Bâtir une école au Rwanda «une brique à la fois»

Des élèves de l'école Saint Abel au Rwanda.
Partagez
Tweetez
Envoyez

L’organisme à but non lucratif Inzira y’Urumuri / Le chemin de la lumière, fondé en 2012 par trois Ontariennes pour construire une école maternelle au Rwanda, vient de lancer sa campagne de fonds «Une brique à la fois» avec un objectif de 50 000 $.

Marie Ntaganda, Noreen Barbe et Adolphine Mukamanzi ont voulu offrir cette école à plus d’une centaine d’enfants du village de Kavumu parce que la plus proche était à deux heures de marche.

L’école Saint-Abel a maintenant besoin de plusieurs salles de classe additionnelles pour les 1re, 2e et 3e années. On veut aussi poursuivre la construction de l’école pour se rendre un jour jusqu’à la 9e année.

ecole Saint Abel Kavumu Rwanda

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Cette année l’organisme invite les gens à acheter une brique afin de soutenir leur démarche. Le défi #JAcheteUneBrique, relayé dans les écoles ontariennes, consiste à acheter une brique ou à faire un don, partager la campagne dans son réseau ou organiser une levée de fonds.

L’organisme est enregistré selon la Loi de l’impôt sur le revenu de l’Agence du revenu Canada, et peut ainsi remettre des reçus aux donateurs de 20 $ et plus. Des commanditaires se sont joints à la cause: le Collège Boréal, le Conseil scolaire catholique du Nouvel-Ontario et le Conseil scolaire public du Grand Nord de l’Ontario.

De l’aide immédiate au village rwandais, la mission d’Inzira y’Urumuri / Le chemin de la lumière se définie aussi sur le long terme à «la réduction de la pauvreté, l’avancement de l’éducation et à la promotion de la santé auprès des communautés moins fortunées au Canada et dans le monde».

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur