Vers la commercialisation des cellules souches

Dégénérescence maculaire d'un homme de 75 ans (Photo: Community Eye Health - Flickr - http://bit.ly/2n49Bdv)

Dégénérescence maculaire d'un homme de 75 ans (Photo: Community Eye Health - Flickr - http://bit.ly/2n49Bdv)


11 avril 2017 à 0h11

Petit pas par petit pas, les cellules souches semblent entrer dans l’espace public. Mais que change le fait d’avoir pour la première fois, depuis la semaine dernière, des cellules souches transplantées d’une tierce personne?

Il avait fallu près d’un quart de siècle d’expériences sur des cellules souches avant qu’on ne tente, en 2014, l’injection chez une femme de ses propres cellules souches: il s’agissait des cellules de sa peau, « reprogrammées » pour être injectées dans son oeil.

Et ce n’est que la semaine dernière qu’on a pour la première fois expérimenté chez un patient l’injection de cellules souches qui ne sont pas les siennes.

Cette nouvelle étape est pourtant fondamentale pour que ce traitement puisse se généraliser et devenir accessible à tous: il faudrait pour cela voir naître des «banques de cellules souches», similaires aux banques de sang d’aujourd’hui, mais il faudra d’abord expérimenter à plus grande échelle.

Pour l’instant, la nouvelle expérience, menée le 28 mars, vise à traiter chez un homme dans la soixantaine un cas de dégénérescence maculaire — une maladie de l’oeil qui conduit progressivement à la perte de la vision centrale.

Les premières informations sont «prometteuses», selon une conférence de presse tenue le lendemain à l’Institut de recherche Riken, au Japon — le même où avait été menée l’expérience de 2014. Des cellules souches pourraient, en théorie, régénérer le tissu de la rétine, et c’était également l’objectif des expériences de 2014.

La lenteur avec laquelle le dossier progresse depuis 25 ans n’empêche pas le biologiste Shinya Yamanaka, Prix Nobel de médecine 2012 pour son travail sur la reprogrammation des cellules souches, de travailler en ce moment même à ce que le Japon devienne le premier pays à créer une banque de cellules souches.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Employé a la vente au detail – MEPHISTO

MEPHISTO
La boutique de chaussures « MEPHISTO confort de France » recherche un collaborateur à la vente au 1177  Yonge St à Toronto (centre ville), au Nord de Bloor St Summerhill station...
En lire plus...

Il y en a pour tous les goûts: les concerts gratuits des 23 et 24 septembre

Francophonie en fete
Un véritable tour du monde de la musique francophone
En lire plus...

21 septembre 2017 à 9h11

Les Voix du cœur recherchent de nouveaux talents

Une scène du spectacle des Voix du Coeur au théâtre Bluma Appel en mai 2016.
Le spectacle du printemps portera sur les cinq sens...
En lire plus...

20 septembre 2017 à 16h57

Didier Leclair se dit «écrivain de la marge»

Didier Leclair à la bibliothèque de Toronto le 18 septembre.
Écrire en français hors Québec: tout un défi
En lire plus...

20 septembre 2017 à 16h03

Six Franco-Ontariens à la rencontre d’une Première Nation

Les Franco-Ontariens participent à une cérémonie autochtone.
Au pays des Wahgoshigs
En lire plus...

20 septembre 2017 à 13h31

Nouveau conseil d’administration pour le CFT

Le nouveau conseil d'administration du Centre francophone de Toronto. À gauche: le président Jean-Luc Bernard.
Le CFT a reçu le titre d’«organisation phare» de la part de Centraide/United Way
En lire plus...

19 septembre 2017 à 17h35

Des wraps pour les adeptes de l’alimentation crue

WrapItUpRAW-taco-web-79f4912ff1dacc222fd91b2b6532550aacd9e3fb
La production exige beaucoup de travail, mais la commercialisation se fait en un tour de main.
En lire plus...

19 septembre 2017 à 15h21

Les finalistes du prix Christine-Dumitriu-van-Saanen

Paul-François Sylvestre, Gabriel Osson, Claude Guilmain
Tous Torontois
En lire plus...

19 septembre 2017 à 11h22

Rentrée télé: des champions… et un point de saturation

La série de six épisodes Comment devenir adulte, de Wookie Films (Winnipeg), est diffusée cet automne sur la chaîne Unis. Dans la photo, Rémi, Vanessa, Simon et Bréanne préparent la rentrée au Collège Louis-Riel. (Photo: Wookie Films)
L’offre télévisuelle de l’automne est lancée dans l’inquiétude. Les producteurs se mobilisent pour défendre la clause d’exception culturelle attaquée par Washington dans les pourparlers...
En lire plus...

18 septembre 2017 à 16h01

Des Gémeaux pour l’Ontario

L’émission Cochon Dingue, réalisée par le Franco-Ontarien Mathieu Pichette (à gauche), a remporté plusieurs prix dimanche  au gala des Gémeaux. Mathieu Pichet, Stéfany Brulier, Julie Lavalée, Sébastien Hurtubise, Carlos Soldevila, Micheline Sylvestre, Pascal Morissette, Pascal Barriault, Marie-Lou Morin. (Photo: Paul Ducharme)
Des producteurs et des artisans franco-ontariens se sont illustrés au gala de la télévision et des médias numériques.
En lire plus...

18 septembre 2017 à 14h45

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur