Une salle pour le TfT: ça devient urgent

Consultation de Théâtre Action à Toronto

Théâtre Action

Les acteurs du milieu théâtral se rencontraient pour partager leurs expériences.


3 février 2019 à 13h00

Il y a un besoin criant d’infrastructures et d’évènements rassembleurs pour le milieu du théâtre à Toronto.

C’est ce qui s’est fait entendre, mercredi soir dernier au studio du Théâtre français de Toronto (TfT), lors d’une rare rencontre de consultation organisée par Théâtre Action, à laquelle une vingtaine d’intéressés ont participé.

L’organisme installé à Ottawa, qui travaille au rayonnement du théâtre francophone dans l’ensemble de la province, cherchait à prendre le pouls des gens de la scène de la métropole.

À l’étape de l’étude de financement

Il a été évidemment question d’une salle. Celle dont le TfT rêve depuis «près de 50 ans», rigole Joël Beddows, le directeur artistique du théâtre créé il y a 51 ans.

Sur les murs, les plans d’une éventuelle future salle attiraient les regards. «Le projet de salle du TfT est présentement à l’étape de l’étude de financement», annonce fièrement M. Beddows.

Cet enjeu, plusieurs des compagnies présentent à la rencontre le comprennent bien. Notamment la troupe communautaire Les Indisciplinés, qui n’a pas encore réussi à trouver de salle appropriée pour sa production printanière.

Mais ce n’est pas seulement pour les représentations que les compagnies de théâtre ont besoin d’infrastructures. C’est aussi pour avoir accès à des locaux de répétitions, des entrepôts pour leurs décors et des ateliers de confection, le tout à un prix abordable.

Tisser des liens

Il a aussi été question d’isolement et du manque d’évènements rassembleurs pour la communauté théâtrale à Toronto.

Parmi les témoignages des gens présents, le manque de réseaux a été soulevé. Comme beaucoup d’habitants de la ville, plusieurs membres de la communauté théâtrale ne sont pas natif de Toronto et s’y sont installés récemment.

Pour Marie-Ève Chassé, la directrice de Théâtre Action, cette situation crée de l’isolement. En tant que nouveaux arrivants, les acteurs et auteurs ont peu de moyens d’entrer en contact avec d’autre membre de la communauté théâtrale. «D’où la pertinence d’y organiser des évènements rassembleurs comme la rencontre de ce soir.»

scène
Le TfT est à la recherche d’un espace flexible de type «boîte noire» qui servirait aussi à d’autres troupes locales ou de passage.

Les feuilles vives

Si Théâtre Action organise plusieurs festivals impliquant la communauté théâtrale à Ottawa, il n’en est pas de même à Toronto. Un de ses festivals phares, Les feuilles vives, pourrait dans quelques années avoir sa propre édition à Toronto.

Pour les auteurs de la région, ce festival de mises en lecture de textes franco-ontariens serait une opportunité de faire des rencontres. Bien que Marie-Ève Chassé aimerait pouvoir en faire l’annonce, pour l’instant ce n’est pas chose faite.

Pour l’année 2019, la communauté théâtrale torontoise peut tout de même espérer accueillir son pendant mobile, l’incubateur des feuilles vives.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Cinq flûtes des cinq continents

North Wind Concerts
Alison Melville est à la tête du projet de concert Encircling the World: Flutes qui sera présenté le dimanche 2 mars à 19h30 au...
En lire plus...

22 février 2019 à 7h00

Troisième revers consécutif pour les Maple Leafs

Les Maple Leafs de Toronto étaient de retour à domicile après un long voyage de 6 parties à l'étranger. Pour l'occasion ils recevaient la...
En lire plus...

21 février 2019 à 22h30

17 255 écrivains canadiens se partagent 12 282 712 $

écrivains
Depuis 30 ans, le programme du Droit de prêt public (DPP) verse aux écrivains canadiens une somme d’argent en reconnaissance de l’utilisation de leurs...
En lire plus...

21 février 2019 à 17h00

La station Kipling: circulez, y a rien à voir

Cette semaine, nous poursuivons les Visites Express consacrées aux extrémités du métro torontois. Après Finch et McCowan, nous nous sommes rendus à l'ouest de...
En lire plus...

21 février 2019 à 13h00

Common law en français: Calgary devance Toronto

Ian Holloway, doyen, Faculté de droit, Université de Calgary; Nickie Nikolaou, vice-doyenne (Calgary); Adam Dodek, doyen, Faculté de droit, Université d’Ottawa; Caroline Magnan, directrice du Programme de certification de common law en français; Alexandra Heine, étudiante de 3e année en droit (Calgary).
Un nouveau partenariat sur l'enseignement de la common law, conclu entre les facultés de droit de l’Université d’Ottawa et de l’Université de Calgary, va...
En lire plus...

21 février 2019 à 11h00

Incertitude environnementale et arrogance humaine

roman
Le premier roman de Christiane Vadnais, Faunes, est un récit dystopique qui s’insère dans un courant de fiction climatique.
En lire plus...

21 février 2019 à 9h00

Ils ont apporté la rougeole à l’école

Encore un. Un père de famille qui se retrouve au centre d’une poussée de cas de rougeole, en Colombie-Britannique, reconnaît ne pas avoir fait...
En lire plus...

21 février 2019 à 7h00

Une assemblée citoyenne de l’AFO sur Facebook

Résistance
L'Assemblée de la francophonie de l'Ontario organise sa première assemblée citoyenne en direct sur Facebook le mardi 26 février à 17 h.
En lire plus...

20 février 2019 à 17h10

McMichael accueille l’art pluriel de Françoise Sullivan

McMichael
Les femmes à l’honneur! Depuis le 16 février, le Musée d'art canadien McMichael ouvre ses portes à deux expositions itinérantes sur deux grandes artistes:...
En lire plus...

20 février 2019 à 13h00

Facebook, sauveur des journaux?

journaux, presse, médias
Responsable majeur de leur détresse, Facebook vient aujourd’hui au secours des journaux désemparés en promettant 300 millions $ pour divers projets de journalisme local....
En lire plus...

20 février 2019 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur