Festival Kompa Zouk: 5 ans déjà

Du 25 juillet au 4 août à Harbourfront

Partagez
Tweetez
Envoyez

Du 25 juillet au 4 août se déroulera le Festival Kompa Zouk de l’Ontario au Harbourfront Centre de Toronto (235 Queens Quay West) pour sa 5e édition.

Sous le soleil de Toronto (on espère) se fera ressentir la chaleur des Antilles et des Caraïbes francophones. Le but est de montrer toutes les facettes de la culture antillaise, souvent peu connue, mais pas seulement au niveau musical même si l’on sait que la Kompa et le Zouk sont très imprégnés dans les caraïbes françaises.

De nombreux ateliers prendront place pour toute la famille, de la danse, de la cuisine et même un match de soccer sera organisé pour les enfants au nouvel Ontario Square.

L’affiche est de très bonne qualité, avec des artistes très attendus tels que Stevy Mahy, Tabou Combo, Carimi pour ce qui est de la musique. Le cinéma sera également à l’honneur avec Elza de Mariette Monpierre. Cette année, le FKZO attend entre 25 000 et 30 000 participants.

Jennyne Mayard, organisatrice du festival trouvait que Toronto «manquait de divertissements durant l’été concernant la communauté française. Je me suis demandée où était ma culture. Même avec le festival Carribean j’avais du mal à m’identifier à ce dernier.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Chaque année un pays francophone est mis à l’honneur au sein du festival, Haïti a été choisi en partenariat avec son office du tourisme. «Le tourisme commence peu à peu à reprendre en Haïti, les gens ont a nouveau envie de découvrir l’île» nous confie Jennyne Mayard.

Cette année sera sous le signe de la rencontre et des retrouvailles mais pas seulement. Des opportunités de carrières seront exploitées grâce au nouveau partenariat avec Bilingual link, qui offre de nombreux emplois dans le domaine culturel.

La culture sera donc représentée sous toutes ses formes notamment au cours de l’exposition collective qui rassemblera des artistes locaux tels que Gabriel Hosson, Annik Chalifour ou encore Marie-Cécile Pierre-Jérôme. «C’est une opportunité pour les touristes de découvrir les talents locaux.» nous dit Jennyne Mayard.

Le Festival a déjà en quelque sorte commencé avec le concert de Kassav, jeudi soir dernier. Des centaines de personnes ont ovationné debout, le groupe Kassav, au terme de trois heures de spectacle non-stop, au Phoenix concert hall de Toronto.

Les maîtres du zouk avaient pris possession de la scène à 20h, ils ne l’ont quittée qu’au-delà de minuit, après avoir tout donné sur scène. Jacob Desvarieux et Jocelyn Bérouard, les deux têtes d’affiche du groupe, ont poussé le public jusqu’à l’extase avec des tubes directement tirés du nouvel album, Sonjé.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Mais la soif demeurait encore entière tant que la bande n’était pas revenue à la source avec Kolé seré, Syé bwa, Zouk-la sé sèl médikaman nou ni, des chansons qui ont fait voyager les nostalgiques dans le temps.

L’ombre de Patrick Saint-Éloi, membre décédé du groupe, a plané sur la scène pendant la soirée et plusieurs chansons rappelant l’immortel artiste sont venues restituer sa mémoire.

Info: www.fkzo.ca

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur