Familles, laissez Toronto vous surprendre pour vos vacances

Aurélie Resch

Dans le quartier de la Distillerie. (Photos: Aurélie Resch)


6 mars 2019 à 15h00

Toronto n’est peut-être pas la destination qui vient spontanément à l’esprit lorsqu’on pense à ses vacances en famille, durant l’hiver de surcroît. Et pourtant, la ville est un formidable terrain de jeu pour petits et grands dont voici quelques aperçus.

S’amuser en se cultivant

Prendre de la hauteur et voir Toronto à vol d’oiseau en montant au sommet de la Tour CN est un bon début pour une journée culturelle et amusante. Des expositions temporaires à l’intérieur des vitres complètent l’aventure en offrant un regard sur les artistes canadiens.

En ce moment et jusqu’au 31 mars, une rétrospective sur les plus belles regalias des différentes communautés autochtones d’Amérique du Nord rend un hommage coloré à l’importance du pow wow et de la culture traditionnelle des Premières Nations.

Regalia fierté autochtone
Des panneaux de l’exposition Regalia en haut de la Tour CN.

Juste en face de la tour, l’aquarium Ripley offre une immersion dans le bleu des océans bienvenue en cet hiver rigoureux. Les familles peuvent s’émerveiller des ballets des poissons tout en apprenant sur leur habitat, leur façon de vivre et leur évolution.

Un tunnel permet de traverser un immense aquarium où requins, tortues de mer et raies Manta exercent une fascination certaine sur petits et grands. L’espace réservé aux méduses promet un moment de magie pure et les différents bassins mettent en avant crustacés, murènes, poissons d’eau douce et d’eau salée.

Des interactions avec de petits requins et des raies sont possibles en fin de parcours et emportent souvent l’enthousiasme des familles.

Aurélie Resch
On peur toucher des raies à l’aquarium Ripley.

Autre curiosité à ne pas manquer: le Musée des Illusions qui a ouvert ses portes cet hiver sur la rue Front, au croisement de Church, non loin du Saint Lawrence Market.

Illusions d’optique, jeux de mémoire sensorielle et de perspective tordent les dimensions et plongent les visiteurs dans des univers loufoques et curieux qu’ils ont plaisir à essayer de comprendre et décortiquer. Un parcours de magie qui tient en haleine un public de tout âge.

Aurélie Resch
Aurélie Resch au Musée des illusions.

Incontournable élément culturel torontois, le Musée royal de l’Ontario ne cesse d’émerveiller les enfants avec son département dédié aux dinosaures (en ce moment, l’exposition Zuul attire de nombreux visiteurs), sa section mettant en avant culture et traditions autochtones et ses autres départements dédiés à diverses parties du monde.

Aurélie Resch
Les dinosaures du ROM.

S’amuser en se dépensant

Une fois rassasiée l’appétit d’apprendre et de découvrir, de se perdre dans différents univers, s’impose vite le besoin de jouer et de se dépenser.

Quand la neige tombe et que le froid saisit, on penche pour des activités en intérieur et rien de mieux que la Sky Zone  pour rebondir sur des trampolines, se lancer des défis sur des parcours de niveau de difficulté variés, tenter de faire basculer son adversaire dans des balles de mousse depuis une poutre sur laquelle on s’affronte avec des tiges…

En mousse, ou encore essayer de mettre des paniers de basket en rebondissant sur les trampolines.

Aurélie Resch
Échelles, trampolines et jeux d’adresse dans la Sky Zone.

Le REC Room est un espace aux larges dimensions à la fois de restauration et de jeux vidéo, de simulation et de consoles.

The VOID permet aux participants de rentrer dans un univers de réalité virtuelle et de partir à la chasse aux fantômes (Ghostbusters), de prendre part à une attaque des forces rebelles (Star Wars) et de pénétrer dans des univers complètement fictifs et pourtant terriblement réel.

Un billard et une table de ping pong complète l’offre où adultes, ados et enfants trouvent leur compte pour un moment de jeu pur.

Aurélie Resch
Jeu de laser au Rec Room.

Casa Loma offre pour les adolescents et les adultes des thématique pour des Escape Games qui font découvrir la demeure sous un angle différent et oublier le temps.

Pour ceux qui préfèrent les activités en extérieur, Toronto offre dispose de plusieurs atouts. Parmi ceux-ci, relevons la patinoire devant l’hôtel de ville, l’île de Toronto que l’on peut découvrir et traverser en raquettes ou en fat bike (vélo à pneus épais pour rouler sur la neige) et The Ranch, qui vous emmène end balades à cheval dans nos paysages hivernaux, du côté d’Oakville.

Aurélie Resch
Arcade de jeux au Rec Room.

S’amuser avec des spectacles

Toronto est la capitale des spectacles. Le Sony Center for Performing Arts offre une programmation riche tout au long de l’année. Il recevait ce mois de février le dernier spectacle du Cirque Eloize Hotel, formidable moment de poésie et de talents d’acrobate.

Les comédies musicales abondent sur la rue King Ouest, le Théâtre français de Toronto offre une programmation originale et variée, le Ballet National du Canada produit toujours des spectacles de grande qualité (le spectacle Alice au pays des merveilles est programmé pour les vacances de mars et sera un enchantement pour tous) et le complexe dédié au Festival International du Film de Toronto propose des rétrospectives, des avants premières et des activités pour tous à découvrir selon le moment.

Aurélie Resch
Aurélie Resch au Musée des illusions.

Si vous étiez encore incertain de votre destination pour vos vacances d’hiver en famille, il est temps de tourner votre regard vers Toronto et de réserver un séjour 100% fun.

Où se réchauffer, manger un morceau et s’émerveiller ?

Le quartier de la Distillerie propose des pauses gourmandes chez le chocolatier Soma ou des saveurs venues d’ailleurs dans une ambiance festive comme le restaurant mexicain El Catrin.

Autre sympathique lieu de rassemblement pour les repas en famille, le Old Spaghetti Factory sur Esplanade, proche des théâtres, où l’on déguste des pâtes à toutes les sauces dans un décor de fête foraine.

Aurélie Resch
Billard à l’hôtel Chelsea.

L’hôtel Chelsea s’adresse de toute évidence aux familles désireuse de s’offrir une pause détente dans la métropole.  Elle propose des activités et tarifs spéciaux pour les vacances de mars. Situé à quelques pas de Dundas Square, cet hôtel propose une piscine intérieure chauffée avec toboggan et un sauna bienvenus en cas de tempête, où l’on peut à la fois se dépenser et se détendre dans une chaleur bienfaisante. Son espace jeu pour adolescents et son club enfants offrent des moments d’amusement pour les jeunes et de pause pour les parents.

Le Citypass offre de nombreuses réductions sur plusieurs attractions à Toronto.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La Semaine de la francophonie lancée en beauté

Il y avait foule, mercredi soir, au cocktail d’ouverture de la Semaine de la francophonie torontoise dans l’édifice des anciennes imprimeries du Toronto Star.
En lire plus...

21 mars 2019 à 12h45

La Bourse #JEMAIME : un coup de pouce féminin

Les Chiclettes réitèrent pour une troisième année l’expérience de la Bourse #JEMAIME destinée aux projets de femmes franco-ontariennes. Une soirée d’échanges et de spectacles...
En lire plus...

21 mars 2019 à 11h00

Le français en dernier à l’ONU

langues officielles
Comment l’ONU, qui a six langues officielles, peut-elle publier en anglais un document de 18 pages concernant un dossier canadien, le rendre disponible au...
En lire plus...

21 mars 2019 à 9h00

Les incontournables recueils de poésie en Ontario français

La Journée mondiale de la poésie est célébrée chaque année le 21 mars. Pour souligner l’événement, la professeure Lucie Hotte de l’Université d’Ottawa a...
En lire plus...

21 mars 2019 à 7h00

Une police toujours plus ouverte sur la francophonie

Engagement, diversité culturelle, inclusivité: tels furent les maîtres-mots de la fête francophone annuelle de la police de Toronto ce mercredi 20 mars dans ses...
En lire plus...

20 mars 2019 à 16h40

747 millions de francophones attendus d’ici 2070

La nouvelle édition de «La langue française dans le monde» confirme une nouvelle fois le déplacement de son centre de gravité vers l’Afrique. L'étude...
En lire plus...

20 mars 2019 à 14h00

Criée du Manifeste franco-ontarien au Monument Notre Place

Monument franco-ontarien Toronto
Des députés provinciaux et leaders communautaires se sont rassemblés ce mercredi matin 20 mars au Monument franco-ontarien Notre Place, au sud de l’Assemblée législative...
En lire plus...

20 mars 2019 à 12h50

Pour qu’on puisse vivre dans la langue de son choix

Plan d'action langues officielles
La modernisation de la Loi sur les langues officielles passera par des discussions nationales. Entretien avec la ministre du Tourisme, des Langues officielles et...
En lire plus...

20 mars 2019 à 11h00

Une identité formée par les voyages

Francophonie
À ce stade de sa vie, Anastisia Fyk a du mal à définir sa place dans la francophonie. «Je ne parle pas le français...
En lire plus...

20 mars 2019 à 9h00

Un deuxième coming-out : «Je suis Franco-Ontarien»

Mathieu Chantelois fait son deuxième coming-out. «Je peux enfin le claironner: je suis Franco-Ontarien.»
En lire plus...

20 mars 2019 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur