Absentéisme au travail: d’autres raisons que la maladie

Partagez
Tweetez
Envoyez

Plus de la moitié des employés (52%) sondés par la firme Morneau Shepell à travers le Canada affirment que le motif de leur plus récente absence du travail n’était pas la maladie.

D’ailleurs, 33% des employeurs participants n’ont pas mentionné la maladie parmi les trois principaux motifs d’absence de leurs employés.

L’enquête indique aussi que 81% des employeurs abordent le problème de l’absentéisme en prenant des mesures liées à la gestion du rendement (par exemple, l’envoi de lettres d’avertissement), et la majorité d’entre eux ont indiqué que les congés imprévus constituaient un problème sérieux ou extrêmement sérieux pour leur organisation.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Les réponses des employés indiquent qu’il faudrait peut-être adopter une approche centrée davantage sur la recherche de solutions et essayer de comprendre la cause principale de l’absentéisme, plutôt que simplement mettre en place de nouveaux règlements», dit Paula Allen, vice-présidente, Recherche et Solutions intégratives chez Morneau Shepell.

Les employés ayant participé à l’enquête qui ont affirmé s’être absentés pour des raisons non médicales avaient davantage tendance à signaler un niveau de stress au travail plus élevé.

«Il est évident que le problème d’absence au travail est lié au travail. Malgré cela, la plupart des organisations exigent un billet du médecin pour justifier une absence et n’offrent que peu ou pas du tout de soutien aux employés», ajoute Mme Allen. «Cela ne règle pas le problème et peut même en créer d’autres.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur