Des amendes salées pour la revente des tests rapides de covid

covid Ontario
Dessus: le nombre de malades de la covid hospitalisés chaque jour depuis un mois. Dessous: depuis le début de la pandémie. Ligne noire: les patients covid aux soins intensifs.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Les personnes qui font la revente de tests rapides de covid obtenus gratuitement du gouvernement ontarien sont passibles de punitions allant d’une contravention de 750 $ jusqu’à 100 000 $ et un an de prison.

Ces derniers jours, des petites annonces en ligne offraient des paquets de tests à des prix variant de 90 $ à 350 $.

Règlement depuis le début de la pandémie

«Au moment où les familles ontariennes se tournent vers les tests antigéniques rapides pour offrir une couche supplémentaire de protection contre la covid, il est déplorable de voir de mauvais acteurs revendre des kits de tests fournis gratuitement par le gouvernement provincial», a déclaré le ministre des Services gouvernementaux et des Services aux consommateurs, Ross Romano.

Il a fait savoir mardi que la province travaille «de façon proactive pour identifier, traquer et imposer des amendes aux entreprises et aux particuliers qui pourraient enfreindre l’ordonnance interdisant de facturer des prix injustes pour les biens nécessaires».

Ce règlement d’urgence avait été imposé par le gouvernement ontarien au début de la pandémie, pour éviter que des biens essentiels comme les tests rapides et le désinfectant pour les mains, par exemple, soient vendus à des prix exorbitants.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En mars 2020, le premier ministre Doug Ford avait pesté contre un épicier torontois qui avait affiché au coût de 30 $ une boîte de lingettes Lysol.

covid Ontario
Environ 160 des 2400 lits aux soins intensifs dans les hôpitaux de l’Ontario sont présentement occupés par des malades de la covid. Contre environ 1600 lits occupés par d’autres patients. 600 malades de la covid de plus pousseraient le système à sa limite.

Un an de prison pour revendre des tests de covid

Un administrateur ou un dirigeant d’une entreprise pourrait encourir une amende pouvant grimper jusqu’à 500 000 $ et un an de prison. Une entreprise pourrait faire face à une amende pouvant aller jusqu’à 10 millions $.

En date de mardi, 900 des plaintes les plus «odieuses» ont été renvoyées aux forces policières de la province, selon le ministère des Services gouvernementaux et des Services aux consommateurs.

Jusqu’à présent, près de 50 millions de tests rapides ont été distribués dans la province, selon le gouvernement. Et plus d’un million de tests déployés de façon hebdomadaire dans les lieux de travail, hôpitaux, soins à domicile et communautaires, foyers de soins de longue durée, ainsi que dans les écoles et les garderies.

covid Ontario
Le nombre de nouveaux cas de covid détectés chaque jour depuis trois mois en Ontario.

Blitz anti-covid des Fêtes

La province rappelle aussi que deux millions de tests sont en cours de distribution dans le cadre du «blitz des Fêtes», dans les points de services sélectionnés par le gouvernement et dans certains LCBO.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Par ailleurs, les ressources pour le traçage des contacts sont tellement limitées que le médecin hygiéniste en chef de l’Ontario, le Dr Kieran Moore, demande aux personnes qui reçoivent un résultat positif à leur test de dépistage de la covid de contacter elles-mêmes leurs contacts étroits.

Le Dr Moore a lancé un nouvel appel à la vigilance mardi. «Nous nous attendons à battre des records du nombre de contaminations dans les jours qui viennent», a-t-il déclaré.

Le médecin hygiéniste en chef de l’Ontario s’attend à ce que l’impact du variant Omicron commence à se faire sentir dans les unités de soins intensifs au cours des prochains jours.

covid Ontario
Plus de 10 000 décès ont été attribués à la covid ou à des complications dues à la covid depuis le début de la pandémie en Ontario. Tableau cumulatif.

Plus de 206 000 doses de vaccin en une journée

Lundi, les travailleurs de la santé ont administré un total de 206 595 doses des vaccins contre la covid, un record depuis juillet.

En Ontario, les personnes âgées de 18 ans et plus sont admissibles pour leur troisième dose depuis vendredi dernier.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Depuis le tout début de la campagne de vaccination il y a un an, 81% des Ontariens de 5 ans et plus, soit ceux qui sont désormais admissibles à la vaccination, ont reçu deux doses.

Selon les autorités de la Santé, les non-vaccinés demeurent toujours les plus nombreux parmi les hospitalisations et les admissions aux soins intensifs en Ontario.

En tout, l’Ontario a recensé plus de 650 000 infections au coronavirus (dans une population de 14 millions d’habitants). Plus de 620 000 personnes ont été déclarées guéries. Plus de 10 000 en sont mortes.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur