Claude Dubois toujours heureux sur scène

Francophonie en Fête cette fin de semaine

Partagez
Tweetez
Envoyez

Toujours rempli d’énergie et d’humour, le chanteur québécois Claude Dubois ne semble pas être prêt à passer la main! Heureux de continuer à monter sur scène, le sexagénaire promet pour son passage à Toronto samedi soir une soirée riche en émotions.

«Ce sera comme une sorte de flirt entre le jazz et le classique», confie-t-il lors d’une entrevue à L’Express. Attendez-vous à retrouver ses morceaux les plus connus, mais pas que… Trois nouveaux titres «roots» viendront apporter une touche de fraîcheur au spectacle au théâtre Randolph dans le cadre du festival Francophonie en Fête.

Après avoir fait équipe avec les Wailers de Bob Marley dans les années 70, Claude Dubois a travaillé pour corriger et améliorer quelques-unes de ses anciennes chansons. «Grâce à la nouvelle technologie, j’ai pu effacer les erreurs d’enregistrement de l’époque et obtenir un résultat très différent et bien meilleur. Je compte bien les jouer au théâtre Randolph.»

Bon programme pour ce célèbre artiste avant de quitter son pays! Installé dans les Laurentides, il se rend en Guadeloupe chaque hiver depuis 10 ans. C’est «une coupure nécessaire» pour l’artiste, le temps peut-être de prendre le large après quelques déboires avec la justice…

En effet, Claude Dubois est présentement en liberté conditionnelle après avoir été arrêté pour avoir consommé de l’alcool avant de prendre le volant. Le chanteur assure vouloir clore très vite cette affaire: «quelqu’un qui m’aimait beaucoup a décidé d’appeler la police après m’avoir vu boire quelques verres de vin», raconte Claude Dubois avec ironie. «Deux jours par semaine, j’ai dû retourner en cellule… Mais bientôt j’en aurais fini», conclut-il rapidement.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le voyage annuel dans Sud pourrait aussi être source d’inspiration pour Claude Dubois, prêt à composer de nouveau: «J’aimerais écrire des chansons à texte… Dans cette salade médiatique où toutes les musiques finissent sur Internet, l’industrie du disque est définitivement morte. Mais les chansons à texte restent dans mes projets pour les mois et années à venir», témoigne Claude avec détermination.

Cette 10e édition de Francophonie en Fête débutera jeudi soir par un concert du trio torontois Les Chiclettes au Théâtre Spadina de l’Alliance française. Nathalie Nadon, Julie Kim Beaudry et Geneviève Cholette y lancent leur nouvel album, Voyage à trois, et repartent aussitôt pour Cobourg (18 septembre) et Montréal (21 septembre).

Vendredi soir, le groupe rock franco-ontarien Pandaléon précédera le groupe rock québécois Les Trois Accords au théâtre Randolph (une ancienne église qui est aujourd’hui une école d’art sur Bathurst au sud de Bloor). Une soirée électrique en perspective!

Enfin, dimanche après-midi, soulignant le 400e anniversaire de la présence française en Ontario, FeF se transportera dans le quartier de la Distillerie pour une série de concerts d’artistes franco-ontariens provenant de tous les horizons.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur