Une soirée féminine éclectique qui a conquis son public

Amylie et Cécile

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le festival Coup de cœur francophone a fait une nouvelle halte à Toronto vendredi 22 novembre, trouvant refuge à la Music Gallery. Une trentaine de personnes se sont laissées emporter par l’univers d’Amylie et de Cécile Doo-Kingué. Une soirée féminine éclectique et un public conquis!

Le festival a voyagé tout le mois de novembre dans tout le Canada. Un périple «axé sur la relève de la chanson francophone canadienne, la découverte de nouveaux talents», comme l’explique Sophie Bernier, coordonnatrice du volet culturel du Centre francophone de Toronto, partenaire du festival depuis 1995.

Trésor

Vendredi dernier, Amylie, chanteuse pop/folk, a ouvert la soirée placée sous le signe du charme et de l’humour. L’interprète de Les Filles (album Le Royaume) a enthousiasmé le public et réciproquement: «Je préfère encore moins de monde et des gens investis plutôt que plein de personnes qui s’en foutent!»

Regrettant que le concert soit si vite passé, elle a aussi exprimé tout le plaisir «de jouer dans un festival de musique francophone dans tout le Canada».

«Ça tient quasiment de la magie que cette francophonie florissante reste malgré le temps. Un petit trésor qui me rend encore plus fière de ma langue…»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Bilingue

Après Amylie, Cécile Doo-Kingué a pris le micro, le blues dans la voix et la guitare à la main. La musicienne accomplie a déjà accompagné nombre d’artistes. Elle a d’ailleurs déjà participé au Coup de cœur à Toronto en 2012, aux côtés de Tricia Foster.

Cette année, Cécile a présenté son projet solo pour une tournée de 10 dates pendant le festival. «Un très bel accueil dans chaque province», résume l’artiste, «des soirées formidables avec des publics généreux et ouverts».

La chanteuse «camerounaise d’origine, new-yorkaise de naissance et montréalaise d’adoption» a sorti un premier album en anglais avant Gris, pour lequel «les textes sont sortis naturellement en français».

«Je me rends compte que l’émotion passe, peu importe la langue ou les communautés», explique-t-elle. Cécile Doo-Kingué et Amylie ont encore quelques concerts de prévus avant de se concentrer sur leur troisième album respectif. Quant au festival Coup de cœur, il revient à Toronto ce samedi 30 novembre avec Anique Granger et Louis-Jean Cormier à l’affiche.

Samedi

Originaire de Saskatchewan et établie depuis quelques années à Montréal, la chanteuse «folk/roots» Anique Granger en sera à son troisième passage à Toronto cette année.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Louis-Jean Cormier, lui, a été l’un des piliers du groupe Karkwa pendant 15 ans, avant d’entreprendre une carrière solo déjà consacrée au dernier gala de l’ADISQ, où il a raflé les quatre plus gros hommages. La tête en suspend, les pieds sur terre est le titre du nouveau spectacle intime que nous aurons la chance de voir samedi.

www.centrefranco.org/arts-et-culture/coup-de-coeur-francophone

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur