Une nouvelle librairie francophone pour enfants dans l’Est

Lynda Grimard-Watt, propriétaire du Children's French Book Corner
Partagez
Tweetez
Envoyez

Ouverte depuis septembre à l’angle de Gerrard et Main, dans l’Est de Toronto, le Children’s French Book Corner s’adresse aux parents qui désirent introduire leurs bambins à notre langue.

C’est le beau projet de Lynda Grimard-Watt, qui, en ouvrant cette librairie, réalise son rêve de reconversion professionnel tout en alliant ses passions: les livres et les enfants.

Dans sa boutique, Linda Grimard-Watt ne propose que des livres pour jeunes enfants ou pré-adolescents. «Je souhaite garder engagés les enfants dans l’étude de notre langue, avant qu’ils ne se tournent vers l’anglais à l’adolescence» explique la libraire. «J’ai 2 enfants, je leur ai inculqué le français à la maison et je dois avouer que ce n’était pas tous les jours facile de trouver des livres en français à Toronto.»

Surtout que le marché du livre pour enfant est en pleine expansion. «Les jeunes couples bilingues veulent que leurs bambins soient initiés dès le plus jeune âge au français», pense la libraire. Si bien qu’une petite liste de best-sellers se dessine et que les étagères du Children’s French Book Corner se vident à vue d’œil.

«La bande dessinée québécoise L’Agent Jean est très populaire chez les garçons. Sinon, la saga Harry Potter fait toujours son petit effet, tout comme les Martine que tout le monde connaît.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pendant la semaine de relâche de mars, Linda Grimard-Watt a proposé des ateliers mêlant lecture, peinture et activité en français: une expérience qu’elle souhaite reconduire pendant le mois d’août. «Je veux offrir un programme pour que les élèves puissent s’acclimater au français avant de retourner à l’école en septembre. Ces ateliers sont surtout là pour aider les enfants avec les problèmes de prononciation propre à l’apprentissage du français. Évidemment, je ne suis pas professeur ou tuteur, mais j’aime être présente et les aider.»

Ouvrir une librairie à l’heure d’Amazon et des livres numériques peut sembler être un pari fou, mais c’est aussi ce qui plaît à la propriétaire. «Je veux une librairie où les parents viennent avec leurs enfants afin que ces derniers puissent toucher et choisir le livre qu’ils auront choisi.»

À long terme, Linda Grimard-Watt aimerait pouvoir travailler conjointement avec les écoles du Sud-Est de Toronto afin d’aider les bibliothèques à acquérir des titres bilingues.

Dans la grande région métropolitaine, le Children’s French Book Corner s’ajoute donc aux librairies Il était une fois (boulevard Lakeshore à Oakville) et Mosaïque (au centre-ville, dans l’Alliance française), qui offrent elles aussi des livres pour enfants, en plus de leurs livres pour grand public.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur