Une soirée Choq qui rock

Partagez
Tweetez
Envoyez

Un public «sous le Choq». Devant plus de trois cents personnes vendredi soir au club Republik au centre-ville, Philippe Flahaut, Les Respectables et surtout les Breastfeeders ont électrisé le lancement du nouveau portail francophone www.GrandToronto.ca, et enflammé le début de la Semaine de la francophonie.

«Un outil qui permet à la communauté francophone d’émerger»: Tonia Mori, directrice générale de la Coopérative radiophonique de Toronto, ne tarissait pas d’éloges sur le nouveau site www.GrandToronto.ca, qui se veut «innovateur et interactif».

«C’est un lieu d’échanges, ajoutait-elle, de rencontres.» En effet grâce à ce site, qui présente déjà bon nombre d’organisations franco-torontoises, les utilisateurs pourront en plus interagir avec les différents organismes et aussi alimenter eux-mêmes la base de données.

«Si j’avais eu ça quand je suis arrivé à Toronto!», pouvait-on entendre dans le public, saluant l’initiative du projet qui offre des opportunités intéressantes: le site facilite le réseautage entre les organismes communautaires, les entreprises et les professionnels de la région. Il est aussi une vitrine idéale pour les entreprises et organismes.

Les francophones et francophiles du Grand Toronto seront donc informés en direct des activités, services et événements qui leur seront proposés. Mais ils pourront y débattre aussi de l’avenir de leur communauté, partager des points de vue, des informations, ou tout simplement se rencontrer.

Mais la soirée s’est surtout animée avec la prestation déjantée des Breastfeeders, peu après le blues électrique (et parfois funk) du Franco-Ontarien Philippe Flahaut. Le sextuor montréalais a ainsi mis le feu au lancement de la Semaine de la francophonie, à grands coups de guitare électrique et de sauts dans le public.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Un spectacle scénique et sauvage qui réveilla le public, avant de laisser la place brûlante pour Les Repectables. Le groupe a alors enchaîné ses chansons accrocheuses, souvent reprises par le public.

Les francophones ont donc pu se retrouver dans cette ambiance très rock pour débuter la Semaine de la francophonie, jusqu’aux prochains événements, désormais accessibles sur le nouveau portail.

Un site interactif qui permettra on l’espère une plus grande audience encore aux prochains rendez-vous de la communauté francophone.

Un nouvel espace d’expression pour la francophonie a donc vu le jour, grâce notamment à la contribution financière du programme Francommunautés virtuelles d’industrie Canada.

Répondant au concept de «Toronto, ma ville en français», le site faisait en tout cas la fierté de ses créateurs, qui invitaient sur scène les francophones à venir le remplir. Il suffit pour cela de s’inscrire directement sur le site en cliquant sur l’onglet bleu Espace membres.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur