Viamonde va acheter l’école Greenwood

MonAvenir veut aussi son école dans l'Est

ecole greenwood viamonde
L'entrée de la future école secondaire de Viamonde dans l'Est de Toronto.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Conseil scolaire Viamonde (laïc) a signifié officiellement vendredi son intention d’acheter l’édifice abritant auparavant la Greenwood Secondary School du Toronto District School Board, qu’il loue depuis deux ans, pour le rénover et y installer une nouvelle école secondaire de 500 élèves.

Le processus formel entourant la transaction immobilière est enclenché.

Cette confirmation répond à l’intérêt manifesté la veille par le Conseil scolaire catholique MonAvenir pour l’acquisition du même édifice dans le but de le détruire et bâtir une école secondaire.

La Loi de l’éducation donne toutefois au conseil laïc francophone la priorité lorsqu’une propriété est mise en disponibilité par un conseil laïc anglophone.

Viamonde propose une aire de jeux sur le toit.

Secondaire francophone trop loin

Viamonde a reçu 16 millions $ pour rénover l’école Greenwood, située au 24, avenue Mountjoy, à l’est de Greenwood et au sud de Danforth. Elle desservirait les quartiers Riverdale, Leslieville, Beaches et East York.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En ce moment, les francophones de ce secteur ont le choix entre le Collège français de Viamonde (College et Jarvis au centre-ville) et l’école Père-Philippe-Lamarche de MonAvenir (Eglinton et McCowan à Scarborough).

Les deux écoles seraient trop éloignées pour plusieurs jeunes des écoles élémentaires laïques ou catholiques de langue française, qui choisiraient alors l’école secondaire de langue anglaise.

Un gymnase dans un nouvel étage.

Des doutes

Le conseil catholique se dit «solidaire avec les parents». Or, ces mêmes parents expriment depuis deux ans leurs frustrations face à l’actuel édifice Greenwood.

Une Coalition PESQ (Parents pour une école secondaire de quartier) le juge inadéquat comparé aux installations des écoles secondaires de langue anglaise. Certains d’entre eux doutent que les rénovations prévues par Viamonde puissent combler tous les besoins.

La Coalition PESQ est composée de parents des deux conseils. Plusieurs veulent une école secondaire, peu importe l’orientation catholique ou laïque, ou souhaitent que les deux systèmes partagent le même édifice, comme pour les écoles siamoises Toronto-Ouest et St-Frère-André dans le quartier Landsdowne et College.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
ecole greenwood viamonde parc falstead
Tant à Viamonde qu’à la Coalition PESQ, on souhaite que les élèves de la future école secondaire puissent utiliser le parc Felstead à côté.

Ouvert à toute option

Anne Godbout, la conseillère scolaire catholique élue le 22 octobre dernier dans la région de Toronto Est, affirme que MonAvenir «demeure ouvert à toute option» qui permettrait l’ouverture d’une école secondaire catholique de langue française dans ce secteur de la ville.

De son côté, Sylvie A. Landry, la nouvelle présidente de Viamonde, fait valoir que «cette quatrième école secondaire à Toronto nous permettra d’atteindre notre double objectif de répondre aux besoins de ces familles, en plus de créer, à Toronto, un véritable réseau d’écoles secondaires complémentaire par le biais de nos programmes d’excellence. Nous serons ainsi en meilleure position d’accroître la fidélisation des élèves jusqu’en 12e année et ainsi restreindre d’autant l’assimilation de nos jeunes francophones.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur