Bien plus qu’une école de métiers

Le Collège Boréal proche des employeurs et impliqué dans la communauté

Club canadien de Toronto

Le président du Collège Boréal, Daniel Giroux, au Club canadien de Toronto le 19 février.


19 février 2019 à 22h00

Le Collège Boréal est bien plus qu’une institution post-secondaire, près du quart de ses étudiants possédant déjà un diplôme universitaire et venant y trouver une formation pratique auprès d’enseignants souvent associés de près à leurs futurs employeurs.

Basée à Sudbury mais déployée dans plusieurs campus et centres d’accès à travers la province – dont au 3e étage du 1 rue Yonge et bientôt dans un nouvel édifice du quartier de la Distillerie – l’institution a tellement confiance en son produit qu’elle offre une «garantie Boréal»: les frais de scolarité remboursés à tout diplômé qui ne trouve pas d’emploi dans son domaine en moins d’un an!

C’est le tableau dynamique et optimiste qu’est venu brosser son président depuis octobre 2016, Daniel Giroux, à la tribune du Club canadien de Toronto mardi midi à l’hôtel Royal York.

Ententes d’articulation

M. Giroux, un natif de Sudbury, passionné de pêche et de hockey (un de ses fils est repêché par le Wild du Minnesota dans la LNH), a dirigé le fabricant de technologie minière Timberock avant d’entrer au Collège Boréal comme chef de la comptabilité, puis de l’école des technologies, puis vice-président à l’enseignement.

En plus de ses programmes de cours traditionnels, de formation «sur mesure» et d’éducation permanente, le Collège Boréal offre également des services d’emplois (mettant à profit son réseau d’employeurs) et des services d’immigration (une source de croissance de ses effectifs, notamment à Toronto).

Le campus principal du Collège Boréal à Sudbury.

Il a signé 120 «ententes d’articulation» avec d’autres collèges et universités, par lesquelles un étudiant peut passer facilement d’une institution à l’autre et y faire reconnaîtres ses acquis pour accélérer son parcours.

Cette mobilité vient, entre autres, de ce que les jeunes d’aujourd’hui n’ont pas de plan de carrière arrêté dès le secondaire comme dans le passé. «Mais ils savent qu’ils ne veulent pas travailler 70 heures par semaine comme leurs parents, ni travailler pour le même employeur toute leur vie; ils aiment les contrats temporaires, l’entrepreneuriat, voyager…»

Le meilleur bulletin des collèges

Ces dernières années, le Collège Boréal a raflé une fois quatre premières places et deux fois trois premières places, au classement des cinq grands indicateurs de réussite, parmi les 24 collèges d’arts appliqués de l’Ontario. «Seulement deux autres collèges ont été premiers dans deux catégories dans l’histoire de cette évaluation», fait valoir M. Giroux.

«50% de notre personnel enseignant est à temps partiel, et c’est une bonne chose», ajoute-t-il, «parce que ce sont des professionnels et des entrepreneurs dans leurs industries qui offrent la formation la mieux adaptée aux réalités du marché actuel.»

campus Distillerie
Présentation en plein air du futur campus du Collège Boréal sur la place centrale de la Distillerie le 29 octobre 2018.

Le président se dit particulièrement fier de l’implication communautaire du Collège. À Toronto, il est commanditaire de saison du Club canadien et il est associé de près aux activités de la Semaine de la francophonie, en mars.

Établi à Toronto depuis 2002, le collège y a connu une croissance impressionnante, passant de 7 à 17 programmes, de 10 à 120 enseignants et de 137 à plus de 1300 étudiants et clients.

L’UOF retardée

La décision du nouveau gouvernement conservateur de la province en novembre, de stopper le financement du projet d’Université de l’Ontario français, a aussi affecté les projets du Collège Boréal, a reconnu M. Giroux.

L’UOF était un partenaire naturel du Collège, avec qui on envisageait un campus siamois et un carrefour communautaire franco-torontois, avec TFO, le TFT et d’autres organismes.

M. Giroux se dit confiant que l’UOF verra le jour dans quelques années. En attendant, il attend de voir ce que le prochain budget provincial réserve au Collège et à l’éducation en général.

campus Distillerie
La maquette du nouveau campus torontois du Collège Boréal à la Distillerie: l’édifice long en bas à droite (sud). Le plaque turquoise est la place centrale actuelle du quartier.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Extrémisme: des solutions à connecter au 21e siècle

fusillade, tuerie, massacre
La vitesse à laquelle la propagation de la vidéo du tueur de Christchurch s’est faite illustre le dérapage social que sont devenus les réseaux...
En lire plus...

Une semaine d’activités pour souligner la francophonie

La Semaine de la francophonie de Toronto sera lancée le mercredi 20 mars, Journée internationale de la francophonie. S’en suivra, jusqu’au 30 mars, une...
En lire plus...

18 mars 2019 à 9h00

Des règles internationales sur l’édition du génome humain?

OMS, ONU, Nations-Unies
Les modifications génétiques de l’embryon sont peut-être à nos portes, mais comment les encadrer? C’est pour apporter un éclairage que l’Organisation mondiale de la...
En lire plus...

18 mars 2019 à 7h00

Aucune société n’est immunisée contre le virus de la haine

fusillade, tuerie, massacre
50 morts, 40 blessés: l'attaque raciste contre la mosquée de Christchurch nous rappelle qu’aucune société n’est à l’abri de ce genre de délire, et...
En lire plus...

17 mars 2019 à 17h55

Avec Françoise Sullivan, le McMichael fait un saut dans l’avenir

Entrevue avec Françoise Sullivan sur la rétrospective de son oeuvre de 70 ans au musée McMichael, à Kleinburg, jusqu'au 12 mai.
En lire plus...

17 mars 2019 à 13h00

Ségovie : une histoire endiablée

Ségovie est une ville du centre de l'Espagne, située à seulement 90 kilomètres au nord-ouest de la capitale Madrid. Son aqueduc a été construit...
En lire plus...

17 mars 2019 à 11h00

Rolling Stones et Hell’s Angels dans un polar français

Éditions de La Martinière
Le 6 décembre 1969, les Rolling Stones tiennent un concert sur le circuit de stock-car d’Altamont, en Californie. Les Hell’s Angels ont pour tâche...
En lire plus...

17 mars 2019 à 9h00

Quiz : Fêtes nationales

quiz
Quiz : Ne ratez pas les fêtes nationales les plus importantes.
En lire plus...

17 mars 2019 à 7h00

Star Wars débarque à l’Orchestre symphonique

TSO
Parce qu’heureusement, il n’est pas forcément nécessaire d’aller sur la planète Tatooine pour être projeté dans l’univers Star Wars, l’Orchestre symphonique de Toronto en...
En lire plus...

16 mars 2019 à 11h00

L’Acadie se donne rendez-vous en août

Du 10 au 24 août 2019, l’Acadie donne rendez-vous à toute la parenté et aux amis pour cette gigantesque manifestation de fierté culturelle pimentée...
En lire plus...

16 mars 2019 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur