Une salle pour le TfT: ça devient urgent

Consultation de Théâtre Action à Toronto

Théâtre Action
Les acteurs du milieu théâtral se rencontraient pour partager leurs expériences.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Il y a un besoin criant d’infrastructures et d’évènements rassembleurs pour le milieu du théâtre à Toronto.

C’est ce qui s’est fait entendre, mercredi soir dernier au studio du Théâtre français de Toronto (TfT), lors d’une rare rencontre de consultation organisée par Théâtre Action, à laquelle une vingtaine d’intéressés ont participé.

L’organisme installé à Ottawa, qui travaille au rayonnement du théâtre francophone dans l’ensemble de la province, cherchait à prendre le pouls des gens de la scène de la métropole.

À l’étape de l’étude de financement

Il a été évidemment question d’une salle. Celle dont le TfT rêve depuis «près de 50 ans», rigole Joël Beddows, le directeur artistique du théâtre créé il y a 51 ans.

Sur les murs, les plans d’une éventuelle future salle attiraient les regards. «Le projet de salle du TfT est présentement à l’étape de l’étude de financement», annonce fièrement M. Beddows.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Cet enjeu, plusieurs des compagnies présentent à la rencontre le comprennent bien. Notamment la troupe communautaire Les Indisciplinés, qui n’a pas encore réussi à trouver de salle appropriée pour sa production printanière.

Mais ce n’est pas seulement pour les représentations que les compagnies de théâtre ont besoin d’infrastructures. C’est aussi pour avoir accès à des locaux de répétitions, des entrepôts pour leurs décors et des ateliers de confection, le tout à un prix abordable.

Tisser des liens

Il a aussi été question d’isolement et du manque d’évènements rassembleurs pour la communauté théâtrale à Toronto.

Parmi les témoignages des gens présents, le manque de réseaux a été soulevé. Comme beaucoup d’habitants de la ville, plusieurs membres de la communauté théâtrale ne sont pas natif de Toronto et s’y sont installés récemment.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour Marie-Ève Chassé, la directrice de Théâtre Action, cette situation crée de l’isolement. En tant que nouveaux arrivants, les acteurs et auteurs ont peu de moyens d’entrer en contact avec d’autre membre de la communauté théâtrale. «D’où la pertinence d’y organiser des évènements rassembleurs comme la rencontre de ce soir.»

scène
Le TfT est à la recherche d’un espace flexible de type «boîte noire» qui servirait aussi à d’autres troupes locales ou de passage.

Les feuilles vives

Si Théâtre Action organise plusieurs festivals impliquant la communauté théâtrale à Ottawa, il n’en est pas de même à Toronto. Un de ses festivals phares, Les feuilles vives, pourrait dans quelques années avoir sa propre édition à Toronto.

Pour les auteurs de la région, ce festival de mises en lecture de textes franco-ontariens serait une opportunité de faire des rencontres. Bien que Marie-Ève Chassé aimerait pouvoir en faire l’annonce, pour l’instant ce n’est pas chose faite.

Pour l’année 2019, la communauté théâtrale torontoise peut tout de même espérer accueillir son pendant mobile, l’incubateur des feuilles vives.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur