Le gouvernement de l’Ontario aide les femmes francophones

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le gouvernement de l’Ontario investit 124 000$ pour aider 10 organismes francophones à mettre en œuvre des projets de sensibilisation du public visant à prévenir la violence faite aux femmes et jeunes filles.

Les organismes sélectionnés toucheront entre 4 000$ et 30 000$. Parmi ceux-ci se trouvent le Centre ontarien de prévention des agressions (COPA) et le Regroupement des femmes immigrantes francophones de Toronto, la Fédération de la jeunesse franco-ontarienne (FESFO) d’Ottawa, les Services d’aide aux survivantes d’agression sexuelle de SDG & A de Cornwall ou encore le Centre Passerelle pour femmes du Nord Ontario de Timmins.

Les projets – d’envergure provinciale, régionale ou locale – comprennent l’éducation et l’intervention en matière de prévention auprès de femmes francophones, la production et la diffusion d’outils et de ressources sur la prévention et la formation de bénévoles et d’intervenantes en matière de prévention de la violence.

«La violence faite aux femmes se manifeste souvent de façon insidieuse, ce qui la rend difficile à cerner», a déclaré Madeleine Meilleur, ministre déléguée aux Affaires francophones. «Les organismes communautaires jouent donc un rôle de premier plan pour sensibiliser les Franco-Ontariens et les Franco-Ontariennes à la prévention. Je suis certaine que les projets présentés cette année par le milieu aideront à édifier des collectivités plus sûres et plus saines.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur