Allemagne: rationner le pétrole grâce aux transports en commun?

transports en commun, autobus-electrique-Berlin
Un autobus électrique à Berlin. Photo: InsideEV
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le gouvernement allemand a annoncé récemment qu’à travers le pays, le coût des transports en commun sera abaissé pendant tout l’été à 9 euros par mois — une diminution de 90%!

Il s’agit avant tout d’une mesure d’urgence liée à la volonté de l’Allemagne de se libérer au plus vite de la dépendance au pétrole russe, suite à l’invasion de l’Ukraine.

Pendant trois mois

Annoncée au début de mai et rapidement adoptée au parlement fédéral puis aux parlements régionaux, la mesure est entrée en vigueur le 1er juin, pour une période de trois mois.

Elle s’applique à tous les transports en commun, régionaux comme nationaux: autobus, tramways, métros et trains.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

À 9 euros par mois (12 $ CAN), cela en fait l’un des billets mensuels les moins chers que l’Europe ait jamais vu. Dans cette perspective, c’est aussi une façon d’aider le citoyen moyen à combattre l’inflation — en particulier la hausse du prix de l’essence.

2,5 milliards d’euros

Les opposants se sont inquiétés de la facture: le gouvernement fédéral devra verser 2,5 milliards d’euros d’aide financière en compensation aux autorités locales qui gèrent ces transports en commun.

D’autres considèrent en revanche qu’il serait possible d’aller plus loin. L’impact qu’aura cette mesure cet été sera scruté de près, en Allemagne et ailleurs, par tous ceux qui rêvent d’une sortie du pétrole sans heurts au cours des prochaines décennies.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur