Plus de 100 000 $ pour la Maison de la Francophonie de Toronto


28 janvier 2014 à 9h42

La soirée en hommage aux 50 ans de carrière politique et aux 80 ans de l’ancien premier ministre Jean Chrétien a rapporté plus de 100 000 $ au projet de Maison de la Francophonie de Toronto.

Plus de 700 personnes de tous les horizons politiques ont participé à ce gala organisé par le cabinet d’avocats Heenan-Blaikie le 21 janvier à l’hôtel Harbour Castle.

«L’atmosphère était à la fête pour cette soirée mémorable», rapporte Richard Kempler, administrateur du comité provisoire de la Maison de la francophonie.

Édifice-phare

C’est l’ex-premier ministre québécois Jean Charest qui a agi à titre de maître de cérémonie et l’ex-chef libéral fédéral Bob Rae qui a chanté Bonne fête à Jean Chrétien, qui a eu 80 ans le 11 janvier.

«Une dizaine de politiciens se sont succédé au podium, racontant des anecdotes comiques et émouvantes au sujet de la carrière politique de cet homme remarquable qui a servi son pays pendant plus d’un demi-siècle.»

La Maison de la Francophonie de Toronto est un projet piloté par le RDÉE Ontario et le Collège Boréal dont l’objectif principal est de créer un édifice-phare au centre-ville pour mettre en valeur la vitalité de toute la francophonie de Toronto.

Plusieurs organismes francophones y loueraient des espaces pour leurs bureaux et leurs activités, tandis que le passant y trouverait un café, un centre de ressources et divers services.

Au-delà de Toronto

Par la voix de son président Denis Vaillancourt, l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario s’est dite heureuse de voir l’engouement suscité par la levée de fonds pour la création d’une Maison de la francophonie de Toronto.

«Voilà plus de 30 ans que l’on parle d’une Maison de la francophonie à Toronto, et le succès de l’événement et les nombreuses personnalités qu’il rassemble est un sérieux motif d’espoir. Cela démontre la reconnaissance de l’Ontario français de la part de toute la classe politique canadienne.»

«Alors que nous fêterons les 400 ans de présence française en Ontario en 2015, je trouve que c’est de bon augure», poursuit le président du lobby politique des Franco-Ontariens.

«Si ce projet est vital pour toute la communauté francophone et francophile de Toronto, il dépasse les frontières de la Ville Reine. En créant une Maison de la francophonie à Toronto, on ne s’adresse pas uniquement aux Torontois; on place la francophonie ontarienne au cœur de la plus grande ville du Canada et on lui offre la visibilité qu’elle mérite.»

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Les Palmes académiques à la dame du ravin

Josette Bouchard Palmes académiques
Josette Bouchard, enseignante d'histoire et de géographie à la Toronto French School
En lire plus...

16 février 2018 à 12h12

Une campagne de sociofinancement pour l’album de Kyris

Affiche de sociofinancement premier album Kyris
Kyris n’en est pas à son premier projet, mais celui-ci, il le fait seul. La semaine dernière, ce chanteur-auteur-compositeur français établi à Toronto a...
En lire plus...

16 février 2018 à 11h00

«On parle comme des enfants analphabètes»

Roxann Guerrette
Les propos d’une étudiante acadienne enflamme le web
En lire plus...

16 février 2018 à 10h00

Maître Alexandre Blanchard

Alexandre Blanchard avocat
Dans la région de Toronto, il y a un grand nombre de juristes d’expression française. Cette semaine, je vous présente Maître Alexandre Blanchard. Depuis...
En lire plus...

16 février 2018 à 9h00

Irrigation sur commande pour réduire la consommation d’eau

Jared Stoochnoff AgInnovation
Il faut beaucoup de travail, et beaucoup d’eau, pour produire des arbres et des arbustes sains pour le secteur des plantes ornementales du Canada....
En lire plus...

16 février 2018 à 7h00

Objectif: une présence constante des langues officielles sur la place publique

Raymond Theberge CLO
La vision du nouveau CLO Raymond Théberge
En lire plus...

15 février 2018 à 10h00

L’épaulard capable d’apprendre des mots

Épaulard
Épaulards, baleines et dauphins utilisent une variété de sons pour communiquer entre eux
En lire plus...

15 février 2018 à 9h00

Le Roundup aussi cancérigène que l’amiante? On le saurait!

colza_Côte-d'Or_Bourgogne, Roundup, glyphosate
Si cet herbicide était aussi dangereux, on en aurait de meilleures preuves
En lire plus...

15 février 2018 à 7h00

Les écoles laïques réclament des règles d’admission «cohérentes» pour les écoles catholiques

Un Valentin qui n'est pas une déclaration d'amour...
En lire plus...

14 février 2018 à 16h24

Une chanson anglo-franco pour la Saint Valentin

Pour écrire Paris Amoureux, Mackenzie Kristjon a fait appel à la comédienne Iris Gardet-Hadengue
En lire plus...

14 février 2018 à 10h31

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur