Directrice générale d’un centre pour aînés… à 26 ans!

Frédérique Théorêt a gravi tous les échelons du Centre Charles-Émile-Claude à Cornwall

Frédérique Théorêt
Partagez
Tweetez
Envoyez

Elle n’a que 26 ans, mais rien ne lui est étranger au centre pour aînés francophones de Cornwall. En cinq ans, Frédérique Théorêt a occupé à peu près tous les postes du Centre Charles-Émile-Claude (CCÉC), où elle vient d’être nommée directrice générale.

Aider les moins nantis

Quand on lui demande quel projet lui tient le plus à cœur comme nouvelle directrice générale, elle répond tout de go: «Mon “bébé” serait un programme qui permettrait aux aînés sans le sou de participer gratuitement à une activité régulière par semaine et à une activité thématique par mois.»

Le quart de la population de Cornwall a plus de 65 ans, un chiffre qui est appelé à augmenter alors que la population est vieillissante au Canada. Selon Frédérique Théorêt, certains n’ont pas les moyens de payer une cotisation pour devenir membres du CCÉC, encore moins des frais de participation à certaines activités.

Le Centre Charles-Émile-Claude, qui doit son nom à un clerc de Saint-Viateur très actif à Cornwall, compte aujourd’hui quelque 300 membres. Ce centre de vie active offre toute une gamme de programmes en loisirs, santé et éducation. Cela va du bingo aux exercices en passant par la chorale, le bridge, les rencontres thématiques et les conférences.

Frédérique Théorêt

Un contexte difficile

CoViD-19 oblige, le centre est présentement fermé. «Nous étudions la possibilité de tenir des cours et des conférences par téléphone; plusieurs membres n’ont pas accès à Internet et des activités en ligne ne leur seraient pas utiles», note la directrice générale.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«On ne veut pas que nos aînés soient isolés. Ce n’est pas toujours évident de trouver les moyens pour leur permettre d’échanger tout en gardant une distanciation dans le contexte actuel», enchaîne Frédérique Théorêt.

Le CCÉC est membre de la Fédération des retraités et aînés francophones de l’Ontario (FARFO) et de l’Older Adults Centres’ Association of Ontario (OACAO). «Ces deux organismes nous permettent d’échanger et de poser des questions pour savoir comment d’autres s’y prennent pour des projets similaires.»

Prête à relever les défis

Avant d’être nommée directrice générale, Frédérique Théorêt a été agente de liaison communautaire, coordonnatrice de projets, coordonnatrice à l’animation et au recrutement des membres, et même stagiaire en informatique au CCÉC. Cinq années d’apprentissage intensif qui ont vraisemblablement porté fruit.

Après son cours à l’école secondaire catholique La Citadelle, Frédérique Théorêt a obtenu un diplôme en relations publiques (2013), puis en travail social (2015) du collège La Cité. Elle fait présentement son baccalauréat en gestion de ressources humaines, à temps partiel et en ligne, à l’Université Athabasca en Alberta.

De sa formation à La Cité, elle retient surtout les cours très pratiques du programme de relations publiques. «On nous enseignait la gestion d’événements et la collecte de fonds ; il y avait des cours sur le fonctionnement des organismes à but non lucratif et sur comment traiter avec un conseil d’administration. Ça m’a été très utile!»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ouvert à tous

La nouvelle directrice insiste pour que tous se sentent les bienvenus au CCÉC. En tant que l’un des principaux centres de l’Est ontarien, Cornwall accueille régulièrement de nouveaux arrivants, notamment des Italiens et des Asiatiques.

«C’est un nouveau défi pour nous et je vais le relever avec plaisir», de conclure Frédérique Théorêt. «Notre centre est ouvert à tous, membres de la communauté ethnoculturelle, LGBTQ ou autres.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur