Des casiers pour vélos dans les gares GO

Une aire d'entreposage de vélos dans une gare de trains GO.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Les déplacements des cyclistes vers le travail, l’école et les rendez-vous seront facilités par la construction de nouveaux casiers sécurisés pour vélos dans les gares GO Transit et les stationnements de covoiturage dans le Sud de l’Ontario.

Huit casiers pour vélos seront installés à chaque 15 stationnements de navetteurs dans les régions du Grand Toronto et de Hamilton, de Niagara et de Simcoe, pour un total de 120 casiers pour vélos. Les travaux seront terminés d’ici la fin de mars 2018.

En outre, 28 salles d’entreposage de vélos seront installées à 26 gares GO Transit dans la région du Grand Toronto au cours des quatre prochaines années dans le cadre du programme du SER GO de l’Ontario, augmentant la capacité d’entreposage tout en améliorant la sécurité.

Les premiers emplacements, qui seront achevés d’ici le printemps 2018, sont Appleby, Markham, Mount Pleasant, Bronte, Unionville et Stouffville.

Deux ministres du gouvernement libéral provincial, Steven Del Duca (Transports) et Eleanor McMahon (Tourisme, Culture, Sport), sont venus (pas à vélos…) à Burlington le 12 septembre annoncer que cet investissement est financé par les recettes du Programme de plafonnement et d’échange de gaz à effet de serre, en place depuis un an.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Selon Queen’s Park, en effet, rouler en vélo est non seulement excellent pour l’environnement (la pollution), mais aussi pour le climat (la météo), puisqu’on n’émet pas de CO2 qui, en s’additionnant au CO2 de sources naturelles, pourrait réchauffer l’atmosphère et détraquer la météo.

C’est un choix de transport «propre», résume Chris Ballard, le nouveau ministre de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique.

Le vélo est évidemment aussi une activité physique bonne pour la santé, contribuant à réduire les dépenses directes en soins de santé (40% du budget de la province).

Près de 1,5 million d’Ontariens montent sur leurs vélos au moins une fois par semaine le printemps, l’été et l’automne. Plusieurs d’entre eux le font tout au long de l’année. C’est aussi un moyen de déplacement prisé par près de deux millions de touristes en Ontario annuellement.

«Avec plus d’entreposage de vélos, les cyclistes auront une meilleure raison de laisser leurs voitures à la maison et d’adopter le vélo pour leurs déplacements quotidiens», se réjouit Rick Goldring, le maire de Burlington.

Les ministres ontariens Eleanor McMahon et Steven Del Duca.
Les ministres ontariens Eleanor McMahon et Steven Del Duca.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur