Une soirée CHOQ-FM réussie

Partagez
Tweetez
Envoyez

La soirée spectacle gratuite de Radio-Toronto dans le cadre de la Semaine de la francophonie semble avoir été un franc succès, aux dires du public à la fin de l’événement qui s’est déroulé vendredi 23 mars dernier, de 19h à 22h.

Radio-Toronto, la coopérative radiophonique de Toronto ou CHOQ-FM, a profité de cette soirée pour annoncer sa nouvelle programmation: un service pour offrir une meilleure visibilité aux organismes communautaires, L’Écho-communautaire et la deuxième édition d’émissions scolaires, Antenne-Jeunesse (voir encadré). Autre nouveauté, la radio sera disponible sur Internet d’ici début mai (www.choqfm.com).

Le succès de cette soirée confirme la présence de CHOQ-FM dans le paysage médiatique de la ville, après avoir failli sombrer. L’équipe semble avoir à présent redressé la barre et pris un bon cap, à l’horizon du premier anniversaire de la coopérative radiophonique francophone de Toronto.

La soirée spectacle comprenait un cocktail au cours duquel l’équipe de la radio s’est présentée, une prestation de la chanteuse de jazz Cindy Doire (qui chantera à nouveau à Toronto le 12 mai prochain dans le cadre de Rencontres en chansons), suivi d’un concert du jeune groupe rock Longue Distance.

L’événement a attiré entre 100 et 150 personnes, dans la charmante salle du Vladimir Institute, au 620 avenue Spadina, au Sud de la rue Bloor. La directrice de la station, Tonia Mori, s’est dit satisfaite du succès, notamment de la diversité du public, jeunes, francophones et francophiles, tout en indiquant avoir espéré attirer davantage de monde.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

À l’issue de la soirée vendredi, divers membres actifs de la communauté franco-torontoise ne tarissaient pas d’éloges, tant sur la soirée que sur la radio en général.

Jacques Charrette, organisateur de longue date des Mercredis Francofun au bar Le Bedford, s’est avoué agréablement surpris de l’ampleur de la radio. «On ne se rend pas compte que derrière cette petite radio en apparence, il y a toute une équipe et ce soir on a pu voir l’ampleur de toute l’équipe. Sur scène se sont présentés le conseil d’administration, les animateurs de la radio et tous les gens qui s’occupent du fonctionnement. C’est beaucoup plus que ce que j’aurais pu imaginer», a conclu Jacques Charette.

Pour sa part, Bernard Dionne, enseignant d’informatique et de musique à l’école Gabrielle-Roy et responsable de Rencontres en chansons, s’est montré enthousiaste (après avoir été aperçu en fin de soirée dansant aux rythmes du groupe rock aux côtés de Jean-Gilles Pelletier, directeur du Centre francophone). «On sentait ce soir qu’il y a une conjecture où les différents organismes francophones se donnent la main, une volonté de se réunir, de faire des choses ensemble», a relevé Bernard Dionne.

«Et CHOQ devrait s’avérer un instrument important pour rassembler les gens et rejoindre les jeunes. Ils [CHOQ-FM] viennent combler le vide que ne remplit pas Radio-Canada, surtout pour les jeunes. J’ai une fille de 12 ans et demi et j’essaie de lui faire découvrir la musique francophone. Le palmarès du samedi matin sur CHOQ-FM m’aide à lui faire connaître la musique actuelle. Je vois en CHOQ-FM un outil vraiment communautaire, familial», a conclu Bernard Dionne, qui, soulignons-le, rentrait d’Ottawa où il était finaliste des Prix Trille Or comme programmateur d’événements musicaux avec ses Rencontres en chansons.

Pour Gabriel Osson, chef régional des programmes et services d’emploi au Collège Boréal, le clou du spectacle aura sans doute été la présence des jeunes apprentis de la radio sur scène, en début de soirée, lors de la présentation de l’équipe de la radio. «Voir ainsi la jeunesse montrer son amour de la radio et sa fierté d’avoir une émission, de vouloir en refaire une et de le faire en français, faisait plaisir à voir», a-t-il expliqué, soulignant que le Collège Boréal avait soutenu l’initiative Antenne-jeunesse depuis le début.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Et d’ajouter: «Des jeunes du programme animent à présent une émission de CHOQ-FM [Étienne Farmer-Lacombe et Hugo Lynch de l’école Mgr de Charbonnel à «Mal de Bloc», le lundi à 18h00].» À noter que Gabriel Osson, peintre à ses heures, anime une émission de musique du monde à l’antenne de CHOQ-FM (Mondomuse, le vendredi de 18 à 20h).

La soirée spectacle, gratuite, a bénéficié du soutien financier de la Fondation Trillium, du Collège Boréal et de la commandite partielle de CenturyGraphics, Westbury national et le restaurant Mosaic.

L’Écho-communautaire de CHOQ-FM

Ce volet proposera gratuitement aux organismes à but non lucratif désireux de mieux se faire connaître:

• l’Entretien, des entrevues en direct à l’antenne de CHOQ le matin (du lundi au vendredi entre 6h et 10h);
• la Vitrine, des capsules de 5 min. pour présenter l’organisme, mission et services;
• l’Agenda, présentera quotidiennement les activités francophones à Toronto.

«Antenne-Jeunesse» diffusera des émissions réalisées par des jeunes de niveau secondaire et collégial d’établissements francophones à Toronto, dont le Collège Boréal, Mgr de Charbonnel, le Collège Français et Étienne-Brûlé, le mercredi et jeudi entre 16h et 17h, à compter de la mi-avril.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur