Le Centre francophone propose 5 conférences pour sensibiliser au VIH

VIH, CFGT
LE CFGT organise une Semaine du VIH virtuelle, du 24 au 30 novembre.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Centre francophone du Grand Toronto (CFGT) fait un pas de plus en faveur de la lutte contre le virus du VIH avec l’organisation d’une Semaine du VIH.

Elle est constituée de 5 conférences virtuelles qui auront lieu les 24, 25, 26, 29 et 30 novembre. Lors de chacune des conférences, des professionnels de la santé aborderont plusieurs thèmes essentiels liés au VIH.

Découvert il y a presque 40 ans, ce virus est encore très présent aujourd’hui, et l’Ontario ne fait pas exception. Les chiffres les plus récents (2019) montrent aussi que 54% des nouvelles infections dans la région touchaient les femmes africaines noires.

À l’approche de la Journée mondiale de lutte contre le SIDA (1er décembre), cette nouvelle initiative permet de sensibiliser encore davantage la population franco-ontarienne.

Sensibiliser au VIH pour déstigmatiser

« Il est essentiel d’expliquer au grand public la situation du VIH en Ontario et au Canada », souligne Amos Obsaint, gestionnaire de cas du programme VIH au CFGT. « D’autant plus que cette année, il y a une cohabitation épidémique entre la covid et le VIH. »

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le gouvernement canadien avait annoncé comme objectif d’éradiquer l’épidémie d’ici 2030, au Canada.

« Même si nous en parlons depuis 40 ans, il faut continuer à informer et partager les avancées », ajoute Estelle Duchon, directrice des services de santé au CFGT.

Estelle Duchon santé CFGT
Estelle Duchon, la directrice des services de santé du Centre francophone du Grand Toronto.

Le Centre francophone souhaite en effet accompagner au mieux les personnes vivant avec le SIDA, mais également continuer à sensibiliser les communautés francophones dans toute leur diversité.

Un second point important est la stigmatisation persistante du VIH chez les francophones.

« Nous avons constaté que le VIH est beaucoup plus stigmatisé dans les milieux francophones qu’anglophones. En faisant de l’éducation, sensibilisation et prévention, nous cherchons à briser ce stigma et cette peur chez les francophones », explique Mouloud Benkahla, également gestionnaire de cas.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

5 conférences virtuelles pour le grand public

Pour cette première édition de la Semaine du VIH au CFGT, cinq grands thèmes seront abordés lors des conférences.

« Nous avons voulu proposer des sujets généraux, d’autres plus techniques, et des activités de grand public », explique Estelle Duchon. « Si nous voulons éduquer, sensibiliser et déstigmatiser, il faut être capable de rejoindre le plus grand nombre ».

Mercredi 24 novembre : présentation des actions du CFGT, et présentation des Infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) avec la Dr Raza Ayesha.

Jeudi 25 novembre : le VIH, 40 ans après avec le Dr Loemba Hugues, discussion autour des avancées depuis 1983.

Vendredi 26 novembre : comparaison épidémique entre le VIH et la covid avec le Dr Pascal Dijadeu, suivi d’un concours de cuisine amateure.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Lundi 29 novembre : discussion sur la diversité et l’inclusion avec Arnaud Beaudry, directeur général de FrancoQueer.

Mardi 30 novembre : présentation de la plateforme Prep tu et concours de culture générale sur le VIH et les ITSS, avec des prix à gagner.

VIH
La semaine débutera avec une présentation des ITSS par l’infirmière praticienne Stéphanie Jones.

« Transmettre le message à tous »

« Notre principal objectif est que le message passe », insiste Amos Obsaint. « Nous avons avancé depuis 1983, tant sur les traitements que sur les diagnostics, donc c’est notre rôle de le transmettre à tous ».

Tout l’enjeu de cette semaine de sensibilisation est de diffuser un message de diversité et d’inclusion à toutes les communautés francophones, notamment afro-caribéennes.

« Nous savons que certaines populations sont bien plus touchées que d’autres dans les contaminations récentes, donc nous voulons s’assurer qu’elles ont aussi accès à cette information ».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

« Si les gens ne sont pas informés, ils ne sauront pas ce qui existe aujourd’hui en tant que traitement, diagnostic et prévention », comme le souligne Estelle Duchon. « Nous essayons d’avoir un certain rôle d’éducation, en s’appuyant pour cela sur une série de professionnels qui apportent leurs expertises ».

C’est également pour cela que les thèmes abordés varient des ITSS à la covid, en passant par l’inclusion. Le Centre francophone souhaite informer des communautés particulièrement concernées, comme les LGBT+, autant qu’éduquer celles qui ne sont pas atteintes du VIH.

VIH
L’affiche du Programme PrEP tu du Centre francophone du Grand Toronto.

Soirée de sensibilisation pour la Journée mondiale du sida

Avec d’autres organismes francophones, le CFGT prévoit également une soirée le 1er décembre, pour la Journée mondiale de lutte contre le SIDA. Ce sera l’occasion d’aborder d’autres sujets, tels que le VIH chez les autochtones.

« Nous avons tenu a faire un évènement en collaboration avec d’autres partenaires pour la Journée mondiale », souligne Estelle Duchon. « C’est en s’appuyant les uns sur les autres que nous serons capables d’atteindre un plus grand nombre de personnes ».

En dehors de ces actions ponctuelles, le programme VIH / SIDA propose de l’accompagnement toute l’année. Le CFGT est en effet le seul organisme de la région a posséder le mandat de gestion des cas, qui lui permet d’accueillir, soutenir et accompagner physiquement et émotionnellement les patients atteints.

« Le Centre propose, à lui tout seul, énormément de services complémentaires pour aider les clients francophones et leurs familles à être correctement accompagnés », conclut Mouloud Benkahla.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur