Daniil Markov toujours sur la glace

Partagez
Tweetez
Envoyez

La Ligue continentale de hockey (KHL) a prolongé la carrière de certains vétérans. Un ancien des Maple Leafs de Toronto fait partie de la liste. Daniil Markov en est à sa 6e saison au sein du nouveau circuit eurasien. L’arrière russe porte actuellement les couleurs du mythique Club de l’Armée rouge (CSKA).

Markov n’a pas commencé la saison 2013-14 en même temps que les autres. À la fin septembre, le CSKA s’est retrouvé avec une véritable hécatombe à la ligne bleue. Le vétéran a donc été mis sous contrat en catastrophe pour amener un peu d’expérience à une brigade défensive constituée de jeunes rapatriés du club-école.

«J’essaye de parler aux jeunes le plus possible dans les situations difficiles comme celle-là. Lorsque je vois des choses méritant mon intervention, j’essaye d’aider ces gars. Lorsque j’étais plus jeune, des joueurs plus âgés ont tenté de m’aider. Les jeunes doivent comprendre pourquoi on fait cela. J’espère qu’ils essayeront d’apprendre quelque chose de moi. C’est vraiment important. C’est seulement positif pour leur progression.»

Daniil enseigne aux jeunes joueurs, mais sur la glace, il doit aussi livrer la marchandise. La remise en forme n’est pas toujours facile pour des vétérans de cet âge lorsque tous les adversaires ont déjà leur forme de match.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’ancien des Maple Leafs ne voit pas cette situation comme quelque chose d’insurmontable.

«C’est 2 ou 3 premières joutes, c’est un peu difficile, mais je n’ai jamais cessé de m’entraîner. C’est certain que l’entraînement et les matchs, ce sont des contextes très différents. Je ne me sens pas moins à l’aise sur la glace et je ne vis aucun problème d’adaptations au système de l’équipe.»

Le vétéran de 538 joutes dans la Ligue nationale profite d’être en terrain connu. Il a eu l’opportunité de goûter au système de l’Armée rouge la saison passée. Bien qu’il est commencé la campagne 2012-13 avec le Vityaz de Tchekhov, le CSKA a fait son acquisition à la date limite des transactions en février dernier. Markov n’est donc pas trop dépaysé, puisqu’il n’a fait que rejoindre ses anciens coéquipiers.

Les malheurs de la fierté de l’URSS ont donc permis de prolonger la carrière de Daniil Markov. Le chant du cygne ne sera donc pas pour cette année et rien ne laisse croire que le principal intéressé accrochera ses patins d’ici peu. «Je vais finir la saison et on verra bien. Je ne prévois pas 2 ou 3 ans à l’avance, parce qu’on ne peut pas prédire l’avenir.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur