Les Indisciplinés se frottent à la création

Le théâtre communautaire fête son 10e anniversaire

Les Indisciplinés de Toronto

Les acteurs (Pierre Mc Laughlin, Xavier R. Dubé, Jean-Nicolas Masson et Emilie Beauchamp) et l'auteur et metteur en scène du Chaos primordial, Pierre Gregory.


4 octobre 2018 à 9h00

Cette année n’est pas une année comme les autres pour les Indisciplinés de Toronto. La compagnie fêtera son 10e anniversaire en 2019. Pour l’occasion, l’équipe est sur les chapeaux de roues, et le programme est déjà sorti.

Il comprend pour la première fois une création locale.

Les spectateurs pourront découvrir Le chaos primordial, de Pierre Gregory, les 4, 5, 7 et 8 décembre au théâtre Palmerson, et en 2019 Münchhausen, les machineries de l’imaginaire, du Québécois Hugo Bélanger.

Les metteurs en scène, respectivement Pierre Gregory et Jean-Nicolas Masson, ont tous deux choisi de travailler sur des pièces qui utilisent «le théâtre dans le théâtre», a-t-on appris lors de la réunion des «4R de la rentrée», le jeudi 27 septembre dernier dans les studios du Théâtre français de Toronto au 6e étage du 21 College.

Le chaos primordial, une nouvelle composition

Si les Indisciplinés ont toujours travaillé sur du théâtre de répertoire, le conseil d’administration a décidé exceptionnellement cette année de permettre à une pièce de création d’être montée.

À la fois auteur, metteur en scène et distributeur, Pierre Gregory nous explique que l’idée principale de sa pièce a été de s’interroger sur le libre-arbitre.

Les Indisciplinés de Toronto
Geneviève Brouyaux, la présidente de la compagnie, et Pierre Gregory, auteur et metteur en scène du Chaos primordial.

L’intrigue est la suivante: un dramaturge est sollicité pour écrire une pièce de théâtre du jour pour le lendemain. Il se retrouve donc coincé entre la pièce qu’il doit écrire en urgence et la pièce qu’il aimerait écrire. Il se jure alors d’inventer la pire histoire possible.

À travers différents niveaux de réalités, les personnages passent d’une pièce à l’autre.

Un théâtre de 100 places

Le chaos primordial a été joué fin septembre à Ottawa par une troupe d’acteurs professionnels. Cela a permis à Pierre Gregory d’ajuster quelques détails pour être fin près lorsque ses comédiens amateurs monteront sur scène en décembre.

Avant Le chaos primordial, Pierre Gregory présentera une autre de ses compositions, le petit sketch La radio brisée.

Le petit théâtre de 100 places, dont les spectateurs en hauteur surplombent la scène, permet une certaine intimité qui lui plaît.

Le Baron de Münchhausen, un personnage loufoque

10e anniversaire oblige, la compagnie a décidé de choisir sa pièce de printemps en avance.

Sollicité par le conseil d’administration, l’acteur du Chaos primordial, Jean-Nicolas Masson, devient ici le metteur en scène de la pièce du Québécois Hugo Bélanger, Münchhausen, les machineries de l’imaginaire.

La pièce se focalise sur le Baron de Münchhausen, un officier de l’armée allemande du 18e siècle. Héros populaire de la littérature allemande, il est connu pour sa tendance à tout exagérer.

En effet, il avait l’habitude de raconter ses aventures qui étaient toutes plus loufoques les unes que les autres.

Appel à différents types de théâtre

La pièce d’Hugo Bélanger met donc en scène le récit du baron fabulateur et convoque différents types de théâtre pour accentuer l’aspect fantastique des péripéties qu’il raconte.

Parmi eux, on retrouve du théâtre de marionnettes et du théâtre d’ombres qui permettent cette mise en abîme.

«En faisant quelques recherches, j’ai découvert qu’un écrivain avait relaté les récits du baron. Cela n’a pas plu à l’intéressé, ce n’était pas l’héritage qu’il voulait laisser de lui. Il a même menacé de poursuivre l’écrivain en justice. J’ai trouvé cette ironie tordante et ça m’a donné envie de monter la pièce», raconte Jean-Nicolas Masson.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Les nouvelles technologies ont-elles raison de votre cou ?

cervicalgies
Avec près de 5 milliards de détenteurs de smartphones et un temps de navigation quotidien estimé à 6 heures, vous n’êtes probablement pas épargnés...
En lire plus...

20 octobre 2018 à 11h00

Les vins Fino et Amontillado: deux xérès secs à découvrir

vins
L’image des aïeux buvant le xérès dans de petites coupes s’avère tenace. Comme si les générations plus jeunes se dissociaient de ce modèle. Le...
En lire plus...

20 octobre 2018 à 8h00

Les Archives publiques de l’Ontario, centre historique de la province

Archives publiques de l'Ontario
Fondées en 1903 à Toronto, les Archives publiques de l'Ontario rassemblent des milliers de documents retraçant l'histoire de la province.
En lire plus...

19 octobre 2018 à 16h00

Blaise Ndala, écrivain-éponge de son temps

Blaise Ndala et Gabriel Osson
Le romancier Blaise Ndala, originaire d'Ottawa, a lancé la série Croisée des mots, jeudi soir, à la Bibliothèque publique de Toronto. La rencontre littéraire...
En lire plus...

19 octobre 2018 à 12h30

ApéroChic fête ses sept ans avec Zadig et Voltaire

ApéroChic
Le 23 Octobre, ApéroChic célébrera ses sept années d'existence lors d'une soirée au Bisha Hôtel. L'Express a rencontré les fondatrices de ce concept.
En lire plus...

19 octobre 2018 à 11h00

Non, l’immigration n’est pas en croissance rapide

immigration foule
L’immigration est devenue un enjeu électoral dans plusieurs pays, voire une obsession pour certains gouvernements. Pourtant, une recherche quantitative permet d'entrer en contradiction avec...
En lire plus...

19 octobre 2018 à 7h00

Les Leafs chutent à domicile face aux Penguins de Pittsburgh (3-0)

Leafs
Les Maple Leafs ont été battus ce soir par les Penguins de Pittsburgh sur le score de 3-0. L'Express était présent à l'Arena Scotiabank.
En lire plus...

18 octobre 2018 à 21h37

Quel déguisement choisir pour l’Halloween ?

maquillage de vampires
Alors que l'Halloween approche à grand pas, vous n'avez surement pas encore décidé comment vous déguiser. L'Express est là pour vous aider.
En lire plus...

18 octobre 2018 à 17h00

Le rapprochement entre centres culturels et municipalités à l’étude

Martin Théberge
Un comité chez Patrimoine canadien demande au fédéral de rendre son soutien aux centres culturels plus flexible et durable, d’encourager leurs liens avec les...
En lire plus...

18 octobre 2018 à 14h30

Keep Cool, la nouvelle salle de sport innovante

Keep Cool
La salle de sport Keep Cool, exportée à Toronto par un entrepreneur Français, est un club moderne et innovant où il y en a...
En lire plus...

18 octobre 2018 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur