Les femmes francophones face aux urnes

Réunion d'Oasis pour aborder les enjeux électoraux féminins

femmes francophones
La campagne électorale a-t-elle mis en lumière des enjeux politique spécifiquement féminins ?
Partagez
Tweetez
Envoyez

L‘association OASIS a profité de la campagne électorale pour organiser une réunion informative sur la place des femmes francophones pendant les élections.

Oasis a voulu informer sur les mesures promises par les candidats sur les droits des femmes et sensibiliser les femmes francophones sur le rôle politique qu’elles peuvent jouer. Une trentaine de personnes ont répondu présentes.

C’est une assemblée féminine qui s’est réunie le 1e juin dernier dans le coin communautaire de l’association. Une occasion de distinguer une spécificité du vote féminin. Ou pas.

femmes francophones
Réunion d’Oasis le 1e juin dernier

Un vote féminin?

Les programmes des principaux candidats ont été décrits, débattus et critiqués.

Doug Ford, le candidat conservateur, a été pris pour cible. Pour une participante, son programme est «vide» concernant le droit des femmes.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Une autre, pourtant fervente électrice conservatrice, hésite à voter pour Doug Ford. En cause, son comportement qu’elle trouve «inapproprié et pas à la hauteur de la tâche».

À contrario, les programmes de Katheen Wynne et d’Andrea Horwath ont été davantage sollicités.

La promesse des libéraux de rendre la garderie gratuite a fait mouche dans l’assemblée féminine. Selon une femme du public, cette mesure «permettrait aux femmes de s’occuper mieux d’elles-mêmes».

La promesse néo-démocrate d’augmenter le nombre de sages-femmes et de développer les centres d’accueil pour femmes victimes de violences a également reçu des avis favorables.

Discours franco pessimiste

Le public a pointé du doigt le manque de mesures véritablement concrètes en faveur des femmes francophones.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Mais au-delà de cela, c’est la cause francophone qui est délaissée par les partis politiques de l’Ontario.  C’est du moins ce que nous avons cru entendre dans la salle ce jour-là.

Un discours franco pessimiste qui n’est pas nouveau que partage les femmes qui se sont déplacées pour assister à la réunion d’information Oasis.

Pour les organisatrices de l’association OASIS, les femmes doivent continuer de se battre pour obtenir plus de droits. Et ce combat commence par une participation massive aux élections.

vote des femmes
Caricature de Bado

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur