École Greenwood: les parents demandent le parc Felstead

La proposition de la Coalition PESQ: un passage pour les élèves vers le parc Felstead, auquel on ajouterait une piste de course à l'usage exclusif de l'école francophone dans le jour.

La proposition de la Coalition PESQ: un passage pour les élèves vers le parc Felstead, auquel on ajouterait une piste de course à l'usage exclusif de l'école francophone dans le jour.


20 décembre 2017 à 13h33

Même après les 14 ou 16 millions $ de rénovation proposés par le Conseil scolaire Viamonde, l’école Greenwood du TDSB ne serait acceptable aux parents francophones de l’Est de Toronto que si elle obtenait l’usage exclusif du parc Felstead à côté, qui devrait être rénové pour y ajouter une piste et pelouse, des gradins et une clôture.

De plus, une promenade piétonne devrait relier l’école au parc.

Les parents réclament aussi la construction dans l’école d’un «véritable auditorium (avec sièges fixes), qui servirait de lieu de rencontre pour les activités et représentations scolaires ainsi que pour la communauté». Ils veulent aussi une cafétéria séparée et «un centre de ressources bien fenêtré pour fournir des aires de détente et espaces communs aux élèves».

Écoles équivalentes

C’est ce qu’a détaillé cette semaine la Coalition PESQ (Parents pour une école secondaire de quartier), qui se bat depuis plusieurs années, jusque devant les tribunaux, pour que les francophones des quartiers des Beaches et de Leslieville obtiennent une école secondaire «équivalente» à celles des anglophones.

Après avoir consulté à nouveau des dizaines de familles, l’exécutif – Lianne Doucet, Melody Johnson et Heidi Pospisil – a répondu le 18 décembre à l’intérêt manifesté récemment par Viamonde pour l’école Greenwood dans une lettre à la ministre de l’Éducation Mitzie Hunter et aux dirigeants de Viamonde, le président Jean-François L’Heureux et le directeur de l’Éducation Martin Bertrand.

Le ministère de l’Éducation doit annoncer en janvier la liste des projets de construction et de rénovation qu’il financera cette année. Parmi les priorités de Viamonde figure l’acquisition et la rénovation de l’école Greenwood.

(C’est un autre groupe de parents, qui participent aussi aux activités de la Coalition PESQ, qui a envoyé plus de 400 lettres à Viamonde comparant l’école Greenwood à une «prison», quelques jours avant que Viamonde ne présente son projet de rénovation.)

Créativité

Citant le TDSB, qui juge lui-même que le site de Greenwood, qu’il n’utilise plus, n’est pas idéal pour une école secondaire, la Coalition PESQ affirme qu’il est «évident qu’il faille faire preuve de créativité pour rendre une école francophone placée sur ce terrain équivalente aux écoles anglophones».

Viamonde propose une aire de jeux sur le toit.
Viamonde propose une aire de jeux sur le toit.

La proposition de Viamonde rajouterait à l’école actuelle:

– un gymnase double fenêtré et salle d’haltérophilie;

– quelques salles spécialisées: laboratoires de science, salle de musique, salle d’art;

– une aire de jeux sur le toit;

– une petite aile supplémentaire pour augmenter sa capacité et ajouter un ascenseur;

– un cafétorium rénové.

L'entrée de la future école secondaire de Viamonde dans l'Est de Toronto, si ses voeux sont exaucés par le ministère de l'Éducation et le TDSB.
L’entrée de la future école secondaire de Viamonde dans l’Est de Toronto, si ses voeux sont exaucés par le ministère de l’Éducation et le TDSB.

Espaces verts

Manquent encore «une piste d’athlétisme avec terrain de sport, des espaces verts pour le défoulement des élèves, et un véritable auditorium qui pourra accueillir les parents et la communauté francophone pour des spectacles et des événements». Ce sont là des ajouts «essentiels» selon les parents.

«Presque toutes les écoles secondaires anglophones ont de vastes espaces verts ainsi qu’une piste et pelouse, ou l’espace pour en installer une», font valoir Mmes Doucet, Johnson et Pospisil.

Pour donner son appui au projet Greenwood de Viamonde avec le parc Felstead, la Coalition indique qu’il lui faudra des détails supplémentaires sur les infrastructures dans les salles spécialisées, les plans de niveau et d’élévation du bâtiment, et le plan des rénovations proposées au parc Felstead.

«Si la province ne fournit pas à la communauté francophone une école équivalente à celles des anglophones, il est certain que les parents francophones continueront à retirer leurs enfants des écoles de langue française, et la Coalition PESQ continuera son litige pour faire affirmer leurs droits.»

Jean-François L'Heureux et Martin Bertrand.
Jean-François L’Heureux et Martin Bertrand.

Trop loin

Environ un millier de parents des Beaches et de Leslieville envoient leurs enfants d’élémentaire à l’école laïque La Mosaïque (Coxwell et Danforth), ou aux écoles catholiques Bon Berger (Jones et Gerrard) ou Georges-Étienne Cartier (Gerrard et Coxwell).

Plusieurs d’entre eux trouvent trop éloignés le Collège français de Viamonde (Carlton et Jarvis) ou l’école secondaire Père-Philippe-Lamarche du conseil catholique MonAvenir (Eglinton et McCowan).

D’autres jugent que le Collège français manque lui aussi d’infrastructures essentielles et envoient leurs enfants à l’une des deux écoles siamoises Toronto Ouest/Saint-Frère-André dans l’Ouest (au Sud de la station de métro Lansdowne)… ou, plus souvent, à une école secondaire de langue anglaise du quartier.

Six propositions

Selon la Coalition PESQ, au moins six autres autres terrains de l’Est de Toronto «ont la superficie nécessaire pour abriter une école secondaire francophone avec piste et pelouse».

En avril dernier, dans un document soumis à la Ville de Toronto, le groupe a identifié deux sites municipaux et un site privé sur lesquels pourrait être bâtie une nouvelle école secondaire avec ses espaces sportifs extérieurs et son «hub» communautaire:

– une partie du parc Stan Wadlow au Nord-Est de Woodbine et Cosburn;

– une partie du terrain de jeu adjacent à l’usine de traitement d’eau au Sud-Ouest de Coxwell et Eastern;

– les terrains de la carrière Birchcliff au Sud-Est de Victoria Park et Danforth.

Le 11 décembre dernier, cette fois dans un mémo à la ministre de l’Éducation, on ajoutait:

– une partie du terrain de stationnement du parc Woodbine au Sud-Ouest de Coxwell et Eastern;

– l’ancien garage de la TTC au Sud-Est de Coxwell et Danforth;

– deux terrains à vendre sur l’avenue Thora, au Nord-Est de Victoria Park et des rails du CN au Sud de Danforth.

Réactions en janvier

«Personne, au ministère, à la ville ou au conseil scolaire, n’a réagi à ces propositions», déplore Mme Doucet. «Nous avons toujours répondu à leurs communications», indique cependant Claire Francoeur, la directrice des communications de Viamonde.

«Nous devons analyser les propositions et demandes de la Coalition avant de pouvoir émettre un commentaire», ajoute Mme Francoeur en réponse à plusieurs questions de L’Express. «Étant donné les fêtes de fin d’année, le dossier sera à l’étude dès le début janvier.»

C’est d’ailleurs aussi en janvier, affirme Mme Doucet, que la Coalition et son avocat Nicolas Rouleau comptent déposer en Cour supérieure tous les documents et le texte de la poursuite en justice annoncée cet été.

Vue aérienne Google de l'école Greenwood (School of Life Experience du TDSB) et du parc Felstead, au Sud-Est de Dandorth et Greenwood.
Vue aérienne Google de l’école Greenwood (School of Life Experience du TDSB) et du parc Felstead, au Sud-Est de Dandorth et Greenwood.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Logo de l'AFOCSC

Commis comptable

AFOCSC - L’Association franco-ontarienne des conseils scolaires catholiques (AFOCSC) est une organisation sans but lucratif regroupant les conseillères et les conseillers scolaires élus dans les huit conseils scolaires catholiques de langue...
En lire plus...

Six activités pour ceux qui détestent l’hiver

Jouez au Voleyball intérieur beau temps comme mauvais temps
Des idées pour passer plus vite au travers de la saison
En lire plus...

15 janvier 2018 à 13h00

La fin d’un monde au Théâtre français

Marie-Eve Fontaine est Di (Photo: Manuel Verreydt)
Le Dire de Di du 24 au 28 janvier
En lire plus...

15 janvier 2018 à 12h00

Mister Frenchy: ambassadeur des tacos lyonnais à Toronto

Youcef Boudou, gérant de Mister Frenchy et Estelle, cuisinière
Youcef Boudouh mise sur l’authenticité
En lire plus...

15 janvier 2018 à 11h00

Incursion en terre berbère

La vallée de l'Ourika dans les Monts Atlas au Maroc.
Dans la vallée de l’Ourika
En lire plus...

15 janvier 2018 à 10h00

Isabelle Fleury à L’heure de pointe

Isabelle Fleury
De Sudbury à Toronto
En lire plus...

15 janvier 2018 à 9h30

Une nouvelle Clinique de psychothérapie francophone

Monique Ryan, Isabelle Bonsaint, Catherine Desjardins.
Trois Torontoises passionnées
En lire plus...

15 janvier 2018 à 9h00

Une nuit de débats sur le sommeil

Un débat dans le cadre de la Nuit des idées à Berlin l'an dernier.
Une initiative française mondiale à l’Université de Toronto
En lire plus...

15 janvier 2018 à 8h00

Ne pas être Kathleen Wynne: le principal atout de Patrick Brown?

Patrick Brown
Élections en Ontario le 7 juin
En lire plus...

15 janvier 2018 à 7h00

Les Libéraux misent gros sur le salaire minimum

HotBlack Coffee au 245 rue Queen Ouest.
La campagne des élections du 7 juin est commencée
En lire plus...

15 janvier 2018 à 6h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur