Coupe Rogers de tennis: succès du tournoi mixte simultané

Partagez
Tweetez
Envoyez

Serena Williams et Novak Djokovic ont logiquement gagné, dimanche, les tournois de la Coupe Rogers de tennis disputée simultanément à Toronto et Montréal, et les organisateurs ont magistralement relevé le défi d’organiser ce tournoi mixte simultané, une première mondiale.

Dans les deux cas, beaucoup de têtes de série ont été éliminées rapidement. Les assistances en ont souffert à Toronto, ce qui est normal. Néanmoins, le record mondial d’assistance pour un tournoi de tennis d’une semaine, établi à Montréal en 2009, y a encore une fois été battu la semaine dernière avec 213 760 spectateurs.

Montréal vit une véritable histoire d’amour avec son tournoi de tennis. C’est comme un happening, comme un de ces festivals, dont Montréal a le secret.

Le site, brillamment aménagé et bien situé (près d’un métro), le stade carré survolté, l’ambiance festive et le niveau de passion des spectateurs font de la Coupe Rogers de Montréal un des tournois les plus populaires du monde.

Si vous aimez le tennis, assurez-vous de venir vivre l’expérience tennistique de Montréal, et réservez vos billets dès que possible, car les meilleures places partent très, très tôt (87 % des billets étaient vendus… un mois avant le tournoi!).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le tournoi de Toronto, quoique moins flamboyant, constitue un des rendez-vous incontournables du tennis mondial et nous sommes très chanceux d’avoir dans notre cour (dans notre proche banlieue en fait, à l’Université York) un tournoi aussi bien organisé dans un aussi beau stade.

Canada: de bons tournois, et de bons joueurs

Les Canadiens sont réputés dans le monde pour la qualité de leurs tournois de tennis, mais il est bon de voir que nous avons finalement des joueurs très respectés comme Milos Raonic de Toronto et Rebecca Marino de Vancouver. Le sympathique et bilingue Vasek Pospisil (également de Vancouver) a très bien joué dans sa défaite contre Roger Federer.

En fait, Raonic et Pospisil pourraient ramener le Canada dans le fameux groupe mondial des 16 meilleures nations de la coupe Davis au cours des prochaines années.

Par contre, il a été pénible d’observer la désintégration de Frank Dancevik (ex 65e raquette mondiale et ex-leader de l’équipe canadienne de coupe Davis) qui a refusé de prendre part aux qualifications de la Coupe Rogers après des blessures et une saison en dents de scie.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Originaire de Niagara Falls, Dancevik est, dans ses bons jours, un des tennismen au jeu le plus exquis du circuit ATP avec sa dextérité au filet et ses coups de fond pleins d’imagination.

Bravo au tournoi mixte simultané

Pour la première fois au Canada, et dans le monde, un grand tournoi pour hommes et femmes était organisé en même temps dans deux villes différentes. La technologie numérique a permis de voir des matchs de l’autre tournoi sur écran géant dans les stades.

Mais c’est surtout à la télé que la nouvelle formule a brillé. Quelle intensité avec deux «courts centraux» et des matchs masculins 2 de 3 qui ne traînent pas en longueur comme les 3 de 5 des tournois du grand chelem.

De plus, le boni inattendu est qu’il pleut rarement à Toronto et Montréal en même temps! Le feu roulant des matchs n’est donc pas interrompu par une pluie comme dans les autres tournois joués à l’extérieur.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur