De plus en plus facile d’obtenir la citoyenneté canadienne


16 octobre 2017 à 8h15

Depuis cette semaine, les gens qui veulent obtenir la citoyenneté canadienne devront avoir été présents au Canada, en tant que «résidents permanents», pendant au moins trois des cinq années précédant leur demande. Auparavant, cette exigence était de quatre années sur six.

Le Centre francophone de Toronto (CFT) se réjouit de ces modifications à la Loi par le gouvernement Trudeau. «Les changements vont permettre à un plus grand nombre de résidents permanents, surtout les jeunes et les aînés, de devenir Canadiens plus facilement», estime la directrice des Services aux nouveaux arrivants, Ngalula Kalunda.

La nouvelle Loi supprime aussi l’exigence de prouver son «intention» de résider au Canada après l’obtention de la citoyenneté, ce qui donne plus de latitude à ceux qui désirent habiter à l’étranger pour des raisons personnelles ou professionnelles.

Le critère d’admissibilité voulant que les demandeurs se trouvent en sol canadien au moins 183 jours par année est aussi aboli. Les modifications à la Loi prévoient également des assouplissements dans la comptabilisation du temps passé au Canada.

«C’est une bonne nouvelle pour les résidents temporaires, les réfugiés et les étudiants étrangers qui présentent une demande de citoyenneté», fait valoir la directrice de la clinique d’aide juridique du CFT, Aissa Nauthoo. «Auparavant, le temps qu’ils passaient au Canada avant de devenir résidents permanents n’était pas considéré comme du temps effectif passé au pays. Ce sera désormais comptabilisé dans le calcul de la période de présence exigée.»

Le CFT encourage le gouvernement fédéral à «poursuivre ses efforts en matière d’accessibilité, d’inclusion et de diversité», indique-t-on par voie de communiqué. «Une manière d’y parvenir serait de diminuer les frais administratifs exorbitants exigés pour présenter une demande de citoyenneté au Canada, ce qui entrave les démarches des demandeurs les plus vulnérables, à commencer par les réfugiés.»

L’aide à l’établissement des nouveaux arrivants dans la grande région torontoise est l’une des principales missions du Centre francophone, situé au 3e étage du 555 rue Richmond Ouest. Il opère aussi une clinique de santé, des services de recherche d’emploi et d’aide juridique, ainsi qu’un centre pour la petite enfance.

Le 555 Richmond ouest (près de Bathurst au sud de Queen). Le Centre francophone occupe tout le 3e étage.
Le 555 Richmond ouest (près de Bathurst au sud de Queen). Le Centre francophone occupe tout le 3e étage.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Le marathon, c’est dans nos gènes

coureurs
Des changements anatomiques ont sans doute permis à nos ancêtres de devenir de bons coureurs d’endurance: un avantage évolutif.
En lire plus...

18 septembre 2018 à 7h00

Balade à Toronto : Gémeaux pour la meilleure composante numérique

Balade à Toronto
Au récent gala des prix de la télévision francophones du pays, 6 émissions sur 150 provenaient de l'extérieur du Québec...
En lire plus...

17 septembre 2018 à 16h55

Le Toronto Wolfpack sort victorieux d’une rencontre historique

Toronto Wolfpack - Toulouse Olympique
Le Toronto Wolfpack a battu 13-12 le Toulouse Olympique lors d'une rencontre de rugby à treize historique ce samedi au stade Lamport.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 15h00

La démocratie pour de vrai… ou presque!

PFJA
Deuxième édition du Parlement francophone des jeunes des Amériques
En lire plus...

17 septembre 2018 à 13h10

Une nouvelle saison pour Oasis sous les meilleurs auspices

AGA Oasis membres
Bilan annuel plutôt favorable et encourageant à l'assemblée générale d'Oasis Centre des femmes.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 13h00

Vins jurassiens et plats gourmets au Notre Bistro

Le Notre Bistro
Une fois par mois, Le Notre Bistro organise une soirée dégustation de vin accompagnée de plats raffinés. Cette semaine, L'Express a eu la chance de...
En lire plus...

17 septembre 2018 à 11h00

Le scénariste d’une série culte en France s’installe à Toronto

Scènes de ménages
Yannick Hervieu, scénariste pour Scènes de ménages en France, s'est installé à Toronto depuis quelques semaines
En lire plus...

17 septembre 2018 à 11h00

À la découverte du village de Blue Mountain

Après les plages de Wasaga, L’express de Toronto vous emmène pour une Visites Express estivale au village de Blue Mountain.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 10h00

C’est mon opinion : fromages et vin rouge ne font pas bon ménage

Vin et fromage
Pourquoi ne pas marier un vin blanc sec dont l’acidité tranchera le gras du fromage?
En lire plus...

17 septembre 2018 à 9h00

Connaissez-vous Rudolf Steiner ?

anthroposophie
Des fermiers travaillent en biodynamie, sous-discipline de l'anthroposophie: une pseudo-science.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur