Des foetus d’agneaux ont survécu dans des utérus artificiels

uterus-artificiel

1 mai 2017 à 19h08

Le rêve d’un utérus artificiel vient de faire un bond en avant avec l’annonce que des agneaux nés prématurément ont pu être maintenus en vie pendant quatre semaines.

Les foetus d’agneaux ont été placés dans cet environnement après 15 à 17 semaines d’une gestion censée en compter 21. Certains ont été ensuite euthanasiés afin d’observer si le développement de leurs organes, en particulier leurs poumons, était comparable à celui de moutons nés dans des conditions normales.

D’autres agneaux sont «nés» — retirés de leur «sac» et nourries à la bouteille. La plus vieille a maintenant un an et ne présente aucune anomalie de développement, selon l’article.

Chances de survie

À l’heure actuelle, un bébé humain né après seulement 20 à 22 semaines de gestation, plutôt que 40, n’a que 10% de chances de survie. À 24 semaines, ses chances sont encore inférieures à 50%.

Et ceux qui survivent sont vulnérables aux infections, en plus d’être à risque de paralysie cérébrale ou de handicaps visuels ou auditifs. Leurs organes sont également qualifiés d’«immatures».

En théorie, avec quelques semaines de développement de plus dans un tel environnement artificiel, on pourrait, croit-on, améliorer leurs chances.

Bébés humains?

Et même si la possibilité d’adapter cela à des bébés humains réside encore dans un futur indéterminé, il n’empêche que c’est avec cet objectif en tête que les chercheurs se sont lancés dans cette voie.

«Nous avons développé un système qui reproduit, aussi fidèlement que possible, l’environnement de l’utérus et remplace les fonctions du placenta», résume Alan Flake, de l’Hôpital pour enfants de Philadelphie, auteur principal de l’étude parue mardi dans Nature Communications.

Le sac de plastique en apparence banal, scellé, vise à protéger le foetus des infections — au contraire de l’incubateur qui sert actuellement aux prématurés. Les chercheurs ont rempli ce sac d’un «fluide amniotique» composé en partie d’eau et de sel avec un tuyau qui fournit du fluide et un autre qui le vide.

Éthique

L’équipe dit travailler à présent avec l’organisme américain chargé d’approuver les médicaments et les nouveaux traitements, la Food and Drug Administration, afin de développer une version de l’équipement qui pourrait être testée sur des prématurés de 24 semaines, jusqu’à ce qu’ils atteignent leur 28e semaine, stade où le taux de survie est beaucoup plus élevé.

Qui plus est, ce n’est pas la première fois qu’on annonce l’imminence d’un «utérus artificiel»: une expérience avait été faite dès 1996 au Japon — et avait échouée.

Il est toutefois peu probable qu’une telle expérience ait lieu avant trois, voire cinq ans: il faudra beaucoup d’autres tests sur des agneaux avant d’en arriver là. Et il y aura tôt ou tard la question de savoir quel est le seuil au-delà duquel il n’est pas éthiquement souhaitable de placer un prématuré dans cet environnement.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Vieux jeu: affronter les fantômes du passé

Jacques Godin et Anthony Therrien dans Vieux jeu.
Partie parfaite pour Jacques Godin
En lire plus...

17 octobre 2017 à 15h30

Champion de la conservation des sols

Eric Kaiser ne se doutait pas que ses pratiques allaient devenir exemplaires.
Eric Kaiser voulait seulement empêcher sa terre de disparaître dans la baie
En lire plus...

17 octobre 2017 à 15h21

On est de plus en plus «connecté» sur notre santé

Les médecins se méfient encore des bidules permettant à leurs patients de mesurer eux-mêmes leur état de santé. (Photo: Hamza Butt / Flickr / Creative Commons)
Applications capables de surveiller poids, tension, glycémie, alimentation, exercice...
En lire plus...

17 octobre 2017 à 14h44

Ateliers de théâtre

1-1
Amoureux du théâtre bonjour, Vous êtes francophone ou francophile? Ekin Agency Arts offre des ateliers de théâtre intensifs en francais Coprs, espace et voix: – prise de parole en...
En lire plus...

ONU: on attend beaucoup du Canada

L'ambassadeur du Canada à l'ONU, Marc-André Blanchard.
Des objectifs de développement durable ambitieux
En lire plus...

16 octobre 2017 à 18h54

Un jardin de plantes médicinales cérémoniales chez Manuvie

Devant le jardin au QG de Manuvie: le sous-ministre adjointy Shawn Batise;  Peter Wilkinson, vice-président principal des Affaires réglementaires et publiques à la Financière Manuvie; l'ainé Gary Sault de la Première Nation mississauga de New Credit; David Zimmer, le ministre ontarien des Relations avec les Autochtones et de la Réconciliation; la sous-ministre Deborah Richardson.
Réconciliation avec les Premières Nations
En lire plus...

16 octobre 2017 à 18h06

Un «happening» sur l’enracinement de la francophonie à Toronto

Marie-Claire Marcotte et Maxime Robin (Photo:Manuel Verreydt)
Pour les 50 ans du TfT
En lire plus...

16 octobre 2017 à 9h00

Profitez de votre soirée dans Yorkville

Le Heliconian Hall: la seule église en bois encore debout à Toronto.
Avant et après le concert de Benoît LeBlanc au Heliconian
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h55

Lisa Simone: 1000 vies pour atteindre la sérénité

Lisa Simone (Photo: Alexandre Lacombe)
À la place des arts de St. Catharines le 26 octobre
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h53

Un mystérieux portrait de la princesse Anastasia

Jim Watt et Veronica Kvassetskaia-Tsyglan tenant le portrait d'Anastasia.
Bientôt dévoilé au Arts and Letters Club de Toronto
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h52

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur