Découvrez le parcours de ces trois sportifs canadiens expatriés en France

Des jeunes talents prometteurs

Jonathan David, originaire d'Ottawa, a signé avec le club de soccer de Lille, en France.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Les sportifs canadiens sont peu nombreux à traverser l’Atlantique pour pratiquer leur discipline en France. Mais il existe quelques rares exceptions. l-express.ca vous présente le parcours de quelques sportifs canadiens expatriés en France.

1 – Jonathan David, joueur de football expatrié à Lille

Son arrivée en France a fait grand bruit l’été dernier. Et pour cause, Jonathan David a été recruté comme le joueur le plus cher de l’histoire du club de football de Lille (LOSC), pour 27 millions d’euros.

L’attaquant international est alors devenu le premier joueur canadien expatrié en France depuis 1950 et Ostap Steckiw qui avait joué deux saisons dans le sud de la France, à Nice.

Originaire d’Ottawa

Né le 14 janvier 2000 à Brooklyn aux États-Unis, Jonathan David est américano-canadien. Après avoir passé les premières années de sa vie à Haïti, l’attaquant aux douze sélections avec l’équipe nationale canadienne a grandi avec sa famille à Ottawa.

Le football, il commence seulement à y jouer à l’âge de dix ans dans le club des Dragons de Gloucester. Très vite, il rejoint le Gloucester d’Ottawa pour quatre saisons avant de filer dans un autre club de la ville, les Internationals d’Ottawa.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
foot canada
Avec Alphonso Davies qui joue au Bayern Munich, Jonathan David est l’un des meilleurs joueurs de la sélection nationale canadienne.

Direction la Belgique

Rapidement repéré par des recruteurs étrangers, Jonathan David s’engage en 2018 avec le club belge de La Gantoise. À 18 ans, direction l’Europe donc pour ce jeune attaquant prometteur. En seulement deux saisons dans le championnat de première division belge, le Canadien marque les esprits. Il termine la saison 2019-2020 co-meilleur buteur du championnat avec 18 buts inscrits en 27 matchs.

Lille recrute un attaquant canadien très prometteur

Ses qualités innées de buteurs attirent la convoitise du LOSC, club voisin du nord de la France, qui le recrute à l’été 2020. Après un début de saison et une acclimatation difficile au championnat de France, Jonathan David répond aujourd’hui aux attentes placées en lui. À la mi-février, il enregistrait 7 buts et 2 passes décisives à son compteur. Avec l’équipe nationale canadienne, l’attaquant de 20 ans a déjà inscrit 11 buts en seulement 12 sélections.

À 20 ans, Jonathan David est déjà le sportif canadien expatrié en France le plus connu.

Matt Tierney
Matt Tierney a prolongé son contrat avec Castres jusqu’en 2024. Photo: Compte Twitter officiel du Castres Olympique.

2 – Matt Tierney, joueur de rugby canadien expatrié à Castres

Né le 4 juillet 1996 à Mississauga, dans la province Ontario, Matt Tierney est un joueur de rugby international. Du haut de son mètre 91 et de ses 132 kilos, il évolue tout naturellement au poste de pilier au sein du club de rugby à XV français du Castres Olympique.

Après avoir commencé le rugby avec les Ontario Blues, il rejoint en 2015 le sud-ouest de la France et le club de Pau où il évoluera d’abord avec l’équipe des espoirs.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Dès 2016, ce jeune pilier droit connaît sa première sélection avec l’équipe nationale canadienne de rugby. Puis, lors de la saison 2017-2018, il est vice-champion de France espoirs avec Pau.

Il rejoint un club historique du rugby français

Ses performances retiennent l’attention du Castres Olympique. En 2019, à 22 ans, il rejoint ce club historique du rugby français, champion de France en 2014. Mais il manquera le début de saison avec son nouveau club, retenu avec le XV canadien pour la Coupe du monde au Japon.

Aujourd’hui, il compte déjà 22 sélections avec le Canada et a prolongé son contrat avec Castres jusqu’en 2024. En effet, même s’il n’est pas le plus connu des sportifs canadiens expatriés en France, Matt Tierney semble bien se plaire dans le sud-ouest !

3 – Felix Auger-Alliassime, joueur de tennis expatrié à Monaco

Né le 8 août 2000 à Montréal, le jeune Felix Auger-Alliassime grandi et apprend le tennis à L’Ancienne-Lorette, près de Québec. À 14 ans, il intègre le Centre national de Tennis Canada à Montréal, aux côtés des meilleurs joueurs de sa génération.

Commence alors une ascension fulgurante où le sportif canadien bat des records de précocité. En 2015, il devient le plus jeune joueur à être classé dans les 800 premiers mondiaux au classement ATP. Autre exploit retentissant, il devient en février 2019 le premier joueur né en 2000 à intégrer le top 100 mondial.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
sportif canadien expatriés en France
Felix Auger-Alliassime fait partie de la génération dorée du tennis canadien, avec Denis Shapovalov. Photo: Maxwell Fung, Wikimedia Commons.

Très grand espoir du tennis mondial…

Aujourd’hui, Felix Auger-Alliassime est sans doute l’un des plus grands espoirs du tennis mondial. Classé dans le top 20 à seulement 20 ans, le jeune joueur vit et s’entraîne dans le sud-est de la France, dans la Principauté de Monaco.

Au Monte-Carlo Country Club, celui que l’on surnomme « FAA » côtoie huit autres joueurs du top 20. À l’image de Novak Djokovic, Daniil Medvedev, Stefanos Tsitsipas, Alexander Zverev et son compatriote Milos Raonic.

Auger Alliassime
Avec Denis Shapovalov (à droite), Felix Auger-Alliassime incarne l’avenir du tennis mondial.

Mais il attend toujours son premier titre

Entraîné par des Français, le sportif canadien Felix Auger-Alliassime a choisi de s’expatrier dans le sud de la France pour cette proximité avec les meilleurs joueurs au monde. Mais aussi pour son climat accueillant et sa position centrale en Europe. Un atout considérable pour ces joueurs constamment en transit entre les différents aéroports mondiaux.

Seule ombre au tableau, le Canadien n’a pas encore remporté le moindre tournoi ATP. Pourtant ce n’est pas faute d’avoir essayé : il a atteint la finale à sept reprises, mais n’a jamais gagné, ni même remporté le moindre set…

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur