L’Ontario investit dans la recherche sur les cellules souches

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le gouvernement provincial investit 25 millions $ sur cinq ans pour soutenir de nouveaux traitements et de nouvelles thérapies pour les personnes atteintes de maladies chroniques, comme le cancer, la sclérose en plaques et le diabète.

Le ministre Reza Moridi était à l’Ontario Institute for Regenerative Medicine de Toronto la semaine dernière pour annoncer ce financement pour les 150 principaux scientifiques, cliniciens et ingénieurs de l’institut qui étudient les cellules souches et la médecine régénérative.

La médecine régénérative est un secteur de la recherche qui révolutionne les soins de santé en étudiant la façon de remplacer ou de régénérer les cellules, les tissus et les organes endommagés par une maladie chronique. Elle offre également une occasion considérable de commercialisation, à mesure que de nouvelles percées mènent à des diagnostics, des outils et des produits novateurs ayant un solide potentiel sur le marché.

Les cellules souches ont d’abord été découvertes en Ontario. Le fait de soutenir des recherches de calibre mondial à l’institut accroîtra la position de la province en tant que chef de file de la médecine dégénérative, en plus d’attirer d’autres essais cliniques internationaux et des investissements du secteur privé.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les autres recherches sur les thérapies fondées sur les cellules souches actuellement menées en Ontario comprennent un projet de recherche qui étudie la façon de réparer des cœurs endommagés au moyen de muscles cardiaques obtenus à partir de cellules souches; et un projet de recherche qui étudie la façon de restaurer la perte de vision résultant d’une maladie dégénérative.

Les maladies chroniques représentent 190 milliards $ par année en dépenses de soins de santé et en d’autres coûts à l’échelle du pays. On estime que le marché mondial actuel pour l’ingénierie tissulaire et les thérapies fondées sur les cellules souches atteindra 19,4 milliards $ d’ici à la fin de l’année.

Jusqu’à présent, l’Ontario s’est engagé à verser 159 millions $ à plus de 147 projets de recherche qui visent à offrir de meilleurs résultats de santé aux personnes atteintes de maladies dégénératives.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur