En pleine tempête, une nouvelle vérificatrice générale

Karen Hogan
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le ralentissement de l’économie et les mesures d’urgence face à la crise sanitaire feront exploser le déficit du gouvernement fédéral, qui pourrait être dix fois plus élevé en 2020-21 (250 milliards $) que pour l’exercice 2019-20.

Plusieurs de ces mesures d’urgence, comme la Prestation canadienne d’urgence de 2 000 $ par mois aux gens qui ont perdu ou quitté leur emploi, ont été improvisées ou seraient plus ou moins efficaces.

C’est au milieu de cette «tempête parfaite» qu’entre en fonction le 8 juin une nouvelle vérificatrice générale, Karen Hogan.

Elle remplace Sylvain Ricard, qui occupait le poste de vérificateur général par intérim depuis mars 2019.

Rapports attendus

Ce Bureau officiellement indépendant aide le Parlement en lui fournissant des renseignements censés être impartiaux, ainsi que des conseils d’experts sur les programmes et les activités du gouvernement, recueillis dans le cadre de vérifications auprès des ministères et des agences de l’État fédéral.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Chaque rapport annuel constitue un bulletin de notes très attendu des médias, qui en tirent les exemples les plus scandaleux de gaspillage ou de gestion erratique. L’année 2020 est riche de promesses à cet égard!

Karen Hogan est parfaitement bilingue, sa nomination a été proposée conformément à un processus de nomination qui se veut transparent et non-partisan. Elle est la deuxième femme à obtenir ce poste parmi 15 personnes l’ayant occupé à titre permanent depuis 1867.

À Ottawa depuis 2006

Diplômée en comptabilité de l’Université Concordia de Montréal, elle cumule plus de 25 ans d’expérience professionnelle en comptabilité et en vérification, notamment au sein d’une société cotée en bourse, d’une société d’État et de l’un des plus grands syndicats du Canada.

Elle s’est jointe au Bureau du vérificateur général du Canada en 2006, et occupe le poste de vérificatrice générale adjointe depuis janvier 2019.

Karen Hogan et son mari ont deux enfants. Elle siège au conseil d’administration d’une organisation à but non lucratif et agit comme juge-arbitre certifiée dans le cadre de compétitions de natation.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur