Pas de vaccination obligatoire en santé en Ontario

covid, Ontario, hospitalisations
Les hospitalisations de malades de la covid en Ontario ces 30 derniers jours. Dessous: pendant toute la pandémie. Ligne noire: les patients aux soins intensifs. Source: https://covid-19.ontario.ca/fr/index.fr.html
Partagez
Tweetez
Envoyez

Quelques instants après que Québec ait annoncé l’abandon de son plan de vaccination obligatoire pour les travailleurs de la santé, mercredi, le premier ministre ontarien Doug Ford a déclaré qu’il ne l’imposera pas, lui non plus, en Ontario.

Dans une déclaration écrite envoyée aux médias, le premier ministre a laissé savoir que le faible nombre d’éclosions de covid dans les hôpitaux ontariens ne cautionne pas le risque de perdre des dizaines de milliers de travailleurs de la santé qui refusent de se faire vacciner.

«C’est une question complexe. Mais lorsque l’impact du départ potentiel de dizaines de milliers de travailleurs de la santé est mis en balance avec le petit nombre d’éclosions actuellement actives dans les hôpitaux de l’Ontario, je ne suis pas prêt à mettre en péril la prestation de soins à des milliers d’Ontariens.»

Hôpitaux consultés

Le premier ministre Ford a envoyé une lettre aux hôpitaux de la province, il y a trois semaines, pour leur demander leur avis sur la question de la vaccination obligatoire de leur personnel.

«Après avoir examiné les preuves», explique Doug Ford, «notre gouvernement a décidé de maintenir son approche flexible en laissant les décisions en matière de ressources humaines aux hôpitaux individuels.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’Ontario s’est inspiré d’autres juridictions canadiennes pour prendre sa décision.

«La Colombie-Britannique a dû annuler des chirurgies et des tests de diagnostic en raison du licenciement soudain de plus de 3000 travailleurs de la santé après la mise en œuvre d’un mandat de vaccination.»

«Le Québec a maintenant complètement abandonné le sien en raison du risque important qu’une perte brutale de milliers de travailleurs de la santé pose pour la prestation de services essentiels.»

Combien de non vaccinés?

«C’est la bonne décision, pour le moment», juge la ministre de la Santé, Christine Elliott.

Elle refuse toutefois de partager le nombre exact de travailleurs de la santé non vaccinés pour chaque hôpital de la province. Ou le nom de ceux qui ont conseillé à son gouvernement de ne pas imposer la vaccination obligatoire au personnel hospitalier.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les partis d’opposition à Queen’s Park se sont dit déçus de cette décision et jugent que le gouvernement Ford a choisi d’écouter les «anti-vaccins».

Au Québec, environ 3% du personnel de la santé n’est pas vacciné (contre 20% dans l’ensemble de la population).

Foyers de soins de longue durée

Rappelons que cette décision ne concerne que les hôpitaux ontariens. Et qu’en octobre, la province a décidé que tous les membres du personnel des foyers de soins de longue durée devront être vaccinés d’ici le 15 novembre, sans quoi ils ne pourront plus mettre les pieds sur leur lieu de travail.

Ce n’est pas le cas dans les CHSLD du Québec, où seulement les visiteurs sont obligés d’être vaccinés pour pouvoir entrer.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur