Le Baron de Münchhausen est un indiscipliné

Les auditions des Indisciplinés
La troupe des Indisciplinés de Toronto cherchait de nouveaux talent pour sa production du printemps.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Pour fêter ses dix ans, la troupe de théâtre communautaire Les Indisciplinés de Toronto présentera ce printemps la pièce Le Baron de Münchhausen. Les auditions, qui se tenaient ces dernières semaines, ont vu défiler de nombreux aspirants.

«La dernière pièce des Indisciplinés, cet automne, il y avait 18 acteurs sur scène et, après, on a eu peur que tous les gens qui avait un intérêt envers le théâtre aient participé et qu’on ne trouve plus d’acteurs pour la pièce du printemps», raconte Geneviève Brouyaux, la présidente du CA de la troupe. «Mais en fait il y a eu plein de nouveaux talents!»

Pour les acteurs avec ou sans expérience

Ce sont 17 candidats qui sont en compétition pour combler les 7 rôles disponibles dans le spectacle. Malgré des places limitées, tout le monde est bienvenu aux auditions des Indisciplinés.

Comme le nom de dit, la troupe s’adresse à ceux qui ne maîtrisent pas nécessairement la discipline théâtrale. Pour  Geneviève Brouyaux et le metteur en scène, Jean Nicolas Masson, l’inclusion d’acteurs sans expérience n’est pas du tout un frein à la création.

«C’est sûr que les plus gros rôles sont donnés à des acteurs plus expérimentés qui sont plus à l’aise, mais il y a de plus petits rôles qui sont offerts à des acteurs moins expérimentés pour qu’ils se développent», expliquent-ils.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Les auditions des Indisciplinés
Charles Brousseau auditionnait devant Rikki Van Goozen, Jean-Nicolas Masson, Ariane Burtin et Geneviève Brouyaux des Indisciplinés.

Charles Brousseau est membre du CA depuis 9 ans, pratiquement depuis sa création. Il auditionnait mardi soir pour combler des rôles secondaires. Dans les dernières années, il a eu plusieurs occasions de jouer dans diverses pièces, un exploit qu’il n’avait jamais pensé réaliser.

«Je n’ai jamais été vraiment à l’aise de parler en public, ça a vraiment été une découverte pour moi de voir que j’étais capable de monter sur scène», raconte-t-il.

Un peu surpris de lui même d’avoir envie de fouler les planches à nouveau, il a tout de même tenté sa chance aux auditions. «Ça me manque l’esprit d’équipe. Même si ça m’étonne, c’est quand même un bon sentiment d’être sur scène quand on passe par dessus la gêne.»

L’incroyable Baron

Dans les mois à venir, les acteurs sélectionnés se rencontreront une à trois fois par semaine pour faire prendre vie aux aventures du Baron de Münchhausen. Ce qui a capté l’attention de la troupe dans ce texte d’Hugo Bélanger, c’est l’aspect fantastique de cette adaptation de la fable allemande.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Ce baron, qui est un personnage qui a déjà existé, avait la réputation d’exagérer grandement ses exploits», explique Jean-Nicolas Masson.

Ce sont toutes ses grandes aventures qui sont racontées dans la pièce. Que ce soit une rencontre dans le ventre d’une baleine, un vol sur un boulet de canon ou un voyage «dans la lune», les péripéties du baron transportent les spectateurs.

Ombres et marionnettes

Pour Jean Nicolas Masson, ce côté fantastique donne un beau défi à la troupe pour imager ces différents univers. «On va certainement intégrer du théâtre d’ombres et de marionnettes pour donner vie à ces personnages merveilleux.»

Pour souligner ses dix ans, la troupe avait promis de faire un «grand spectacle». Pour la présidente, c’est le texte qui rendra ce spectacle exceptionnel. «Il y a quelque chose de la pièce elle-même qui est grandiose ici».

Pas encore de salle

Si la dernière mise en scène de l’auteur incluait une scénographie aux multiples mécanismes inspirée par le théâtre de machineries du XVIIIe siècle, il n’en sera pas ainsi pour la version des Indisciplinés. Non seulement parce qu’ils ne possèdent pas les moyens nécessaires pour ce genre d’installation, mais surtout parce qu’ils n’ont pas encore trouvé de salles disponibles pour la mi-juin.

La distribution de leur prochaine production sera rendue publique dès la semaine prochaine.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur