En partenariat avec
La Cité à Toronto

Éducation en services à l’enfance: La Cité reconnaît les compétences

Évaluation et cours qui ouvrent les portes de l'Ordre

Le Collège La Cité: le passage entre l'expérience pertinente et le diplôme permettant de décrocher l'emploi désiré.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Mère de famille, employée à temps plein dans un centre éducatif, Mbiya ne pouvait pas envisager entreprendre un programme d’études de longue durée. Décision difficile à accepter sachant l’impact positif sur son emploi si elle obtenait son diplôme en Éducation en services à l’enfance.

N’étant pas résignée à abandonner, elle contacte le Collège La Cité et elle apprend qu’il existe une nouvelle initiative déterminante qui lui permet de concrétiser son projet de retour aux études.

Le marché de l’emploi

Afin d’obtenir le titre d’éducateur et d’éducatrice à l’enfance en Ontario, il est impératif d’être membre de l’Ordre des éducatrices et des éducateurs de la petite enfance.

Pour ce faire, les candidats doivent répondre aux conditions, dont l’une d’entre elles est d’être titulaire d’un diplôme d’études en Éducation en services à l’enfance. Or, plusieurs travailleurs du domaine ne répondent pas à cette exigence.

De plus, le marché de l’emploi est en grand besoin d’éducatrices et d’éducateurs. Dans l’édition 2018 Grandir ensemble – La stratégie ontarienne pour la main-d’œuvre du secteur de la petite enfance et de la garde d’enfants, on mentionne qu’il manque 25 000 professionnels qualifiés afin de répondre aux besoins grandissants de la communauté francophone.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Une solution audacieuse

Il est possible, pour le moment, de travailler à titre d’aide-éducateur et d’aide-éducatrice, ou assistant(e), dans les centres à la petite enfance. Ce type d’emploi ne requiert pas d’être membre de l’Ordre, mais les conditions d’emploi sont très variables et non régies par des règles, comme c’est le cas pour les membres de l’Ordre.

On sait qu’avec l’expérience, des travailleurs acquièrent des compétences spécifiques à leur domaine d’emploi.

Le Collège La Cité à Toronto est toujours à la recherche d’initiatives permettant de mieux répondre aux besoins de la communauté et de participer à la réalisation des objectifs professionnels et personnels de ses étudiants. Le projet de Reconnaissance des compétences dans le domaine de la petite enfance en est l’exemple concret.

Au cours de l’automne 2018, La Cité a mis sur pied un processus qui permet d’évaluer et de reconnaître les compétences des travailleurs du domaine de la petite enfance. Cette évaluation permet ainsi aux candidats d’obtenir leur diplôme en Éducation en services à l’enfance en moins d’une année et faire une demande d’inscription à l’Ordre.

Des outils d’évaluation rigoureux

Il y a un an déjà, en avril 2019, une première cohorte d’étudiantes en Éducation en services à l’enfance a rejoint les bancs d’école sachant qu’elles obtiendraient leur diplôme en Éducation en services à l’enfance en décembre 2019, soit, un an plus rapidement.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Afin d’évaluer et reconnaître les compétences des candidats, une évaluation comprenant plusieurs étapes a été développée. Les candidats doivent exprimer en quoi consiste leur expérience de travail lors d’une entrevue téléphonique. Si l’expérience est jugée adéquate, le candidat sera admissible pour le processus. Il devra donc soumettre un portfolio, écrire un examen et participer à une entrevue avec des experts du domaine.

Le résultat de l’ensemble de ces étapes permet au Collège de confirmer les compétences que détient le candidat et l’appliquer aux cours concernés.

En plus de l’évaluation, le candidat doit obligatoirement suivre et réussir une série de cours qui fut prédéterminée pour obtenir son diplôme. Ces cours sont répartis sur deux étapes et ils sont offerts selon le mode de livraison hybride, qui permet aux étudiants de suivre une formation à temps plein et maintenir son emploi actuel.

Réaliser un rêve

«Lorsque j’ai entendu parler du processus la première fois, j’étais vraiment soulagée», mentionne Mbiya Kabeya. «Avec ma situation familiale, et surtout que je suis mariée et mère de cinq enfants, je ne pouvais pas envisager d’étudier aussi longtemps pour obtenir mon diplôme. L’évaluation de mes compétences me permet de réaliser un projet très important.»

Pour obtenir plus d’information et vérifier votre admissibilité, contactez Sébastien Laperrière par téléphone au 1 800 267-2483, poste 4082, par courriel [email protected] ou en prenant rendez-vous sur la page Facebook @lacitetoronto

Ce projet est possible grâce à la contribution de l’Association des collèges et universités de la francophonie canadienne (ACUFC) qui, de concert avec la Commission nationale des parents francophones (CNPF), la Fédération nationale des conseils scolaires francophones (FNCSF), le Réseau de développement économique et d’employabilité du Canada (RDÉE Canada) et la Société Santé en français (SSF) collaborent à la mise en œuvre d’initiatives en petite enfance au sein des communautés francophones et acadienne par le biais de financements du gouvernement du Canada.

En partenariat avec

La Cité à Toronto

Nos cours à la carte ainsi que nos programmes sont offerts dans des entreprises, institutions et milieux qui vous permettront d’avoir un avant-goût de ce à quoi votre avenir ressemblera. Cliquez ici pour en savoir plus !

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur