Voyage au cœur de l’Égypte ancienne

Partagez
Tweetez
Envoyez

Elle ne cesse pas de nous fasciner la civilisation de l’ancienne Égypte, celle des Pharaons, avec ses mystères, ses monuments, ses découvertes. Qui n’a eu son attention attirée par les trois pyramides géantes ou le sphinx majestueux près du Caire, le muée des antiquités de cette ville si riche que l’on ne saurait décrire tout ce qui s’y trouve, le grand temple d’Abou Simbel, Louxor et ses temples (Amon, Karnak), la Vallée des Rois, et combien d’autres sites ou monuments.

Ne vient-on pas de découvrir encore, il y a quelques mois, une tombe remplie de cinquante momies dans cette Vallée des Rois. Mais qu’était donc cette civilisation égyptienne dont les richesses semblent inépuisables? Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver et de trouver une occasion agréable et facile de s’en informer.

Le Palais des Beaux Arts de Lille nous offre cette occasion, cette possibilité, par une exposition exceptionnelle et par un merveilleux ouvrage d’histoire et d’art publié à cette occasion, qui portent tous deux ce titre: Sésostris III, pharaon de légende. L’exposition est en cours jusqu’au 25 janvier 2015 et le livre est disponible en tout temps.

Lille est une importante ville du nord de la France, non loin de la frontière belge, célèbre pour sa braderie qui attire des chineurs venus d’un peu partout, ou par son nouveau Musée de la presse du monde francophone, dont le conservateur enseigne à l’université d’Ottawa.

Avec cette exposition, qui présente plus de 300 objets et qui retrace le règne de Sésostris III, grand bâtisseur et réformateur du royaume d’Égypte pendant le Moyen Empire, c’est une plongée au cœur de l’âge d’or de cette civilisation qu’il nous est donné de faire.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Sésostris III

Un des intérêts de l’exposition, et par ses reproductions de l’ouvrage qui l’accompagne, réside dans le rapprochement d’objets spectaculaires, de belle taille, et de miniatures qui, conjugués, dressent un portrait du souverain, de sa cour mais aussi de la société civile, de l’élite aux paysans, dans ses métiers et son quotidien.

Façonnée par ce peuple d’ouvriers, d’artisans, de militaires et de scribes, la légende de Sésostris III a perduré jusqu’à nos jours, retraçant l’histoire d’un homme que la postérité a divinisé.

Sésostris III (v. 1872-1854 av. notre ère), souligne l’avant-propos du livre, n’a pas la notoriété de Toutankhamon ni celle de Ramsès II, mais il est, aux yeux des historiens et des archéologues, celui qui, au début du IIe millénaire avant notre ère, a fait de l’Égypte un État tout puissant, qui est resté un modèle absolu pour ses successeurs.

Ces indications permettent de comprendre l’intérêt de l’exposition, et de son ouvrage d’accompagnement pour qui ne peut se rendre à Lille, puisque ce qui nous est proposé est une compréhension de la société égyptienne et de ses relations avec son monarque absolu qu’était le pharaon.

Les très nombreuses représentations de Sésostris, pour la plupart des statues parfois impressionnantes, mais aussi des bas-reliefs, dont l’exposition et le livre présentent de nombreux exemples saisissants, montrent un souverain autoritaire et implacable, qui était pourtant pour son peuple clément et attentif.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Il a doté l’Égypte d’une administration restructurée, aboutissant à une organisation sociale nouvelle, il a su étendre les limites de son empire vers le Nord et le Sud, laissant sur ces nouveaux territoires les marques de conquêtes parfaitement orchestrées.

L’ouvrage d’accompagnement

Rien de tel que cet ouvrage pour faire connaissance avec Sésostris, ce pharaon qui a joué un rôle si important dans l’histoire de l’ancienne Égypte, mais aussi avec la société de son temps, son mode de vie, ses réalisations. Ce livre est abondamment illustré par des photographies de paysages, des reproductions des objets exposés, statues, bijoux, articles divers, documents, qui vous transportent de découvertes en découvertes.

La couverture du livre en est un bon exemple. On y voit la reproduction d’une tête colossale de Sésostris III. Elle mesure 45 cm de haut par 34 de large et faisait partie d’une statue gigantesque du pharaon. On trouve d’autres statues dans le chapitre «Les portraits royaux de Sésostris III».

L’ouvrage s’ouvre par une utile chronologie de l’Égypte ancienne et plus précisément du Moyen Empire. «Le règne de Sésostris III» conte ensuite ce que l’on sait de l’histoire de ce glorieux pharaon.

Suivent «La place des reines et des princesses», la société égyptienne et la littérature à la fin du Moyen Empire, le complexe pyramidal et funéraire de Sésostris, «Le paysage monumental de la vallée du Nil», des villes.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

On trouve des chapitres intéressants sur l’Égypte et le monde extérieur, les dieux et les morts, la postérité de Sésostris. Bref, tous les aspects de la société égyptienne d’alors sont passés en revue dans ce voyage au cœur de l’Égypte ancienne.

Cet ouvrage magnifique donne une occasion rare de se plonger, d’une manière agréable et divertissante, dans ce monde fascinant de l’antiquité égyptienne.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur