Certains vins d’obscure origine méritent une attention certaine

Arrivages récents à la LCBO


31 août 2018 à 9h00

Casa da Passarella Dão Branco 2016

Avouons que les vins blancs de Dão composent moins de 20% de la production de cette région ceinturée de montagnes au centre nord du Portugal. Il est de ces vins d’obscure origine qui méritent une attention certaine. D’autant que le prix n’est jamais un critère de qualité.

Alain Laliberté
Casa da Passarella Dão Branco 2016

Ce vin blanc issu des variétés encruzado et malvoisie confirme qu’il est possible (toutefois exceptionnel) de trouver autant d’intensité et de texture dans un vin à petit prix. D’approche aisée avec une rondeur et un certain gras d’attaque qu’une acidité viendra raffermir, le caractère aromatique, lent à s’exprimer, expose des nuances de fruits blancs.

Indéniable rapport qualité/prix prêt à boire. (13,95 $)

Vinos de Arganza Flavium Selección Bierzo Mencia 2014

Lorsqu’on en vient à penser qu’une bouteille ne suffit pas, on comprend que l’indice glouglou atteint un niveau hédonistique.

Alain Laliberté
Vinos de Arganza Flavium Selección Bierzo Mencia 2014

Originaire du nord-ouest de l’Espagne (Galice et Castille-Léon) d’où proviennent les meilleurs exemples qualitatifs, le cépage mencia plaira aux amateurs de vins rouges colorés aux accents de fruits noirs et floraux.

Cette version confirme la règle dans un tout glissant où le nerf assure la tenue et la fraîcheur. Achat à la caisse! (13,95 $)

Zuccardi Serie A Uco Valley Malbec 2016

Importé de Cahors au sud-ouest de la France au 19e siècle, le malbec demeure le porte-étendard de la viticulture argentine.

Alain Laliberté
Zuccardi Serie A Uco Valley Malbec 2016

La plupart du temps de facture moderne avec des degrés élevés, celui-ci me réjouit par sa puissance bien dosée dans un tout à la digestibilité élevée.

Débordant de fruit sur un fond de graphite, bien campé sur des tanins gommés (plusieurs couches enrobent les tanins) et tendres, ce malbec caressant et long offre, en retrait, une acidité efficace. Savoureux! (16,95 $)

Bastide Sobirana Lieu dit La Colomine Côtes du Roussillon 2015

Pensez raisins gorgés de soleil pour ce vin lumineux par les fruits rouges aux accents de cerise sur un fond floral et anisé. Joufflu, persistant, harmonieux, gourmand et délicieux! (18,95 $)

Alain Laliberté
Bastide Sobirana Lieu dit La Colomine Côtes du Roussillon 2015

Poderi di Luigi Einaudi Dogliani 2016

Le système des appellations contrôlées européennes amène les consommateurs dans un labyrinthe où une chatte éprouverait de la difficulté à retrouver ses petits.

Pour preuve, ce Dogliani qui, je donnerais ma langue au chat, fait perdre son latin même à l’amateur de vin avisé. Sis au nord-ouest de l’Italie, reconnu pour la barbera et le nebbiolo (celui-ci produisant les fameux Barolo et Barbaresco), le Piémont regorge de cépages quasi exclusivement cultivés dans ses frontières.

Alain Laliberté
Poderi di Luigi Einaudi Dogliani 2016

Initialement connue sous Dolcetto di Dogliani jusqu’en 2005, l’appellation a perdu le droit d’y indiquer le cépage privilégiant uniquement le nom de la commune. Ainsi donc, ce dolcetto de couleur rubis soutenu sent bon la cerise noire et le poivre. Moyennement corsée, souple et expansive, la bouche présente des tanins ronds, une fraîche acidité et un plaisir continu. Aucune hésitation. (21,95 $)

Balbás Ribera del Duero Reserva 2006

Un vin espagnol de douze ans qui tient admirablement la route! Produit avec du tinto fino, le nom local du tempranillo, et 10% de cabernet sauvignon, ce vin vibrant et bien en chair a admirablement bien digéré le bois.

Alain Laliberté
Balbás Ribera del Duero Reserva 2006

Solide, substantiel, à point dans son évolution et pouvant ajouter quelques années à ce cheminement, il est idéal pour souligner un événement de 2006 (une naissance, par exemple) et ce, pour quelques années. (23,95 $)

Le monopole ontarien offre aussi un vin de Saint-Julien 2006 (38,95 $) qui ne présente aucun intérêt puisqu’il est sur le déclin. À bon entendeur, salut!

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

L’identité linguistique canadienne sur les bords de la Tamise

colloque
Parmi les universitaires britanniques spécialistes du Canada, une quinzaine pourraient se dire «québécistes».
En lire plus...

25 septembre 2018 à 7h00

Le Club Richelieu Toronto honore Denis Rioux

Club Richelieu Toronto
Ce dimanche, le Club Richelieu de Toronto rendait hommage à Denis Rioux, désormais ex-président, et célébrait la passation des pouvoirs au nouveau président, Michel...
En lire plus...

24 septembre 2018 à 17h01

Anciens combattants : délais plus long pour les francophones et les femmes

Anciens combattants Canada
Lenteur à répondre aux demandes d’aide médicale des vétérans: 19 semaines pour les demandes en anglais, 52 pour le français!
En lire plus...

24 septembre 2018 à 15h00

CSI : Éléphants

Les braconniers opèrent surtout au Gabon, au Congo et en Tanzanie.
En lire plus...

24 septembre 2018 à 14h00

Proposez des candidatures au 10e Gala Trille Or

Adieu les prix masculin et féminin : le Trille Or «Artiste solo» récompensera le ou la meilleur.e artiste tous genres confondus
En lire plus...

24 septembre 2018 à 12h00

De bouche à oreille, de retour pour une deuxième saison

De bouche à oreille
Nouveauté: des rencontres informelles au Coq of the Walk
En lire plus...

24 septembre 2018 à 10h53

Blague franco-ontarienne

Demain, 25 septembre, sera la Journée des Franco-Ontariens et des Franco-Ontariennes. Ce n’est pas un jour férié, comme la Fête nationale au Québec, mais...
En lire plus...

24 septembre 2018 à 10h23

Des sondes japonaise et américaine vont ramener de la poussière d’astéroïde

astéroïde
De la haute voltige: la semaine dernière, la sonde japonaise Hayabusa 2 s'est approchée de l’astéroïde Ryugu pour larguer deux mini-robots.
En lire plus...

23 septembre 2018 à 13h00

Un trésor à découvrir au Musée des beaux-arts de Montréal

MBAM
Resplendissantes enluminures de livres d’heures au MBAM
En lire plus...

23 septembre 2018 à 11h00

Témoignage aussi déchirant que nécessaire

Jonas Gardell
Au début des années 1980, le sida est considéré comme la maladie des homos, la nouvelle peste, voire la punition de Dieu.
En lire plus...

23 septembre 2018 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur