Le meilleur du tennis masculin à la Coupe Rogers

Le premier titre majeur de la tournée Nord-Américaine

Coupe Rogers

Le stade Aviva de l'Université York accueille la Coupe Rogers de tennis à Toronto.


30 juillet 2018 à 10h10

Le Masters du Canada, plus communément appelé la Coupe Rogers, revient cette année à Toronto pour le plus grand plaisir des fans de la petite balle jaune. Le tournoi se déroulera au Centre Aviva de l’Université York du 4 au 12 août. Tous les plus grands noms du tennis masculin seront de la partie pour vous faire vivre un tournoi mémorable.

Une nouvelle génération prometteuse 

Cela fait suite à une édition montréalaise qui a entrouvert la porte à une passation de pouvoir entre la nouvelle génération et les ténors du circuit ATP, à l’image de l’Allemand Alexander Zverev, 21 ans, grand gagnant de l’édition 2017 contre Roger Federer en deux sets secs (6/3 – 6/4).

Mais la surprise de ce tournoi nous vient du jeune Denis Shapovalov, âgé de 19 ans et originaire de Vaughan en Ontario, qui s’est hissé jusqu’en demi-finale en s’offrant les scalps de Juan Martin del Potro et de Rafael Nadal qui faisait figure de tête de série numéro 1 de cette édition.

Coupe Rogers : Plusieurs raisons de s’y rendre
L’Allemand Alexander Zverev remporte l’édition 2017 de la Coupe Rogers (photo: Pinterest)

Un tableau bien garni 

Après sa défaite en finale à Montréal en 2017 et sa désillusion suite à son élimination prématurée à Wimbledon le mois dernier, Federer a décidé de faire l’impasse sur le tournoi canadien.

«J’ai passé des moments fantastiques à Montréal l’an dernier et j’adore jouer devant les amateurs canadiens, mais comme mon calendrier est la clé de ma longévité, j’ai malheureusement décidé de faire l’impasse sur Toronto», a t-il déclaré le 23 juillet dans un communiqué de presse.

C’est le Français Jérémy Chardy, 43e à l’ATP, qui le remplacera dans le tableau principal.

Il n’empêche que la concurrence sera rude, car les meilleurs joueurs du circuit se retrouveront en terre canadienne, à l’image de l’Espagnol Rafael Nadal, du Serbe Novak Djokovic ou encore de l’Autrichien Dominic Thiem, qui font figure de favoris pour le titre.

Les Canadiens

Côté Canadien, Denis Shapovalov, le jeune virtuose, sera attendu au tournant après une édition 2017 réussie. Son compatriote, Milos Raonic, devrait également être de la partie pour défendre ses chances et tenter de devenir le premier Canadien de l’histoire à remporter la Coupe Rogers, après sa finale perdue en 2013 au profit de Nadal.

D’autres Canadiens, moins bien classés, recevront comme chaque année, une Wild-Card leur permettant ainsi de rallier le tableau final sans passer par les phases de qualification.

Coupe Rogers : Plusieurs raisons de s’y rendre
Denis Shapovalov lors d’une rencontre de Coupe Davis (photo : Twitter)

Plusieurs Français

Nul doute que les joueurs français seront également présents en nombre, comme lors de chaque édition. Ainsi, les spectateurs pourront compter sur les présences de Gaël Monfils, Richard Gasquet, Adrian Mannarino et bien d’autres.

Cependant, l’incertitude règne concernant Lucas Pouille et son envie de laisser la raquette de côté après sa déroute au 2e tour du tournoi de Wimbledon – troisième Grand Chelem de la saison – face à l’Autrichien Dennis Novak classé 130e à l’ATP.

De plus, le forfait annoncé de Jo-Wilfried Tsonga – vainqueur de l’édition 2014 – fait partie des mauvaises nouvelles côté Français.

Un rendez-vous à ne pas manquer 

Ce Masters 1000 – le 6e de la saison – est unique en son genre: il est le seul à ne pas se dérouler au même endroit chaque année, alternant entre Montréal et Toronto, lorsque l’un reçoit les hommes, l’autre reçoit les femmes.

Cependant, il est parmi les plus importants, figurant dans le calendrier de chaque grand joueur. Il est un point de passage essentiel avant la dernière levée en Grand Chelem, l’US Open à New York en septembre.

Vous souhaitez y assister? Rien de plus simple: rendez-vous sur le site officiel de la Coupe Rogers et sélectionnez le jour et la séance à laquelle vous souhaitez assister. Il est important de noter que les plus belles affiches qu’un Masters 1000 puisse vous offrir ont lieu lors des sessions de nuit à partir des quarts de finale.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

CSI : Éléphants

Les braconniers opèrent surtout au Gabon, au Congo et en Tanzanie.
En lire plus...

24 septembre 2018 à 14h00

Proposez des candidatures au 10e Gala Trille Or

Adieu les prix masculin et féminin : le Trille Or «Artiste solo» récompensera le ou la meilleur.e artiste tous genres confondus
En lire plus...

24 septembre 2018 à 12h00

De bouche à oreille, de retour pour une deuxième saison

De bouche à oreille
Nouveauté: des rencontres informelles au Coq of the Walk
En lire plus...

24 septembre 2018 à 10h53

Blague franco-ontarienne

Demain, 25 septembre, sera la Journée des Franco-Ontariens et des Franco-Ontariennes. Ce n’est pas un jour férié, comme la Fête nationale au Québec, mais...
En lire plus...

24 septembre 2018 à 10h23

Des sondes japonaise et américaine vont ramener de la poussière d’astéroïde

astéroïde
De la haute voltige: la semaine dernière, la sonde japonaise Hayabusa 2 s'est approchée de l’astéroïde Ryugu pour larguer deux mini-robots.
En lire plus...

23 septembre 2018 à 13h00

Un trésor à découvrir au Musée des beaux-arts de Montréal

MBAM
Resplendissantes enluminures de livres d’heures au MBAM
En lire plus...

23 septembre 2018 à 11h00

Témoignage aussi déchirant que nécessaire

Jonas Gardell
Au début des années 1980, le sida est considéré comme la maladie des homos, la nouvelle peste, voire la punition de Dieu.
En lire plus...

23 septembre 2018 à 9h00

Quiz : Jean-Paul 1er

23 septembre
Vrai ou Faux: Jean-Paul 1er demeure, à ce jour, le dernier pape de nationalité italienne? Et d'autres questions sur ce pape assez spécial.
En lire plus...

23 septembre 2018 à 7h00

Difficile retour à la vie civile après l’Afghanistan

L'Aquilon
Le capitaine Jocelyn Démétré a écrit son histoire pour exorciser ses démons
En lire plus...

22 septembre 2018 à 11h00

Les écoles des Franco-Colombiens coûtent trop cher?

Après un procès lancé en 2013 et un appel qui s’est soldé en juillet par une défaite, l’ultime recours est la Cour suprême du...
En lire plus...

22 septembre 2018 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur