«Bootcamp» pour renforcer la confiance en soi chez les étudiants

Rentrée dans une 4e vague?

bootcamp, MOFIF
Le bootcamp offert par le MOFIF aux étudiants du post-secondaire a porté sur le thème «Aller au-delà des défis pour s’approprier son futur».
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Mouvement ontarien pour les Femmes immigrantes francophones (MOFIF) a organisé un bootcamp virtuel, du 16 au 20 août, dédié aux étudiants de 18 à 25 ans de retour au collège ou à l’université le 7 septembre dans le contexte incertain d’une 4e vague de covid.

jeunes Noirs, Point Ancrage Jeunesse
Carline Zamar

« De nombreux jeunes ressentent et ont ressenti une grande anxiété en raison de la pandémie que nous traversons depuis presque deux ans, et qui continue de frapper en pleine rentrée scolaire 2021 », cite la directrice du MOFIF, Carline Zamar.

« Le bootcamp visait à partager des stratégies de réussite avec les étudiants pour les aider à démarrer l’année scolaire dans un esprit positif et avec confiance.»

« Outre les étudiants, plusieurs familles et jeunes professionnels ont participé aux activités avec grand intérêt », précise Carline.

80 participants aux ateliers

80 participants ont assisté au programme à la fois éducatif et ludique animé par Samuel N’Goran et Pascale Andriamamonjy, tous deux professeurs au Collège Boréal à Toronto.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Atelier Style d’apprentissage

Au programme :

  • Atelier #1: La motivation, une clé de la réussite (animatrice Pascale Andriamamonjy)
  • Atelier #2: Gestion du stress (animatrice  Pascale Andriamamonjy)
  • Atelier #3: La gestion des 4T (Temps, Théorie, Tâche, Travail – animateur Samuel N’Goran)
  • Atelier #4: Style de personnalité (animatrice  Pascale Andriamamonjy)
  • Atelier #5: Style d’apprentissage (animatrice  Pascale Andriamamonjy)
  • Atelier #6: Les outils de productivité (animateur Samuel N’Goran)
  • Atelier #7: Types d’intelligence (animatrice Pascale Andriamamonjy)
  • Activité #8: Concert Elixir, un tour du monde inspirant sur des rythmes Reggae (artiste Célia Opéra)
Concert Elixir avec Célia Opéra

Voici le témoignage de l’engagement social de ces deux profs à titre d’animateurs sur le thème Aller au-delà des défis pour s’approprier son futur. Les deux animateurs ont partagé plusieurs ressources et outils pertinents tout au long des ateliers.

Gérer le temps

Samuel N’Goran, professeur de Techniques en administration des affaires, a animé, entre autres, l’atelier La gestion des 4T (Temps, Théorie, Tâche, Travail).

MOFIF, bootcamp
Atelier La gestion des 4T

« La gestion du temps figure parmi les outils clés de la productivité scolaire… Alors que la pandémie a sérieusement affecté la façon de gérer de tout un chacun », confirme Samuel.

« Notre atelier a permis aux étudiants de cerner leurs défis en matière de gestion du temps. D’apprendre à gérer le flux d’infos continu qui nous parvient de toutes parts… Notamment en période de crise comme la pandémie. »

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
bootcamp, MOFIF
Samuel N’Goran

« Pour les jeunes, il s’agit tout particulièrement de se concentrer sur une gestion judicieuse de leur utilisation quotidienne des médias sociaux. »

« Les participants ont réalisé que la gestion efficace de leur temps contribuera non seulement au succès durable de leur cheminement académique, mais les aidera aussi à s’approprier leur futur avec confiance. »

«  Nous avons évoqué plusieurs outils pratiques, dont OneNote. Il s’agit d’un bloc-notes numérique, polyvalent et multiplateforme de grande utilité, souvent méconnu, auquel on peut accéder gratuitement. »

MOFIF, bootcamp
OneNote

«  Il permet de prendre efficacement des notes, d’organiser toutes sortes de contenus (texte, image, audio, vidéo etc.), de les partager et les éditer au besoin, en collaboration. Un véritable bijou de productivité. »

Se reconnecter avec soi-même

Pascale Andriamamonjy, professeure de Techniques d’Éducation spécialisée, a animé, entre autres, l’atelier Gestion du stress.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
MOFIF, bootcamp
Atelier Gestion du stress

« Nous avons abordé l’importance de se reconnecter avec soi-même… Tout en le faisant de manière ludique, pour justement aider les étudiants à se reprendre en main de façon positive », explique Pascale.

« Nous avons utilisé une approche pédagogique axée sur le socio-constructif. Diverses activités de mémorisation permettant aux étudiants de se mobiliser autour de leurs connaissances et leurs compétences. »

Pascale Andreamanomjy

« Les participants ont pu échanger dans une ambiance de joie, d’enthousiasme d’apprendre. Ceci pour leur illustrer qu’on apprend mieux dans un climat de bien-être », selon la professeure.

« Le bien-être interpelle l’aptitude à gérer le stress dont nous avons discuté avec les étudiants. Notamment de savoir s’équiper de son propre kit personnel de gestion du stress.»

« De l’importance de prendre le temps de faire une activité qui nous fait plaisir, sans toutefois nuire à notre agenda scolaire. »

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pascale a également partagé les connaissances de Sonia Lupien, chercheuse étudiant le mécanisme du stress, son effet sur la performance et la mémorisation.

bootcamp, mofif
Sonia Lupien

Étudiants immigrants

Samuel N’Goran et Pascale Andriamamonjy ont tous deux accentué le rôle indispensable de mentor que les professeurs doivent constamment tenir auprès de leurs étudiants. D’autant plus essentiel dans le contexte d’un retour en classe en pleine crise sanitaire.

Par ailleurs la majorité des étudiants fréquentant le campus torontois du Collège Boréal sont des nouveaux immigrants ou nés de parents immigrants. On compte également plusieurs étudiants internationaux.

Cet environnement scolaire hautememt diversifié incite les professeurs à adapter leurs approches pédagogiques.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur