

C’est la nouvelle ministre de l’Éducation, de la Petite Enfance et de la Garde d’enfants, Indira Naidoo-Harris, qui en a fait l’annonce ce vendredi 19 janvier à l’école, en compagnie de responsables du conseil scolaire et de l’école.

«Il s’agit d’une excellente nouvelle pour la communauté scolaire de l’école Sainte-Trinité et de ses écoles nourricières», a commenté l’élu de la région de Halton à la table du CSC MonAvenir, Dominique Janssens. «Depuis l’ouverture de l’école en 2013, il y a eu une importante croissance de l’effectif et nous sommes heureux que le gouvernement ait reconnu nos besoins grandissants.»

MonAvenir accueille cette année plus de 17 000 élèves au sein de ses 47 écoles élémentaires, 11 écoles secondaires et une école élémentaire et secondaire, établies sur un territoire qui s’étend de la péninsule du Niagara à Peterborough et de Toronto à la baie Georgienne.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur