Ensorcelante Mexico: une ville pour la destination de vos vacances


8 février 2011 à 12h53

Pensez le Mexique autrement. Changez de la formule plage-tout-compris et laissez vous tenter par Mexico. Le brassage de cultures, la vie nocturne trépidante, les merveilles architecturales et les nombreux musées devraient combler plus d’un curieux. Un mariage d’Histoire et de modernisme, un haut lieu culturel et intellectuel, une curiosité urbaine et un dépaysement garanti, Mexico est une ville ensorcelante.

Située à 2300 mètres d’altitude, la capitale mexicaine séduit d’emblée par son mouvement incessant, ses couleurs, ses contrastes et son patrimoine.

Une capitale culturelle

Il n’est bien évidemment pas question de s’approprier la plus grande agglomération du monde (plus de vingt-trois millions d’habitants!) en quelques jours, mais de capter son essence et de se laisser envoûter par ses richesses, ses violents contrastes et son art de vivre.

Une journée au centre-ville vous permettra de prendre le pouls de la vie quotidienne mexicaine. Rendez-vous sur la place du Zocalo où se déroulent toutes les fêtes et manifestations principales. D’une grande unité architecturale, cette place fut construite sous Cortez, sur ce qui fut autrefois l’emplacement du marché aztèque.

Sertie par le Palais National, la Cathédrale et par des galeries abritant orfèvres et bijouteries, elle offre au visiteur un aperçu des différentes cultures qui ont façonné Mexico.

Dans le Palais National, une immense fresque murale peinte de 1929 à 1945 par le célèbre Diego Rivera représente toute l’histoire du Mexique. Un magnifique tribut du peintre mexicain à la ville. Les nombreuses salles que l’on peut visiter présentent portraits et ossements des anciens présidents du Mexique, leurs quartiers de résidence et de travail.

La Cathédrale qui domine la place du Zocalo, offre une superbe façade baroque et renferme une nef aux larges proportions ainsi que deux magnifiques orgues au centre. Vouée à s’effondrer, la Cathédrale bénéficie de l’intérêt particulier de la Ville pour être redressée. À l’intérieur, un tracé permet de voir, que même si beaucoup de travail a été accompli pour la rectifier, il reste encore à faire pour la réaligner.

Au nord-est du Zocalo, le Templo Mayor, grande pyramide à étages aztèque détruite au XVIe siècle par les Espagnols, a été découverte et remise à jour par des fouilles archéologiques en 1978. Ces ruines donnent au centre-ville un aperçu du flamboyant de la civilisation aztèque.

Promenez- vous ensuite dans les rues avoisinantes de la place du Zocalo, entre 5 de Mayo et 12 de Septiembre, toutes larges et piétonnes. Regardez les bâtiments souvent de guingois, côtoyez de beaux hôtels particuliers et souvenez-vous que la ville a été bâtie sur des marécages et fait souvent les frais de secousses sismiques.

La Calle de la Moneda vous offre une ballade architecturale très agréable où les palais alternent avec des maisons de style colonial. Beaucoup de petits restaurants très sympas et pas chers vous offriront de quoi vous rassasier et vous désaltérer. Vous pourrez vous laisser tenter par une affaire au Mont Piété ou pousser la balade jusqu’au jardin de l’Alameda et visiter El Palcio de Bellas Artes. Vous y admirerez entre autres les décorations art-déco de l’intérieur et de superbes fresques des peintres Rivera, Orozco, Tamayo et Siqueiros.

Les musées

Outre le Palacio de Bellas Artes, le Monument à la Révolution Mexicaine offre un excellent cours d’Histoire sur le Mexique. Sa belle place toute neuve et ses fontaines rafraîchissantes offrent une agréable halte après la visite du musée et l’ascension dans une cage de verre au sommet du monument d’où vous aurez joui d’une vue panoramique sur la ville.

Près du beau parc de Chapultapec, où il fait bon se promener, à pied ou en barque, et observer les voladores s’élancer d’un mât dans les airs, ne manquez pas un arrêt au Musée National d’Anthropologie.

Un véritable chef-d’œuvre de conservation du patrimoine mexicain. Vous pourrez y admirer des reliques, des pièces uniques et des vestiges des fabuleuses civilisations aztèque, zapotèque et toltèque ainsi que l’admirable architecture du patio intérieur. Prenez le temps de vous imprégner de tous ces trésors et d’en apprendre davantage en regardant maquettes, reconstructions et explications judicieusement disposées dans chaque salle.

Si vous êtes toujours dans le mode musée, un détour par celui des Arts Populaires et par le Musée d’Art Moderne, ne sera pas pour vous déplaire.

Enfin, pour compléter votre curiosité anthropologique du Mexique, ne manquez pas d’aller faire une excursion – de préférence tôt le matin – sur le somptueux site de Téotihuacan.

Une ville qui bouge

Avec plus de vingt-trois millions d’habitants, Mexico a de quoi effrayer. Pourtant elle séduit et charme. Si on ne peut ignorer la pauvreté, la corruption et la violence qui l’accablent, on ne peut nier son modernisme, son dynamisme et son art de vivre.

Le choc de se déplacer en métro, en bus ou en taxi absorbé, il est tellement agréable de se laisser aller à ajuster son pas à celui des Mexicains.

Une promenade dans la Zona Rosa vous immergera dans le quartier le plus branché de la ville avec ses galeries, ses boutiques branchées et ses restaurants sympas. Dans le quartier des affaires du Polanco, on observe un Mexique qui bouge: cadres supérieurs, banques à chaque coin de rue et sociétés privées. Un aperçu qui va à contre-courant des idées reçues d’une ville pauvre et décadente.

Le dimanche, offrez-vous une sortie en barque dans les marchés flottants de Xochimilco où de nombreuses familles mexicaines viennent se détendre puis allez le soir dans une de ces cantinas où l’on danse et se trémousse au son des cuivres d’un joyeux orchestre. Profitez de l’après-midi pour aller faire vos achats au grand marché artisanal de la Ciudadela et laissez-vous entraîner à danser le danson sur la place juste à l’extérieur.

Vous verrez que les Mexicains sortent, bougent beaucoup, se réunissent en famille ou entre amis et s’ouvrent facilement à de nouvelles rencontres. Alors, n’hésitez plus et mettez le cap sur Mexico, un coup de cœur que vous n’êtes pas près d’oublier.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Quiz : Droits de l’homme

Testez vos connaissances sur les droits de l'homme.
En lire plus...

9 décembre 2018 à 7h00

Les manifs n’ont pas empêché l’adoption de la loi 57

1er décembre 2018
La mobilisation franco-ontarienne n’a pas ému le gouvernement conservateur de l’Ontario, qui a fait adopter, jeudi, sa loi 57.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 15h05

La musique afro s’affirme au gala Kilimandjaro

musique afro
Le gala bilingue des Kilimandjaro Music Award, qui en était à sa 3e édition, a déroulé le tapis rouge pour les artistes de la...
En lire plus...

7 décembre 2018 à 13h00

Plusieurs politiciens québécois appuient la résistance franco-ontarienne

1er décembre 2018
Une délégation de parlementaires québécois est venue appuyer les revendications franco-ontariennes le 1er décembre.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 11h00

On passe de 2 à 7 fois plus de temps sur nos téléphones qu’on le pense

asiatique
Les «auto-évaluations» du temps passé sur nos téléphones contrastent grandement avec celles de l'appareil.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 9h00

Des Dénisoviens au Tibet?

Les premiers humains arrivés sur les hauts plateaux du Tibet étaient peut-être des Dénisoviens, ces mystérieux cousins dont on sait encore peu de choses.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 7h00

Les Red Wings gâchent le retour de William Nylander

La partie de lundi soir marquait le retour dans la formation torontoise de l'attaquant William Nylander.
En lire plus...

6 décembre 2018 à 23h26

ARTmonie contre les stéréotypes de genre

Viamonde
Des élèves des écoles Micheline-Saint-Cyr, de Toronto, et De-Lamothe-Cadillac, de Windsor, ont remporté le concours ARTmonie dans les écoles du Conseil scolaire Viamonde.
En lire plus...

6 décembre 2018 à 17h00

Université et commissariat: il faut une protection constitutionnelle

Le temps est venu d’enchâsser dans la Constitution du Canada des droits linguistiques pour la population de l’Ontario.
En lire plus...

6 décembre 2018 à 15h00

Immersion dans l’Université de Toronto, dans le top 25 mondial

U of T
Plus grande université du Canada, l'Université de Toronto est une institution de prestige reconnue dans le monde entier.
En lire plus...

6 décembre 2018 à 13h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur