Décevante performance des Maple Leafs qui s’effondrent face aux Sabres

Manque de cohésion et d'effort dans la défaite de 5-1

Soirée difficile pour Rasmus Sandin et Petr Mrazek. Photo: Chris Young
Partagez
Tweetez
Envoyez

Après des mois d’attente, les joueurs des Maple Leafs jouaient à nouveau dans un amphithéâtre à pleine capacité. Ils accueillaient les Sabres de Buffalo pour la première fois depuis 17 décembre 2019.

Les joueurs étaient excités d’enfin pouvoir compter sur le support de leurs partisans. 

« Nous sommes extrêmement excités. Ça va être bien d’avoir un amphithéâtre plein à nouveau», disait Mitch Marner avant le match. Marner disputait sa 400e partie en carrière dans la LNH.

17 122 partisans ont assisté au match. Photo: Chris Young

Gardien partant des Leafs

Suite aux mauvaises sorties du gardien Jack Campbell, l’entraîneur Sheldon Keefe avait décidé d’envoyer le gardien Petr Mrazek devant la cage. Un 2e départ consécutif pour une première fois cette saison pour Mrazek. 

« Il le mérite. Ce n’est pas un secret que Jack éprouve quelques difficultés récemment et nous avons toujours eu l’intention de donner une chance à Petr. » a dit l’entraîneur en point de presse. 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Un duel plus serré que prévu

Malgré leur fiche nettement plus faible que les Maple Leafs, les visiteurs ont été les premiers à s’inscrire au pointage en première période. Le tir de Jacob Bryson a ricoché sur le défenseur Morgan Rielly et touché la cible.  Le gardien des Leafs Petr Mrazek n’y pouvait rien. But en avantage numérique pour les Sabres. 

Les Maple Leafs ont créé l’égalité quelques minutes plus tard. Michael Bunting a servi une superbe passe sur la palette de Rasmus Sandin. Ce dernier n’a pas manqué son coup et son tir de l’enclave a déjoué le gardien Craig Anderson. Un 1er but en carrière à l’Aréna Banque Scotia pour le défenseur suédois.   

Les visiteurs prennent le contrôle

Les Sabres ont pris les devants en fin de deuxième. Laissé seul devant le filet, Victor Olofsson a inscrit son 8e de la saison d’un tir sur réception. 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Son coéquipier Tage Thompson a par la suite doublé l’avance des siens

La seule vraie occasion de marquer des Leafs dans cette période a été lorsque Pierre Engvall s’est présenté seul en échappée devant le gardien Anderson. Malheureusement pour les Leafs, le cerbère de 40 ans lui a fermé la porte deux fois plutôt qu’une.  3-1 Buffalo après 40 minutes de jeu.

Les Leafs ne sont pas de taille

Les visiteurs ont ajouté 2 buts supplémentaires en troisième période (Jeff Skinner et Kyle Okposo) pour l’emporter 5-1.

Jeff Skinner est le deuxième meilleur marqueur des Sabres, Photo: Chris Young

Le gardien Craig Andersen a effectué 29 arrêts dans la victoire des siens. Anderson est le premier gardien de plus de 40 ans à affronter les Maple Leafs depuis David Ayres, le chauffeur de zamboni, en février 2020.

Échos des vestiaires

Morgan Rielly a été le premier à s’adresser aux médias après la défaite: « En général, c’était très décevant. La plus grosse déception est qu’on a laissé filer 2 points», a-t-il dit.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Morgan Rielly lors de la période d’échauffement. Photo: Chris Young

Le capitaine John Tavares, qui n’a pas compté de but en 14 matchs, était tout aussi déçu:

« Évidemment ce n’était pas notre meilleure soirée. Ça arrive mais nous ne pouvons pas leur laisser de chances comme ça et perdre patience. »

Les Maple Leafs retrouverons les Sabres de Buffalo le 13 mars prochain pour la Classique Héritage au Tim Horton Field de Hamilton.

D’ici là, ils accueilleront les Canucks de Vancouver samedi soir à l’Aréna Banque Scotia.  

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur